Les grandes lignes de la nouvelle politique intégrée des jeunes

Le Conseil de gouvernement a adopté la nouvelle politique intégrée des jeunes présentée par le ministre de la Jeunesse et des sports.

Les grandes lignes de la nouvelle politique intégrée des jeunes

Le 10 mai 2019 à 15:34

Modifié le 10 mai 2019 à 20:38

Dans un exposé devant le Conseil de gouvernement, le ministre de la Jeunesse et des sports Rachid Talbi El Alami, a souligné que la nouvelle politique a pour principal objectif de placer les jeunes en tant que "composante et acteur essentiels du nouveau modèle de développement du Royaume, par une mise à profit optimale de leurs potentiels et leurs capacités, de manière à assurer leur contribution agissante et positive à l'édification de l'avenir".

Fruit du travail d'une commission interministérielle créée à cet effet, pendant 2 ans, la politique nationale intégrée des jeunes vise à:

- déterminer le cadre général des différentes interventions publiques destinées aux jeunes,

- réaliser la convergence des programmes, tout en veillant à l'utilisation bonne et optimale,

- la rationalisation des ressources et des efforts.

4 axes, 10 objectifs

La nouvelle politique nationale intégrée de la jeunesse comprend quatre axes principaux:

- l'écoute et la communication avec les jeunes,

- la construction et le développement de la personnalité des jeunes,

- l'intégration des jeunes au sein de la société et la facilitation de leur accès aux services de base (éducation, formation, insertion professionnelle, santé, logement, mobilité et divertissement),

- la gouvernance et la convergence des programmes.

Cette politique se fixe pour objectifs:

- la sensibilisation et le renforcement du rôle de la famille dans la formation sociétale des jeunes,

- le renforcement des principes de patriotisme et de civisme des jeunes et le suivi de leurs préoccupations à travers l’écoute, la communication, l’orientation et l'intégration socioéconomique,

- le renforcement des valeurs de tolérance et d’ouverture d'esprit,

- l'élargissement du réseau d'établissements de formation et d'éducation de manière équitable à travers le territoire national,

- l'adaptation du système d’éducation-formation aux offres du marché de l’emploi,

- garantir les conditions de réussite scolaire et de réintégration,

- renforcer l’emploi des jeunes à travers des initiatives innovantes (auto-emploi, auto-entreprenariat…),

- augmenter les chances d’intégration professionnelle à travers la rationalisation et la coordination des interventions publiques aux niveaux central et territoral,

- publier une offre de santé dédiée aux jeunes,

- renforcer et améliorer la mobilité des jeunes et présenter des offres de logement convenables.

Les grandes lignes de la nouvelle politique intégrée des jeunes

Le 10 mai 2019 à16:00

Modifié le 10 mai 2019 à 20:38

Le Conseil de gouvernement a adopté la nouvelle politique intégrée des jeunes présentée par le ministre de la Jeunesse et des sports.

Dans un exposé devant le Conseil de gouvernement, le ministre de la Jeunesse et des sports Rachid Talbi El Alami, a souligné que la nouvelle politique a pour principal objectif de placer les jeunes en tant que "composante et acteur essentiels du nouveau modèle de développement du Royaume, par une mise à profit optimale de leurs potentiels et leurs capacités, de manière à assurer leur contribution agissante et positive à l'édification de l'avenir".

Fruit du travail d'une commission interministérielle créée à cet effet, pendant 2 ans, la politique nationale intégrée des jeunes vise à:

- déterminer le cadre général des différentes interventions publiques destinées aux jeunes,

- réaliser la convergence des programmes, tout en veillant à l'utilisation bonne et optimale,

- la rationalisation des ressources et des efforts.

4 axes, 10 objectifs

La nouvelle politique nationale intégrée de la jeunesse comprend quatre axes principaux:

- l'écoute et la communication avec les jeunes,

- la construction et le développement de la personnalité des jeunes,

- l'intégration des jeunes au sein de la société et la facilitation de leur accès aux services de base (éducation, formation, insertion professionnelle, santé, logement, mobilité et divertissement),

- la gouvernance et la convergence des programmes.

Cette politique se fixe pour objectifs:

- la sensibilisation et le renforcement du rôle de la famille dans la formation sociétale des jeunes,

- le renforcement des principes de patriotisme et de civisme des jeunes et le suivi de leurs préoccupations à travers l’écoute, la communication, l’orientation et l'intégration socioéconomique,

- le renforcement des valeurs de tolérance et d’ouverture d'esprit,

- l'élargissement du réseau d'établissements de formation et d'éducation de manière équitable à travers le territoire national,

- l'adaptation du système d’éducation-formation aux offres du marché de l’emploi,

- garantir les conditions de réussite scolaire et de réintégration,

- renforcer l’emploi des jeunes à travers des initiatives innovantes (auto-emploi, auto-entreprenariat…),

- augmenter les chances d’intégration professionnelle à travers la rationalisation et la coordination des interventions publiques aux niveaux central et territoral,

- publier une offre de santé dédiée aux jeunes,

- renforcer et améliorer la mobilité des jeunes et présenter des offres de logement convenables.

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.