Les tournages de productions étrangères ont repris au Maroc (CCM)

Après six mois d’inactivité, les tournages de long-métrages et de séries étrangères reprennent lentement au Maroc. Selon le DG du CCM, Sarim Fassi-Fihri, des équipes américaines, anglaises et françaises sont de retour depuis début septembre à Marrakech, Tanger et Merzouga mais il faudra attendre la fin de l’année pour mesurer l’impact réel du Covid sur le secteur des tournages étrangers.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/24-09-2020/cinmatographique.jpg-oui
Les tournages de productions étrangères ont repris au Maroc (CCM)

Le 24 septembre 2020 à 18:34

Modifié le 25 septembre 2020 à 11:51

Après les nombreuses annulations et reports de tournages suite à la propagation du virus et la déclaration de l’état d’urgence, les acteurs et les techniciens de productions cinématographiques étrangères reprennent le chemin du Maroc pour tourner des nouveaux films et épisodes de séries télévisées ou simplement pour poursuivre des tournages interrompus en mars dernier, nous révèle Sarim Fassi Fihri.  

Une méga-production américaine de retour à Marrakech

En effet, le directeur général du centre cinématographique marocain (CCM) nous a confirmés la poursuite du tournage d’un long-métrage à Marrakech, interrompu en mars, qui devrait durer un mois.

« Depuis le début du mois de septembre, il y a une équipe américaine à Marrakech. En fait, elle y était présente jusqu'au mois de mars avant de repartir aux États-Unis et enfin de revenir pour poursuivre le tournage de ce long-métrage", révèle Fassi-Fihri.

Si, selon lui, les noms de ses producteurs et des acteurs présents restent confidentiels, Médias24 a cependant pu apprendre et avoir confirmation du fait que cette méga-production signée par les studios Disney Pixar Marvel avait fait appel à une pléiade de stars logées au luxueux hôtel Fairmont.

Les studios Disney à la manoeuvre

« En effet, c'est une très grosse production mais il faut espérer que le Covid nous laisse tranquille.

« Il se dit que ce sont les studios Disney Marvel Pixar qui sont derrière cette méga-production mais sachant qu’ils ne sont jamais à la phase top producteur, et qu'il y a beaucoup d'indépendants qui travaillent pour leur studio, il est difficile de connaître avec précision la nature des deal engagés.

« Du côté du CCM, nous travaillons avec une société de production, des équipes et un scénario mais nous n'avons pas un rôle d'agent qui nous permettrait de savoir qui est réellement derrière mais encore une fois, il y a de fortes chances que ce soit les grands studio Disney qui pilotent le projet.

« Le même flou existe sur l'identité des grands acteurs qui vont y jouer, parce qu’aujourd'hui le problème avec les stars se pose, encore une fois, au niveau des agents qui décident de rendre public ou pas, qui a le droit de voyager ou pas, surtout qu’avec la crise les primes d'assurance ont explosé.

« Ainsi, ce matin on vient de m'annoncer que le programme 2020-2021 du MET (Métropolitain Museum of arts) de New York avait été complètement annulé. Tout cela pour dire que les Américains sont très mal et que c'est donc un miracle qu'ils soient de retour et présents au Maroc, se félicite le directeur général.

Il aura fallu 3 mois aux équipes étrangères pour revenir

A la question de savoir s'il fallait se réjouir de leur présence, Fassi-Fihri rappelle que les tournages sont de nouveau autorisés depuis le 25 juin dernier et qu'il s'est écoulé 3 mois avant le retour des étrangers.

« Si la psychose est toujours présente dans plusieurs secteurs dont l’industrie cinématographique, les tournages ont repris partout dans le monde même si c’est avec des protocoles sanitaires particuliers.

Un protocole sanitaire convaincant ?

« Au Maroc, nous avons mis en ligne les nôtres dès le 25 juin. Si leur mise en place sur les plateaux coûte plus cher en temps et en frais, cela reste préférable à tout arrêter et à ne plus rien produire.

« Il faut croire que nos protocoles sanitaires sont convaincants car hormis les américains de Marrakech, une équipe française est à pied d'œuvre actuellement à Merzouga, et une autre anglaise à Tanger.

Le CCM a délivré 5 autorisations de tournages étrangers

« Au total, le CCM a distribué 5 autorisations de tournage pour des productions étrangères à 2 équipes françaises, 2 anglaises et une américaine afin de réaliser des longs métrages et des séries télévisées.

« En fait, dès qu'on a ré-autorisé les tournages, les gens ont déposé des demandes pour revenir et les premières autorisations délivrées par les Affaires étrangères ont été réservées aux équipes étrangères.

« En effet, bien avant l'ouverture des frontières, le 6 septembre dernier, pour les membres de sociétés ou pour les détenteurs de réservations d'hôtels, le CCM avait déjà ses autorisations nominatives pour les équipes de Marrakech et les Anglais de Tanger octroyées par le ministère des Affaires étrangères.

La production Disney sauvera peut-être l’année 2020

« Sur les pertes qui seront enregistrées pour l'année 2020 à cause des annulations et des reports de tournage, le directeur général préfère temporiser en affirmant qu'il est trop tôt pour faire les comptes.

« Sachant que les tournages ont réellement repris depuis 4 semaines, et que nous avons perdu 5 mois, Disney va peut-être nous réconcilier avec 2020 », conclut Fassi-Fihri en ajoutant qu’il faudra que le Covid laisse travailler le secteur jusqu'à la fin de l'année avant de se prononcer sur les chiffres définitifs.

