Soutien financier de l'Etat: les auto-entrepreneurs signent une pétition

Les auto-entrepreneurs marocains signent une pétition en vue de demander un soutien financier de l'Etat. Celle-ci est adressée au ministre de l'Industrie, au chef du gouvernement et au Comité de veille économique.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/04-04-2020/workshop2.jpg-oui
Les auto-entrepreneurs marocains réclament l'aide financière de l’État

Le 04 avril 2020 à 14:54

Modifié le 06 avril 2020 à 09:57

Au total, 844 personnes, sur 32.800 membres du Groupe auto-entrepreneur Maroc, ont signé cette pétition, au samedi 4 avril à 15h.

Adressée à Moulay Hafid Elalamy, Saâdeddine El Otmani et aux membres du Comité de veille économique, elle explique les conséquences de la crise du coronavirus sur les auto-entrepreneurs marocains. 

"Les revenus des auto-entrepreneurs découlent directement et souvent exclusivement de leurs activités entrepreneuriales. Celles-ci sont malheureusement gelées au vu de l’état d’urgence décrété le 20 mars dernier, dû à la pandémie du Covid-19", lit-on sur le document.

"Les auto-entrepreneurs du Maroc sont par conséquent très préoccupés, quant à la situation qu'ils endurent, suite au confinement".

Ils demandent ainsi, par cette pétition, que l’Etat les inscrivent parmi les bénéficiaires des mesures exceptionnelles prises en mars dernier, au même titre que les salariés du secteur privé notamment, et des autres catégories exerçant dans le secteur informel.

"Bénéficier du soutien financier de l'Etat contribuera à pallier au manque à gagner, durant la période du confinement, et à éviter ainsi la précarité à cette catégorie de citoyens", ajoute la pétition.

"Les auto-entrepreneurs du Maroc ont été très encouragés par l’appel du Roi Mohammed VI à dynamiser le champ entrepreneurial, incitant les Marocains à s’inscrire dans des initiatives d’emplois alternatifs. Le choix de l’entreprenariat s’est donc fait dans la confiance de l’accompagnement de l’Etat à structurer et à sécuriser ce statut juridique. Une communauté s’est constituée, elle est en perpétuelle extension, et elle contribue activement à l'économie nationale en s'acquittant de ses taxes fiscales, en luttant contre l'informel et en contribuant à réduire le taux de chômage".

"Les autorités marocaines ont su et continuent de faire preuve d’une mobilisation exemplaire pour gérer la pandémie du Coronavirus et contenir les répercussions socio-économiques de cette crise sanitaire. Les auto-entrepreneurs marocains demandent simplement à être comptés parmi les catégories socio-professionnelles visées par le plan du Comité de veille économique", conclut le document.

Lire aussi:

Comité de veille économique : Voici les mesures pour aider les salariés et TPME

Covid-19: les auto-entrepreneurs demandent le soutien du chef du gouvernement

Soutien financier de l'Etat: les auto-entrepreneurs signent une pétition

Le 04 avril 2020 à15:22

Modifié le 06 avril 2020 à 09:57

Les auto-entrepreneurs marocains signent une pétition en vue de demander un soutien financier de l'Etat. Celle-ci est adressée au ministre de l'Industrie, au chef du gouvernement et au Comité de veille économique.

com_redaction-29

Au total, 844 personnes, sur 32.800 membres du Groupe auto-entrepreneur Maroc, ont signé cette pétition, au samedi 4 avril à 15h.

Adressée à Moulay Hafid Elalamy, Saâdeddine El Otmani et aux membres du Comité de veille économique, elle explique les conséquences de la crise du coronavirus sur les auto-entrepreneurs marocains. 

"Les revenus des auto-entrepreneurs découlent directement et souvent exclusivement de leurs activités entrepreneuriales. Celles-ci sont malheureusement gelées au vu de l’état d’urgence décrété le 20 mars dernier, dû à la pandémie du Covid-19", lit-on sur le document.

"Les auto-entrepreneurs du Maroc sont par conséquent très préoccupés, quant à la situation qu'ils endurent, suite au confinement".

Ils demandent ainsi, par cette pétition, que l’Etat les inscrivent parmi les bénéficiaires des mesures exceptionnelles prises en mars dernier, au même titre que les salariés du secteur privé notamment, et des autres catégories exerçant dans le secteur informel.

"Bénéficier du soutien financier de l'Etat contribuera à pallier au manque à gagner, durant la période du confinement, et à éviter ainsi la précarité à cette catégorie de citoyens", ajoute la pétition.

"Les auto-entrepreneurs du Maroc ont été très encouragés par l’appel du Roi Mohammed VI à dynamiser le champ entrepreneurial, incitant les Marocains à s’inscrire dans des initiatives d’emplois alternatifs. Le choix de l’entreprenariat s’est donc fait dans la confiance de l’accompagnement de l’Etat à structurer et à sécuriser ce statut juridique. Une communauté s’est constituée, elle est en perpétuelle extension, et elle contribue activement à l'économie nationale en s'acquittant de ses taxes fiscales, en luttant contre l'informel et en contribuant à réduire le taux de chômage".

"Les autorités marocaines ont su et continuent de faire preuve d’une mobilisation exemplaire pour gérer la pandémie du Coronavirus et contenir les répercussions socio-économiques de cette crise sanitaire. Les auto-entrepreneurs marocains demandent simplement à être comptés parmi les catégories socio-professionnelles visées par le plan du Comité de veille économique", conclut le document.

Lire aussi:

Comité de veille économique : Voici les mesures pour aider les salariés et TPME

Covid-19: les auto-entrepreneurs demandent le soutien du chef du gouvernement

A lire aussi


Communication financière

SALAFIN: Résultats Semestriels S1-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.