Le foncier principal frein aux développement des zones logistiques

Selon l’Observatoire de la compétitivité logistique (OMCL), l’offre en immobilier logistique a permis de réduire la valeur locative des entrepôts de 35% depuis 2010. Les prix sont aujourd’hui de 40 DH en moyenne par mètre carré et par mois et de 1,9 DH par palette et par jour.

Le foncier principal frein aux développement des zones logistiques

Le 30 octobre 2019 à 15:46

Modifié le 30 octobre 2019 à 15:58

Ces chiffres ont été annoncés par le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique lors de "la journée de la logistique" organisée le 30 octobre par l’AMDL (Agence marocaine de développement de la logistique). Néanmoins, l’une des principales contraintes du développement des zones logistiques réside dans l’indisponibilité d’un foncier utilisable dans l’immédiat aux meilleurs prix.

Les autres contraintes qui freinent le développement de ce chantier demeurent la mobilisation des ressources financières et la formation des ressources humaines pour répondre aux besoins du marché de l’emploi.

Pour rappel, le secteur contribue au PIB à hauteur de 5,1%, soit 46 milliards DH en 2017 au lieu de 36 milliards en 2010.

Le foncier principal frein aux développement des zones logistiques

Le 30 octobre 2019 à15:52

Modifié le 30 octobre 2019 à 15:58

Selon l’Observatoire de la compétitivité logistique (OMCL), l’offre en immobilier logistique a permis de réduire la valeur locative des entrepôts de 35% depuis 2010. Les prix sont aujourd’hui de 40 DH en moyenne par mètre carré et par mois et de 1,9 DH par palette et par jour.

Ces chiffres ont été annoncés par le ministre de l’Equipement, du transport et de la logistique lors de "la journée de la logistique" organisée le 30 octobre par l’AMDL (Agence marocaine de développement de la logistique). Néanmoins, l’une des principales contraintes du développement des zones logistiques réside dans l’indisponibilité d’un foncier utilisable dans l’immédiat aux meilleurs prix.

Les autres contraintes qui freinent le développement de ce chantier demeurent la mobilisation des ressources financières et la formation des ressources humaines pour répondre aux besoins du marché de l’emploi.

Pour rappel, le secteur contribue au PIB à hauteur de 5,1%, soit 46 milliards DH en 2017 au lieu de 36 milliards en 2010.

A lire aussi


0-0

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.