Les grands chantiers à Casablanca n'ont pas été interrompus

Malgré un rythme ralenti par la taille réduite des équipes, le DG de la SDL Casa-Aménagement nous déclare que les travaux de voirie et de finition des grands ouvrages se poursuivent. Selon Driss Moulay Rchid, il ne reste plus que la trémie des Almohades, qui sera achevée en septembre prochain, le grand théâtre de la ville puis enfin le lancement d’une vingtaine de petits projets réservés à la jeunesse dont la date de livraison n'est pas encore connue. 

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/20-04-2020/tremie-almohades2.jpg-oui
Les projets d'infrastructure à Casablanca n'ont pas été interrompus La SDL Casa-Aménagement maintient ses chantiers dans la capitale économique

Le 20 avril 2020 à 19:03

Modifié le 20 avril 2020 à 23:46

Confrontés au risque de contamination et effrayés par l’apparition de clusters dans certaines unités industrielles, les ouvriers se font de plus en plus rares dans le secteur de la construction et certaines sociétés de développement local (SDL) doivent s’accommoder de ce manque de main d’œuvre.

C’est le cas de la SDL Casa-Aménagement qui après avoir livré la quasi-totalité des grands projets de son programme initié en 2017, doit encore finaliser la trémie des Al Mohades, le théâtre et enfin les travaux de réfection de voirie de quelques boulevards restants sur les 50 lancés.

Etat d’avancement ralenti faute d’ouvriers suffisants

Sollicité par Medias24, son directeur général nous a communiqué l’état d’avancement de tous les chantiers restants ainsi que le nombre et la nature de ceux qui seront lancés après appel d’offres.

« Casa-Aménagement continue d’assurer les travaux de tous ses chantiers non achevés dont aucun n’est à l’arrêt. La seule différence est qu’ils avancent désormais au rythme des moyens humains réduits dont disposent nos partenaires à savoir les entreprises de construction ou de rénovation.

« En effet, face à l’état d’urgence sanitaire, elles n’agissent plus de la même manière car tenues de prendre des précautions supplémentaires pour éviter à leur personnel tout risque de contamination.

« Concernant les travaux de la voirie, nous travaillons toujours en continu mais leur rythme est lié à la taille des équipes et au nombre d’ouvriers n’ayant pas déserté la capitale. Ils avancent donc toujours mais avec des effectifs réduits par rapport à la normale », révèle le Moulay Rchid.

Encore 5 boulevards à terminer sur les 50 qui devaient être réaménagés

 « Pour préciser la nature des travaux de voirie entrepris par notre SDL, ils consistent à refaire l’aménagement des boulevards et des trottoirs, l’éclairage, la signalétique …

« Sur toute la ville de Casablanca, nous avons déjà aménagé une cinquantaine de boulevards mais il nous en reste encore environ 5 à finir.

« Malgré les difficultés, nous faisons du forcing pour finir la partie revêtement de tous les boulevards.

« Ainsi, cela nous a permis d’achever récemment le boulevard Ibnou Sina (Hay Hassani) et celui de El Fouarat (Hay Mohammadi), d’être en cours de finalisation de la place Zellaka sur le boulevard des forces armées royales (centre-ville) et du boulevard Youssef Ibn Tachfine (Belvédère à Ain Borja) ainsi que de démarrer les travaux des boulevards Al Bina (Ain Sebaa-Bernoussi) et Errahmouni Boualam.

« En termes d’agenda, la phase finale du marquage au sol de Ibn Sina et Fouarat est désormais terminée, celui d’Ibn Tachfine sera achevé à la fin du mois courant et enfin les travaux d’Al Bina et Boualam qui viennent de démarrer, dureront au maximum un mois et demi soit jusqu’au mois de juin.

La trémie des Al Mohades sera opérationnelle en septembre prochain

Pour ce qui est des grands projets structurants, il en reste deux. Ainsi, les équipes de Casa-Aménagement travaillent toujours activement sur la trémie des Al Mohades.

