Ligue des champions de la CAF: l'appel du Wydad rejeté, l'EST vainqueur

La commission d'appel de la Confédération africaine de football a rejeté, dimanche 15 septembre, le recours déposé par le Wydad de Casablanca concernant la finale de la Ligue des champions de la CAF 2018-19, confirmant ainsi la décision du comité de discipline de la Confédération.

Ligue des champions de la CAF : l'appel du Wydad rejeté, l'EST vainqueur

Le 16 septembre 2019 à 11:09

Modifié le 16 septembre 2019 à 18:38

Le 7 août dernier, le comité de discipline de la CAF avait déclaré le Wydad Athletic Club perdant et avait ainsi donné la victoire à l’Espérance sportive de Tunis.

Le WAC a ensuite déposé un recours auprès de la commission d'appel de la CAF, qui l'a également désavoué. L'EST est donc officiellement vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2018-2019. 

Selon le comité d'appel

- "L'absence de la VAR n'a aucun effet juridique. Son seul but est d'aider l'arbitre à prendre la bonne décision;

- L'arbitre a le pouvoir de prendre la décision finale sur le terrain de jeu dès le début du match. Sa décision n'est pas en mesure d'être contrôlée par la commission d'appel;

- Les officiels du match ont indiqué que les joueurs du Wydad avaient refusé de reprendre le match, même après plusieurs tentatives menées par l’arbitre, qui avait attendu près de 90 minutes avant de siffler la fin du match".

Rappelons que les deux équipes avaient fait match nul 1-1 lors de la finale aller, à Rabat, le 24 mai 2019. Lors du match retour, à Radès, le 31 mai 2019, l’Espérance de Tunis menait 1-0 lorsque le WAC a égalisé à la 59e minute. Toutefois, l’arbitre de la rencontre n’a pas accordé le but en raison d'un hors-jeu. Suite à des protestations des joueurs du WAC, qui estimaient que le but était valable, l’arbitre a indiqué qu’il n’était pas possible de recourir à la VAR (assistance vidéo à l’arbitrage) car celle-ci ne fonctionnait pas. Le match fut stoppé pendant environ une heure. Il fut ensuite définitivement interrompu, suite à la décision du WAC de ne pas reprendre la partie, et l’EST fut déclarée vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2018/2019.

Le 5 juin 2019, le comité exécutif de la CAF a ordonné aux deux clubs de rejouer le match retour de cette finale sur terrain neutre. La décision du comité exécutif de la CAF a été contestée par le WAC et l’EST qui ont chacun déposé un appel au Tribunal arbitral du sport, respectivement le 14 et le 17 juin 2019. 

Le 31 juillet, le TAS a annulé cette décision et renvoyé l’affaire devant les organes compétents de la CAF. 

Ligue des champions de la CAF: l'appel du Wydad rejeté, l'EST vainqueur

Le 16 septembre 2019 à11:54

Modifié le 16 septembre 2019 à 18:38

La commission d'appel de la Confédération africaine de football a rejeté, dimanche 15 septembre, le recours déposé par le Wydad de Casablanca concernant la finale de la Ligue des champions de la CAF 2018-19, confirmant ainsi la décision du comité de discipline de la Confédération.

Le 7 août dernier, le comité de discipline de la CAF avait déclaré le Wydad Athletic Club perdant et avait ainsi donné la victoire à l’Espérance sportive de Tunis.

Le WAC a ensuite déposé un recours auprès de la commission d'appel de la CAF, qui l'a également désavoué. L'EST est donc officiellement vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2018-2019. 

Selon le comité d'appel

- "L'absence de la VAR n'a aucun effet juridique. Son seul but est d'aider l'arbitre à prendre la bonne décision;

- L'arbitre a le pouvoir de prendre la décision finale sur le terrain de jeu dès le début du match. Sa décision n'est pas en mesure d'être contrôlée par la commission d'appel;

- Les officiels du match ont indiqué que les joueurs du Wydad avaient refusé de reprendre le match, même après plusieurs tentatives menées par l’arbitre, qui avait attendu près de 90 minutes avant de siffler la fin du match".

Rappelons que les deux équipes avaient fait match nul 1-1 lors de la finale aller, à Rabat, le 24 mai 2019. Lors du match retour, à Radès, le 31 mai 2019, l’Espérance de Tunis menait 1-0 lorsque le WAC a égalisé à la 59e minute. Toutefois, l’arbitre de la rencontre n’a pas accordé le but en raison d'un hors-jeu. Suite à des protestations des joueurs du WAC, qui estimaient que le but était valable, l’arbitre a indiqué qu’il n’était pas possible de recourir à la VAR (assistance vidéo à l’arbitrage) car celle-ci ne fonctionnait pas. Le match fut stoppé pendant environ une heure. Il fut ensuite définitivement interrompu, suite à la décision du WAC de ne pas reprendre la partie, et l’EST fut déclarée vainqueur de la Ligue des champions de la CAF 2018/2019.

Le 5 juin 2019, le comité exécutif de la CAF a ordonné aux deux clubs de rejouer le match retour de cette finale sur terrain neutre. La décision du comité exécutif de la CAF a été contestée par le WAC et l’EST qui ont chacun déposé un appel au Tribunal arbitral du sport, respectivement le 14 et le 17 juin 2019. 

Le 31 juillet, le TAS a annulé cette décision et renvoyé l’affaire devant les organes compétents de la CAF. 

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.