Le froid persiste, la pluie se fait attendre: craintes sur la campagne agricole

Plusieurs régions marocaines sont plongées dans un froid inhabituel en ce début d'année 2020. La situation météorologique, marquée par un retard des pluies, suscite l'inquiétude des agriculteurs.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/10-01-2020/canicule000.jpg-oui
Le froid persiste, la pluie se fait attendre : craintes sur la campagne agricole

Le 10 janvier 2020 à 16:50

Modifié le 19 février 2020 à 10:54

Après un mois de décembre plutôt doux par rapport à la normale, les températures affichent des niveaux assez "inhabituels" en ce début du mois de janvier.

Selon la Météorologie nationale, des températures "légèrement basses", de 1 à 2 degrés en dessous de la normale sont ressenties notamment à l'intérieur et sur les reliefs, de quoi favoriser la formation de gel.

Des températures basses sont encore à prévoir dans les prochains jours.

Quel impact sur l'agriculture?

Cette vague de froid inquiète les agriculteurs, même si la gelée actuelle ne compromet pas le cycle des céréales et des légumineuses.

"A ce stade avancé des pousses, les dégâts restent limités", nous affirme Abdelmoumen Guennouni, ingénieur agronome.

En effet, explique notre source, on distingue deux types de gelées:

-Les gelées noires: dues le plus souvent à l’arrivée de masses d’air froid en hiver, sur de vastes régions pendant une durée assez longue, entrainant un noircissement de la végétation.

-Les gelées blanches: dues au rayonnement nocturne du sol (restitution de la chaleur accumulée le jour) par temps calme et froid, entrainant un refroidissement du sol. Elles se produisent le plus souvent au printemps.

"Généralement, en arboriculture, les gelées noires, hivernales, coïncident avec la période de repos végétatif des arbres et causent moins de dégâts que les gelées blanches, printanières, qui surviennent pendant la reprise de la végétation (débourrement, floraison, formation des fruits) avec des dégâts importants", poursuit Abdelmoumen Guennouni.

"A l'heure actuelle, c'est surtout le retard des pluies qui inquiète", a-t-il insisté.

Rappelons qu'à ce jour, la campagne agricole subit un coup dur avec un déficit pluviométrique enregistré sur la majeure partie du territoire national. Hormis quelques ondées annoncées sur le nord du Royaume, la pluie se fait encore attendre.

Pas de pluies à court terme

Pour le week-end du 11 et 12 janvier, le temps restera froid notamment sur les montagnes, l'Oriental, les plateaux de Sud-est et l'intérieur du pays.

Un temps nuageux est prévu sur la rive Méditerranéenne, l'Oriental, l'Est de Saïss et le Rif, avec de faibles pluies ou averses.

Des nuages bas matinaux et nocturnes avec formations brumeuses couvriront les côtes et les plaines nord et centre. Le temps restera stable avec ciel peu nuageux à clair ailleurs.

Les températures minimales varieront entre -5 à 2°C sur les montagnes, 0/5°C sur le sud-est, les plateaux orientaux et de phosphates, 3/8°C sur les plaines intérieures et le nord-est des provinces sud et 7/14°C sur le reste du pays.

Lire aussi: Campagne agricole: excès d'optimisme suite aux dernières pluies?

Le froid persiste, la pluie se fait attendre: craintes sur la campagne agricole

Le 10 janvier 2020 à17:19

Modifié le 19 février 2020 à 10:54

Plusieurs régions marocaines sont plongées dans un froid inhabituel en ce début d'année 2020. La situation météorologique, marquée par un retard des pluies, suscite l'inquiétude des agriculteurs.

com_redaction-29

Après un mois de décembre plutôt doux par rapport à la normale, les températures affichent des niveaux assez "inhabituels" en ce début du mois de janvier.

Selon la Météorologie nationale, des températures "légèrement basses", de 1 à 2 degrés en dessous de la normale sont ressenties notamment à l'intérieur et sur les reliefs, de quoi favoriser la formation de gel.

Des températures basses sont encore à prévoir dans les prochains jours.

Quel impact sur l'agriculture?

Cette vague de froid inquiète les agriculteurs, même si la gelée actuelle ne compromet pas le cycle des céréales et des légumineuses.

"A ce stade avancé des pousses, les dégâts restent limités", nous affirme Abdelmoumen Guennouni, ingénieur agronome.

En effet, explique notre source, on distingue deux types de gelées:

-Les gelées noires: dues le plus souvent à l’arrivée de masses d’air froid en hiver, sur de vastes régions pendant une durée assez longue, entrainant un noircissement de la végétation.

-Les gelées blanches: dues au rayonnement nocturne du sol (restitution de la chaleur accumulée le jour) par temps calme et froid, entrainant un refroidissement du sol. Elles se produisent le plus souvent au printemps.

"Généralement, en arboriculture, les gelées noires, hivernales, coïncident avec la période de repos végétatif des arbres et causent moins de dégâts que les gelées blanches, printanières, qui surviennent pendant la reprise de la végétation (débourrement, floraison, formation des fruits) avec des dégâts importants", poursuit Abdelmoumen Guennouni.

"A l'heure actuelle, c'est surtout le retard des pluies qui inquiète", a-t-il insisté.

Rappelons qu'à ce jour, la campagne agricole subit un coup dur avec un déficit pluviométrique enregistré sur la majeure partie du territoire national. Hormis quelques ondées annoncées sur le nord du Royaume, la pluie se fait encore attendre.

Pas de pluies à court terme

Pour le week-end du 11 et 12 janvier, le temps restera froid notamment sur les montagnes, l'Oriental, les plateaux de Sud-est et l'intérieur du pays.

Un temps nuageux est prévu sur la rive Méditerranéenne, l'Oriental, l'Est de Saïss et le Rif, avec de faibles pluies ou averses.

Des nuages bas matinaux et nocturnes avec formations brumeuses couvriront les côtes et les plaines nord et centre. Le temps restera stable avec ciel peu nuageux à clair ailleurs.

Les températures minimales varieront entre -5 à 2°C sur les montagnes, 0/5°C sur le sud-est, les plateaux orientaux et de phosphates, 3/8°C sur les plaines intérieures et le nord-est des provinces sud et 7/14°C sur le reste du pays.

Lire aussi: Campagne agricole: excès d'optimisme suite aux dernières pluies?

A lire aussi


Communication financière

Publication complémentaire suite à l’avis réunion de l’assemblée générale extraordinaire de la société ALUMINIUM DU MAROC SA

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.