« Sachant que les gros travaux d’excavation sont finis et que le tunnel est achevé des deux côtés, nous sommes actuellement sur la partie béton et en phase d’aménagement de l’intérieur de l’ouvrage. Ce travail s’effectue aussi avec une équipe réduite par rapport au mois de février dernier.

Pour l’instant, le taux d’avancement de ce projet qui est un des derniers de notre programme entrepris en 2017 est de plus de 90%.

« Si nous disposons déjà de la plupart des équipements, l’agenda de finition dépend des procédures d’importation de certains matériaux qui mettent plus de temps qu’en période normale.

« Pour y pallier, nous discutons avec des entreprises européennes partenaires pour avoir plus de visibilité quand elles redémarreront leur production d’éléments nécessaires à la finition de la trémie.

« Si normalement sa livraison était prévue pour la fin du mois de juin prochain, les équipes réduites et le ralentissement des importations font que notre deadline devrait être retardée de 2 à 3 mois. A partir de là, l’idéal serait donc de finir tous les travaux en septembre prochain au plus tard.

20 projets plus modestes seront lancés

« Tous les autres grands projets de construction ont été achevés et livrés à l’exception du grand théâtre de Casablanca où on attend encore des levées de réserve et d’autres détails bientôt réglés.

« Là-aussi, nous travaillons en équipe réduite mais sa date de livraison n’a pas encore été fixée.

« Tous les grands projets structurants de notre SDL ont été achevés ou presque (trémie et théâtre) mais il nous en reste d’autres plus modestes qui seront destinés à la jeunesse et aux sports.

« Il s’agit d’une vingtaine de projets récupérés en 2019 dont la livraison était prévue en 2020 ou 2021 et qui sont liés à une convention signée par notre SDL avec le ministère de la jeunesse et des sports

« Ce sont des salles de sports couvertes (boxe …), des terrains de proximité qui seront disséminés sur l’ensemble du territoire de Casablanca et dont les études de faisabilité et les procédures d’appel d’offre sont toujours en cours », conclut le directeur général de la société de développement local.

La SDL Casa-Aménagement maintient ses chantiers dans la capitale économique

Les grands chantiers à Casablanca n'ont pas été interrompus

Le 20 avril 2020 à19:10

Modifié le 20 avril 2020 à 23:46

Malgré un rythme ralenti par la taille réduite des équipes, le DG de la SDL Casa-Aménagement nous déclare que les travaux de voirie et de finition des grands ouvrages se poursuivent. Selon Driss Moulay Rchid, il ne reste plus que la trémie des Almohades, qui sera achevée en septembre prochain, le grand théâtre de la ville puis enfin le lancement d’une vingtaine de petits projets réservés à la jeunesse dont la date de livraison n'est pas encore connue. 

Confrontés au risque de contamination et effrayés par l’apparition de clusters dans certaines unités industrielles, les ouvriers se font de plus en plus rares dans le secteur de la construction et certaines sociétés de développement local (SDL) doivent s’accommoder de ce manque de main d’œuvre.

C’est le cas de la SDL Casa-Aménagement qui après avoir livré la quasi-totalité des grands projets de son programme initié en 2017, doit encore finaliser la trémie des Al Mohades, le théâtre et enfin les travaux de réfection de voirie de quelques boulevards restants sur les 50 lancés.

Etat d’avancement ralenti faute d’ouvriers suffisants

Sollicité par Medias24, son directeur général nous a communiqué l’état d’avancement de tous les chantiers restants ainsi que le nombre et la nature de ceux qui seront lancés après appel d’offres.

« Casa-Aménagement continue d’assurer les travaux de tous ses chantiers non achevés dont aucun n’est à l’arrêt. La seule différence est qu’ils avancent désormais au rythme des moyens humains réduits dont disposent nos partenaires à savoir les entreprises de construction ou de rénovation.

« En effet, face à l’état d’urgence sanitaire, elles n’agissent plus de la même manière car tenues de prendre des précautions supplémentaires pour éviter à leur personnel tout risque de contamination.

