Vers la conclusion électronique des actes notariés au Maroc

L'Ordre des notaires du Maroc œuvre à développer le mode de travail via des supports électroniques à court et à moyen termes, en vue d’aboutir à la contractualisation électronique en tant que première étape dans l'attente de la mise en œuvre de la contractualisation électronique à distance.

Vers la conclusion électronique des actes notariés au Maroc

Le 19 mars 2019 à 15:55

Modifié le 19 mars 2019 à 16:18

Intervenant lundi 18 mars à l’ouverture du 1er Congrès des notaires du Maroc, le président du Congrès des notaires du Maroc, Es-Said Boujida, a exposé les attentes de la profession, ses interrogations et ses craintes.

Rappelant que 1.821 notaires marocains sont actuellement en exercice dans le Royaume, M. Boujida a appelé le ministère de la Justice à:

- l’amendement de la loi 32.09 relative à l’organisation de la profession de notaire,

- la révision des décrets régissant les dépôts de fonds auprès de la CDG,

- réexamen du décret portant tarification des honoraires du notaire,

- l’abandon définitif du projet de loi 88-12, adopté par le gouvernement, et relatif à l'organisation de la profession d'agent d'affaires, tout en favorisant l’élargissement des attributions de la profession du notariat à d’autres domaines d’activités.

(Avec MAP)

Vers la conclusion électronique des actes notariés au Maroc

Le 19 mars 2019 à16:03

Modifié le 19 mars 2019 à 16:18

L'Ordre des notaires du Maroc œuvre à développer le mode de travail via des supports électroniques à court et à moyen termes, en vue d’aboutir à la contractualisation électronique en tant que première étape dans l'attente de la mise en œuvre de la contractualisation électronique à distance.

Intervenant lundi 18 mars à l’ouverture du 1er Congrès des notaires du Maroc, le président du Congrès des notaires du Maroc, Es-Said Boujida, a exposé les attentes de la profession, ses interrogations et ses craintes.

Rappelant que 1.821 notaires marocains sont actuellement en exercice dans le Royaume, M. Boujida a appelé le ministère de la Justice à:

- l’amendement de la loi 32.09 relative à l’organisation de la profession de notaire,

- la révision des décrets régissant les dépôts de fonds auprès de la CDG,

- réexamen du décret portant tarification des honoraires du notaire,

- l’abandon définitif du projet de loi 88-12, adopté par le gouvernement, et relatif à l'organisation de la profession d'agent d'affaires, tout en favorisant l’élargissement des attributions de la profession du notariat à d’autres domaines d’activités.

(Avec MAP)

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.