Le gouvernement va bientôt fixer la liste des dépenses publiques prioritaires

Saâdeddine Elotmani demande à tous les départements ministériels d’accélérer l’élaboration des listes des dépenses prioritaires à maintenir programmées pour les valider avec le ministère des finances.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/14-04-2020/cg-20202001.jpg-oui
Le gouvernement va bientôt fixer la liste des dépenses publiques prioritaires

Le 14 avril 2020 à 20:24

Modifié le 15 avril 2020 à 09:48

Dans un courrier daté de ce mardi 14 avril, Elotmani rappelle que le Conseil du gouvernement du lundi 6 avril avait conclu à la nécessité que tous les départements publiques compte tenu de la crise sanitaire que vit le Maroc.

L’opérationnalisation de cette décision nécessite des arrêtés conjoints entre le ministère des Finances et le ministère concerné fixant les dépenses prioritaires au niveau du budget général de l’Etat, du budget de SEGMA et de celui des Comptes spéciaux du Trésor.

Le respect de cette liste de dépenses prioritaires sera obligatoire jusqu’à fin juin 2020. Elle doit comprendre:

- Les dépenses de fonctionnement indispensables (salaires, factures d’eau, d’électricité et de télécommunications, loyers, charges de compensation, bourses d’études, maintenance, gardiennage et propreté, licence d’exploitation et de maintenance des logiciels).

- Les dépenses d’investissement et d’équipement financées par des partenaires étrangers ou qui seront réalisées par des entreprises nationales qui s’engagent à utiliser des produits fabriquées au Maroc.

- Les dépenses de gestion de la pandémie.

- Les dépenses du Fonds d’appui à la cohésion sociale.

- Les dépenses de lutte contre les effets de la sécheresse.

Les dépenses qui devront être réduites ou annulées sont particulièrement:

- Les frais de transport et de déplacement,

- Les dépenses de gestion du parc automobile,

- Les dépenses de location et d’aménagement et d’équipement des locaux,

- L’organisation de congrès et de conférences.

Ces mesures ne concerneront pas deux départements: la santé et la sécurité.

Pour préparer les arrêtés conjoints dans les plus brefs délais, Elotmani exhorte les différents ministères à accélérer l’élaboration des listes des dépenses précitées. Des réunions seront par la suite programmées avec la Direction du Budget au ministère des finances.

Le gouvernement va bientôt fixer la liste des dépenses publiques prioritaires

Le 14 avril 2020 à20:25

Modifié le 15 avril 2020 à 09:48

Saâdeddine Elotmani demande à tous les départements ministériels d’accélérer l’élaboration des listes des dépenses prioritaires à maintenir programmées pour les valider avec le ministère des finances.

com_redaction-29

Dans un courrier daté de ce mardi 14 avril, Elotmani rappelle que le Conseil du gouvernement du lundi 6 avril avait conclu à la nécessité que tous les départements publiques compte tenu de la crise sanitaire que vit le Maroc.

L’opérationnalisation de cette décision nécessite des arrêtés conjoints entre le ministère des Finances et le ministère concerné fixant les dépenses prioritaires au niveau du budget général de l’Etat, du budget de SEGMA et de celui des Comptes spéciaux du Trésor.

Le respect de cette liste de dépenses prioritaires sera obligatoire jusqu’à fin juin 2020. Elle doit comprendre:

- Les dépenses de fonctionnement indispensables (salaires, factures d’eau, d’électricité et de télécommunications, loyers, charges de compensation, bourses d’études, maintenance, gardiennage et propreté, licence d’exploitation et de maintenance des logiciels).

- Les dépenses d’investissement et d’équipement financées par des partenaires étrangers ou qui seront réalisées par des entreprises nationales qui s’engagent à utiliser des produits fabriquées au Maroc.

- Les dépenses de gestion de la pandémie.

- Les dépenses du Fonds d’appui à la cohésion sociale.

- Les dépenses de lutte contre les effets de la sécheresse.

Les dépenses qui devront être réduites ou annulées sont particulièrement:

- Les frais de transport et de déplacement,

- Les dépenses de gestion du parc automobile,

- Les dépenses de location et d’aménagement et d’équipement des locaux,

- L’organisation de congrès et de conférences.

Ces mesures ne concerneront pas deux départements: la santé et la sécurité.

Pour préparer les arrêtés conjoints dans les plus brefs délais, Elotmani exhorte les différents ministères à accélérer l’élaboration des listes des dépenses précitées. Des réunions seront par la suite programmées avec la Direction du Budget au ministère des finances.

A lire aussi


Communication financière

SALAFIN: Résultats Semestriels S1-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.