« Concernant les travaux de la voirie, nous travaillons toujours en continu mais leur rythme est lié à la taille des équipes et au nombre d’ouvriers n’ayant pas déserté la capitale. Ils avancent donc toujours mais avec des effectifs réduits par rapport à la normale », révèle le Moulay Rchid.

Encore 5 boulevards à terminer sur les 50 qui devaient être réaménagés

 « Pour préciser la nature des travaux de voirie entrepris par notre SDL, ils consistent à refaire l’aménagement des boulevards et des trottoirs, l’éclairage, la signalétique …

« Sur toute la ville de Casablanca, nous avons déjà aménagé une cinquantaine de boulevards mais il nous en reste encore environ 5 à finir.

« Malgré les difficultés, nous faisons du forcing pour finir la partie revêtement de tous les boulevards.

« Ainsi, cela nous a permis d’achever récemment le boulevard Ibnou Sina (Hay Hassani) et celui de El Fouarat (Hay Mohammadi), d’être en cours de finalisation de la place Zellaka sur le boulevard des forces armées royales (centre-ville) et du boulevard Youssef Ibn Tachfine (Belvédère à Ain Borja) ainsi que de démarrer les travaux des boulevards Al Bina (Ain Sebaa-Bernoussi) et Errahmouni Boualam.

« En termes d’agenda, la phase finale du marquage au sol de Ibn Sina et Fouarat est désormais terminée, celui d’Ibn Tachfine sera achevé à la fin du mois courant et enfin les travaux d’Al Bina et Boualam qui viennent de démarrer, dureront au maximum un mois et demi soit jusqu’au mois de juin.

La trémie des Al Mohades sera opérationnelle en septembre prochain

Pour ce qui est des grands projets structurants, il en reste deux. Ainsi, les équipes de Casa-Aménagement travaillent toujours activement sur la trémie des Al Mohades.

« Sachant que les gros travaux d’excavation sont finis et que le tunnel est achevé des deux côtés, nous sommes actuellement sur la partie béton et en phase d’aménagement de l’intérieur de l’ouvrage. Ce travail s’effectue aussi avec une équipe réduite par rapport au mois de février dernier.

Pour l’instant, le taux d’avancement de ce projet qui est un des derniers de notre programme entrepris en 2017 est de plus de 90%.

« Si nous disposons déjà de la plupart des équipements, l’agenda de finition dépend des procédures d’importation de certains matériaux qui mettent plus de temps qu’en période normale.

« Pour y pallier, nous discutons avec des entreprises européennes partenaires pour avoir plus de visibilité quand elles redémarreront leur production d’éléments nécessaires à la finition de la trémie.

« Si normalement sa livraison était prévue pour la fin du mois de juin prochain, les équipes réduites et le ralentissement des importations font que notre deadline devrait être retardée de 2 à 3 mois. A partir de là, l’idéal serait donc de finir tous les travaux en septembre prochain au plus tard.

20 projets plus modestes seront lancés

« Tous les autres grands projets de construction ont été achevés et livrés à l’exception du grand théâtre de Casablanca où on attend encore des levées de réserve et d’autres détails bientôt réglés.

« Là-aussi, nous travaillons en équipe réduite mais sa date de livraison n’a pas encore été fixée.

« Tous les grands projets structurants de notre SDL ont été achevés ou presque (trémie et théâtre) mais il nous en reste d’autres plus modestes qui seront destinés à la jeunesse et aux sports.

« Il s’agit d’une vingtaine de projets récupérés en 2019 dont la livraison était prévue en 2020 ou 2021 et qui sont liés à une convention signée par notre SDL avec le ministère de la jeunesse et des sports

« Ce sont des salles de sports couvertes (boxe …), des terrains de proximité qui seront disséminés sur l’ensemble du territoire de Casablanca et dont les études de faisabilité et les procédures d’appel d’offre sont toujours en cours », conclut le directeur général de la société de développement local.

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.