Les recommandations du CESE pour "améliorer" le secteur du livre

Dans son dernier rapport sur la promotion de la lecture au Maroc, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) propose des recommandations stratégiques et opérationnelles pour "améliorer" l’état actuel du secteur du livre.

Les recommandations du CESE pour

Le 14 février 2020 à 11:01

Modifié le 14 février 2020 à 12:19

Le CESE a présenté son rapport intitulé "Promouvoir la lecture, urgence et nécessité", en marge de la 26e édition du Salon international de l’édition et du livre (Siel 2020).

Ce document, qui vise à "encourager la lecture à travers des indicateurs qui interpellent", comprend une série de recommandations dont:

- Mettre la promotion de la lecture parmi les priorités nationales et l'inscrire dans les politiques publiques;

- Doter la promotion de la lecture d'un cadre législatif et institutionnel approprié;

- Organiser des assises nationales sur les différentes fonctionnalités de la lecture;

- Mettre en place des contrats-programmes avec les départements concernés;

- Soutenir la société civile pour développer, au niveau de chaque collectivité territoriale, un programme d'encouragement de la lecture sous différents supports,

- Faire de la promotion de la lecture une action majeure de la régionalisation avancée et du développement territorial;

- Réserver au niveau des collectivités locales un budget spécial promotion de la lecture; 

- Inciter le secteur privé à investir dans les bibliothèques scolaires et les centres culturels et dans les espaces de lecture;

- Encourager la création d'un contenu numérique adapté à la lecture en ligne;

- Mettre en place des bibliothèques en ligne gratuites;

- Mettre en réseau les bibliothèques existantes et soutenir les associations et les étudiants bénévoles;

- Développer l'utilisation du braille et des moyens alternatifs permis par les nouveaux outils numériques, pour rendre accessibles les archives et fonds documentaires publics pour les personnes ayant des déficiences visuelles;

- Lancer une initiative nationale de promotion des startups impliquées dans la création d'outils et d'applications numériques dédiés;

- Soutenir des programmes de recherche en intelligence artificielle;

- Promouvoir la production et la distribution d'ouvrages.

80% du chiffre d’affaires des librairies est enregistré durant la rentrée scolaire

Lors de cette présentation, le rapporteur de la commission permanente chargée de la société civile au sein du CESE, Abdellah Deguig a signalé que la chaîne des valeurs des livres reposait sur l’encouragement des éditeurs, la promotion des espaces de commerce et une réappropriation culturelle de l’espace public.

Pour lui, la rareté des ressources de lecture et le manque de l’implication de certains acteurs, sont à l'origine de cette situation que vit le secteur du livre et de l’édition.

L’école est le lieu incontournable pour instaurer une atmosphère à même d’attirer des jeunes lecteurs, a-t-il signalé, ajoutant que seulement 9% des établissements publics disposent de bibliothèque scolaires. Il a en outre indiqué que 80% du chiffre d’affaires des librairies est enregistré durant la rentrée scolaire.

Les recommandations du CESE pour "améliorer" le secteur du livre

Le 14 février 2020 à12:11

Modifié le 14 février 2020 à 12:19

Dans son dernier rapport sur la promotion de la lecture au Maroc, le Conseil économique, social et environnemental (CESE) propose des recommandations stratégiques et opérationnelles pour "améliorer" l’état actuel du secteur du livre.

Le CESE a présenté son rapport intitulé "Promouvoir la lecture, urgence et nécessité", en marge de la 26e édition du Salon international de l’édition et du livre (Siel 2020).

Ce document, qui vise à "encourager la lecture à travers des indicateurs qui interpellent", comprend une série de recommandations dont:

- Mettre la promotion de la lecture parmi les priorités nationales et l'inscrire dans les politiques publiques;

- Doter la promotion de la lecture d'un cadre législatif et institutionnel approprié;

- Organiser des assises nationales sur les différentes fonctionnalités de la lecture;

- Mettre en place des contrats-programmes avec les départements concernés;

- Soutenir la société civile pour développer, au niveau de chaque collectivité territoriale, un programme d'encouragement de la lecture sous différents supports,

- Faire de la promotion de la lecture une action majeure de la régionalisation avancée et du développement territorial;

- Réserver au niveau des collectivités locales un budget spécial promotion de la lecture; 

- Inciter le secteur privé à investir dans les bibliothèques scolaires et les centres culturels et dans les espaces de lecture;

- Encourager la création d'un contenu numérique adapté à la lecture en ligne;

- Mettre en place des bibliothèques en ligne gratuites;

- Mettre en réseau les bibliothèques existantes et soutenir les associations et les étudiants bénévoles;

- Développer l'utilisation du braille et des moyens alternatifs permis par les nouveaux outils numériques, pour rendre accessibles les archives et fonds documentaires publics pour les personnes ayant des déficiences visuelles;

- Lancer une initiative nationale de promotion des startups impliquées dans la création d'outils et d'applications numériques dédiés;

- Soutenir des programmes de recherche en intelligence artificielle;

- Promouvoir la production et la distribution d'ouvrages.

80% du chiffre d’affaires des librairies est enregistré durant la rentrée scolaire

Lors de cette présentation, le rapporteur de la commission permanente chargée de la société civile au sein du CESE, Abdellah Deguig a signalé que la chaîne des valeurs des livres reposait sur l’encouragement des éditeurs, la promotion des espaces de commerce et une réappropriation culturelle de l’espace public.

Pour lui, la rareté des ressources de lecture et le manque de l’implication de certains acteurs, sont à l'origine de cette situation que vit le secteur du livre et de l’édition.

L’école est le lieu incontournable pour instaurer une atmosphère à même d’attirer des jeunes lecteurs, a-t-il signalé, ajoutant que seulement 9% des établissements publics disposent de bibliothèque scolaires. Il a en outre indiqué que 80% du chiffre d’affaires des librairies est enregistré durant la rentrée scolaire.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.