Les enseignants ex-contractuels prolongent leur grève de 15 jours

La coordination nationale des enseignants des académies ex-contractuels, a opté pour un semblant d'escalade. Elle a opté pour une prolongation de la grève, de deux semaines supplémentaires, alors que les élèves des écoles de l'enseignement public sont en vacances.

Les enseignants ex-contractuels prolongent leur grève de 15 jours

Le 01 avril 2019 à 08:23

Modifié le 01 avril 2019 à 10:22

Les ex-contractuels sont invités par leur coordination nationale à rester en grève pour 15 jours supplémentaires, du 31 mars au 14 avril inclus et à boycotter toute présence ainsi que les cours de rattrapage organisés par les académies (fac-similé ci-dessous).

Le ministère de tutelle avait annoncé des mesures immédiates de sanction, telles que l'enclenchement des procédures d'abandon de postes, les poursuites judiciaires contre les meneurs qui empêchent leurs collègues d'assurer les cours et enfin le remplacement des enseignants en formation qui se sont absentés 5 jours ou 10 demi-journées, sans justification, par les candidats qui se trouvaient en liste d'attente.

Les enseignants ex-contractuels prolongent leur grève de 15 jours

Le 01 avril 2019 à08:40

Modifié le 01 avril 2019 à 10:22

La coordination nationale des enseignants des académies ex-contractuels, a opté pour un semblant d'escalade. Elle a opté pour une prolongation de la grève, de deux semaines supplémentaires, alors que les élèves des écoles de l'enseignement public sont en vacances.

Les ex-contractuels sont invités par leur coordination nationale à rester en grève pour 15 jours supplémentaires, du 31 mars au 14 avril inclus et à boycotter toute présence ainsi que les cours de rattrapage organisés par les académies (fac-similé ci-dessous).

Le ministère de tutelle avait annoncé des mesures immédiates de sanction, telles que l'enclenchement des procédures d'abandon de postes, les poursuites judiciaires contre les meneurs qui empêchent leurs collègues d'assurer les cours et enfin le remplacement des enseignants en formation qui se sont absentés 5 jours ou 10 demi-journées, sans justification, par les candidats qui se trouvaient en liste d'attente.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.