Les députés appellent à renforcer les moyens du Crédit Agricole

Les membres de la commission de contrôle des Finances publiques à la première Chambre estiment que le Crédit Agricole du Maroc doit bénéficier d’une augmentation de capital et d’une adaptation des règles prudentielles qui lui sont appliquées.

Les députés appellent à renforcer les moyens du Crédit Agricole

Le 17 juillet 2019 à 16:07

Modifié le 17 juillet 2019 à 16:29

Le management du groupe Crédit Agricole du Maroc a réussi son passage devant les membres de la commission de contrôle des Finances publiques à la première Chambre. 

Les activités du CAM, ses performances et ses difficultés liées à son statut spécifique d’établissement bancaire avec une mission de service public ont été présentées.

Les groupe parlementaires ont félicité la banque pour ses actions en faveur du monde rural tout en appelant à leur renforcement pour maintenir la paix sociale dans le monde agricole et contribuer au développement d’une classe moyenne rurale en phase avec les orientations royales.

Pour ce faire, plusieurs députés ont estimé que le CAM doit bénéficier d’une augmentation de capital et d’une adaptation des règles prudentielles qui lui sont appliquées pour lui permettre de renforcer son soutien au monde rural et au secteur agricole.

Notons que la banque réalise des bénéfices qui la placent au 4e rang des banques nationales malgré ses contraintes de service public. Les députés sont d'ailleurs satisfaits du fait qu'elle n’a pas cédé à la tentation de se transformer en banque universelle classique.

>>Lire aussi:

Tariq Sijilmassi: "Le Crédit Agricole a besoin de renforcer ses fonds propres"

Tariq Sijilmassi: Le monde rural peut transformer le Maroc, voici pourquoi

Les députés appellent à renforcer les moyens du Crédit Agricole

Le 17 juillet 2019 à16:07

Modifié le 17 juillet 2019 à 16:29

Les membres de la commission de contrôle des Finances publiques à la première Chambre estiment que le Crédit Agricole du Maroc doit bénéficier d’une augmentation de capital et d’une adaptation des règles prudentielles qui lui sont appliquées.

Le management du groupe Crédit Agricole du Maroc a réussi son passage devant les membres de la commission de contrôle des Finances publiques à la première Chambre. 

Les activités du CAM, ses performances et ses difficultés liées à son statut spécifique d’établissement bancaire avec une mission de service public ont été présentées.

Les groupe parlementaires ont félicité la banque pour ses actions en faveur du monde rural tout en appelant à leur renforcement pour maintenir la paix sociale dans le monde agricole et contribuer au développement d’une classe moyenne rurale en phase avec les orientations royales.

Pour ce faire, plusieurs députés ont estimé que le CAM doit bénéficier d’une augmentation de capital et d’une adaptation des règles prudentielles qui lui sont appliquées pour lui permettre de renforcer son soutien au monde rural et au secteur agricole.

Notons que la banque réalise des bénéfices qui la placent au 4e rang des banques nationales malgré ses contraintes de service public. Les députés sont d'ailleurs satisfaits du fait qu'elle n’a pas cédé à la tentation de se transformer en banque universelle classique.

>>Lire aussi:

Tariq Sijilmassi: "Le Crédit Agricole a besoin de renforcer ses fonds propres"

Tariq Sijilmassi: Le monde rural peut transformer le Maroc, voici pourquoi

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.