Les tournages de productions étrangères ont repris au Maroc (CCM)

Le 24 septembre 2020 à18:34

Modifié le 25 septembre 2020 à 11:51

Après six mois d’inactivité, les tournages de long-métrages et de séries étrangères reprennent lentement au Maroc. Selon le DG du CCM, Sarim Fassi-Fihri, des équipes américaines, anglaises et françaises sont de retour depuis début septembre à Marrakech, Tanger et Merzouga mais il faudra attendre la fin de l’année pour mesurer l’impact réel du Covid sur le secteur des tournages étrangers.

com_redaction-14

Après les nombreuses annulations et reports de tournages suite à la propagation du virus et la déclaration de l’état d’urgence, les acteurs et les techniciens de productions cinématographiques étrangères reprennent le chemin du Maroc pour tourner des nouveaux films et épisodes de séries télévisées ou simplement pour poursuivre des tournages interrompus en mars dernier, nous révèle Sarim Fassi Fihri.  

Une méga-production américaine de retour à Marrakech

En effet, le directeur général du centre cinématographique marocain (CCM) nous a confirmés la poursuite du tournage d’un long-métrage à Marrakech, interrompu en mars, qui devrait durer un mois.

« Depuis le début du mois de septembre, il y a une équipe américaine à Marrakech. En fait, elle y était présente jusqu'au mois de mars avant de repartir aux États-Unis et enfin de revenir pour poursuivre le tournage de ce long-métrage", révèle Fassi-Fihri.

Si, selon lui, les noms de ses producteurs et des acteurs présents restent confidentiels, Médias24 a cependant pu apprendre et avoir confirmation du fait que cette méga-production signée par les studios Disney Pixar Marvel avait fait appel à une pléiade de stars logées au luxueux hôtel Fairmont.

Les studios Disney à la manoeuvre

« En effet, c'est une très grosse production mais il faut espérer que le Covid nous laisse tranquille.

« Il se dit que ce sont les studios Disney Marvel Pixar qui sont derrière cette méga-production mais sachant qu’ils ne sont jamais à la phase top producteur, et qu'il y a beaucoup d'indépendants qui travaillent pour leur studio, il est difficile de connaître avec précision la nature des deal engagés.

« Du côté du CCM, nous travaillons avec une société de production, des équipes et un scénario mais nous n'avons pas un rôle d'agent qui nous permettrait de savoir qui est réellement derrière mais encore une fois, il y a de fortes chances que ce soit les grands studio Disney qui pilotent le projet.

« Le même flou existe sur l'identité des grands acteurs qui vont y jouer, parce qu’aujourd'hui le problème avec les stars se pose, encore une fois, au niveau des agents qui décident de rendre public ou pas, qui a le droit de voyager ou pas, surtout qu’avec la crise les primes d'assurance ont explosé.

« Ainsi, ce matin on vient de m'annoncer que le programme 2020-2021 du MET (Métropolitain Museum of arts) de New York avait été complètement annulé. Tout cela pour dire que les Américains sont très mal et que c'est donc un miracle qu'ils soient de retour et présents au Maroc, se félicite le directeur général.

Il aura fallu 3 mois aux équipes étrangères pour revenir

A la question de savoir s'il fallait se réjouir de leur présence, Fassi-Fihri rappelle que les tournages sont de nouveau autorisés depuis le 25 juin dernier et qu'il s'est écoulé 3 mois avant le retour des étrangers.

« Si la psychose est toujours présente dans plusieurs secteurs dont l’industrie cinématographique, les tournages ont repris partout dans le monde même si c’est avec des protocoles sanitaires particuliers.

Un protocole sanitaire convaincant ?

« Au Maroc, nous avons mis en ligne les nôtres dès le 25 juin. Si leur mise en place sur les plateaux coûte plus cher en temps et en frais, cela reste préférable à tout arrêter et à ne plus rien produire.

« Il faut croire que nos protocoles sanitaires sont convaincants car hormis les américains de Marrakech, une équipe française est à pied d'œuvre actuellement à Merzouga, et une autre anglaise à Tanger.

Le CCM a délivré 5 autorisations de tournages étrangers

« Au total, le CCM a distribué 5 autorisations de tournage pour des productions étrangères à 2 équipes françaises, 2 anglaises et une américaine afin de réaliser des longs métrages et des séries télévisées.

« En fait, dès qu'on a ré-autorisé les tournages, les gens ont déposé des demandes pour revenir et les premières autorisations délivrées par les Affaires étrangères ont été réservées aux équipes étrangères.

« En effet, bien avant l'ouverture des frontières, le 6 septembre dernier, pour les membres de sociétés ou pour les détenteurs de réservations d'hôtels, le CCM avait déjà ses autorisations nominatives pour les équipes de Marrakech et les Anglais de Tanger octroyées par le ministère des Affaires étrangères.

La production Disney sauvera peut-être l’année 2020

« Sur les pertes qui seront enregistrées pour l'année 2020 à cause des annulations et des reports de tournage, le directeur général préfère temporiser en affirmant qu'il est trop tôt pour faire les comptes.

« Sachant que les tournages ont réellement repris depuis 4 semaines, et que nous avons perdu 5 mois, Disney va peut-être nous réconcilier avec 2020 », conclut Fassi-Fihri en ajoutant qu’il faudra que le Covid laisse travailler le secteur jusqu'à la fin de l'année avant de se prononcer sur les chiffres définitifs.

A lire aussi


Communication financière

LafargeHolcim Maroc : Nomination de deux administrateurs indépendants

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.