La Foire de Tours qui met cette année à l’honneur la diversité et la richesse culturelles et artistiques du Maroc, a été inaugurée le week-end dernier en présence de plusieurs personnalités marocaines et françaises.

L'édition 2018 de la Foire de Tours, le plus grand rendez-vous des professionnels dans de nombreux secteurs d'activités et de découverte de nouveaux produits ou services de cette région de l'ouest de la France, se propose ainsi de faire découvrir les richesses culturelles et artistiques marocaines avec des espaces consacrés à Marrakech, Fès et Meknès, trois villes impériales et historiques du Royaume.

Prenant la parole lors de l’inauguration du pavillon marocain, l’ambassadeur du Royaume à Paris, Chakib Benmoussa a mis en avant les relations d’exception qui lient le Maroc et la France sur les plans politique, économique, culturel et social, relevant que la participation du Royaume comme invité d’honneur de cette foire est un choix qui reflète au niveau décentralisé cette relation particulière et les liens institutionnels, humains, touristiques et académiques qui ont été forgés entre plusieurs régions et communes dans les deux pays.

Il s’est également félicité de cette coopération solide et des axes de développement pour l’avenir, saluant l’action de l’importante communauté marocaine présente dans la région et qui contribue à cette dynamique.

De leur côté, le Président de la Région Centre Val de Loire, François Bonneau, et le Maire de Tours, Serge Bouchet ont souligné l’importance qu’accorde la région aux relations avec le Maroc.

Ils ont rappelé l’accord de coopération signé entre cette Région et la Région de Fès-Meknès, ainsi que l’accord de coopération entre les villes de Tours et de Marrakech, se félicitant des perspectives qu’ouvrent ces accords.

Les deux responsables ont mis en exergue la forte fréquentation que connait la ligne aérienne Tours-Marrakech qui reflète ces liens, réitérant leur engagement à consolider et étendre cette coopération à l’avenir autour de nombreux projets.

A l'occasion de cette Foire qui se poursuit jusqu'au 13 mai, des exposants ont fait spécialement le déplacement du Maroc pour mettre en valeur leurs produits et promouvoir l'artisanat marocain: damasquinage, tapis Kilim avec les métiers à tisser, maroquinerie (Marrakech), broderie et vêtements traditionnels (broderie Fassie et Rbatie), dinanderie (travail artistique du cuivre et du laiton), poterie (Safi), ciseleur et tourneur sur bois, bijoux berbères...

Des roches ocres du désert aux reflets bleus de la Méditerranée, le Maroc est une destination attachante au patrimoine culturel, historique et naturel riche, soulignent les organisateurs de cette manifestation, faisant savoir que le pavillon du Royaume permet de transporter les visiteurs au cœur de trois villes impériales qui font rêver : Marrakech, capitale touristique avec ses palais, jardins et minarets, Fès avec sa grande médina aux couleurs et aux parfums inoubliables et Meknès réputée pour son passé impérial.

Prestigieuse cité impériale et trait d’union entre l’Atlas et le Sahara, Marrakech abrite un patrimoine culturel colossal, indiquent les mêmes sources, faisant observer que nulle part ailleurs les palais ne sont plus beaux, les jardins plus luxuriants et les souks plus animés. À l’abri derrière de puissants remparts orangés, la médina renferme les vestiges de son histoire, de l’ère almoravide jusqu’au règne des Saadiens. Petite perle du monde arabe, Fès est la capitale culturelle du Maroc, poursuivent les organisateurs, rappelant que la plus ancienne des quatre villes impériales, rayonne grâce à son université coranique et aux trésors de son art arabo-andalou. Ses artisans, de grande renommée et au talent exceptionnel, en font la gardienne des traditions du patrimoine marocain. Immanquables et indissociables sont les deux médinas, Fès El-Bali et Fès El-Jedid. "Dans un décor médiéval haut en couleur, vous serez séduits par tant d’animation : pour leur richesse et leur diversité, les souks de Fès sont inoubliables !", affirment-ils. Le pavillon Maroc permet, par ailleurs, de faire découvrir Meknès et son histoire, notamment l'époque du Sultan Moulay Ismaïl qui décida d’en faire une somptueuse capitale au XVIIème siècle. Une médina du IXème siècle qui n’a rien à envier à ses voisines avec ses souks et ses boutiques authentiques d’artisanat local. Autour de la médina se déploie la kasbah, cité royale démesurée qui abrite, derrière ses puissants remparts, les monuments les plus prestigieux de la ville, et le rêve inachevé du Sultan Moulay Ismaël.

Le Maroc c’est aussi la richesse et la variété de la gastronomie, affirment les mêmes sources, soulignant qu'il s'agit d'une cuisine qui fait partie intégrante de l’héritage de dynasties passées. Des animations folkloriques, des expositions de peinture et de calligraphie arabe, des défilés de tenues traditionnelles et des rencontres autour d'ouvrages d'auteurs marocains seront au programme.

Plus de 700 exposants sont présents cette année à la Foire de Tours invitant les visiteurs à découvrir les innovations, à tester et à comparer de très nombreux produits, et à profiter des leurs conseils et de leurs offres.

(MAP) 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

La Foire de Tours qui met cette année à l’honneur la diversité et la richesse culturelles et artistiques du Maroc, a été inaugurée le week-end dernier en présence de plusieurs personnalités marocaines et françaises.

L'édition 2018 de la Foire de Tours, le plus grand rendez-vous des professionnels dans de nombreux secteurs d'activités et de découverte de nouveaux produits ou services de cette région de l'ouest de la France, se propose ainsi de faire découvrir les richesses culturelles et artistiques marocaines avec des espaces consacrés à Marrakech, Fès et Meknès, trois villes impériales et historiques du Royaume.

Prenant la parole lors de l’inauguration du pavillon marocain, l’ambassadeur du Royaume à Paris, Chakib Benmoussa a mis en avant les relations d’exception qui lient le Maroc et la France sur les plans politique, économique, culturel et social, relevant que la participation du Royaume comme invité d’honneur de cette foire est un choix qui reflète au niveau décentralisé cette relation particulière et les liens institutionnels, humains, touristiques et académiques qui ont été forgés entre plusieurs régions et communes dans les deux pays.

Il s’est également félicité de cette coopération solide et des axes de développement pour l’avenir, saluant l’action de l’importante communauté marocaine présente dans la région et qui contribue à cette dynamique.

De leur côté, le Président de la Région Centre Val de Loire, François Bonneau, et le Maire de Tours, Serge Bouchet ont souligné l’importance qu’accorde la région aux relations avec le Maroc.

Ils ont rappelé l’accord de coopération signé entre cette Région et la Région de Fès-Meknès, ainsi que l’accord de coopération entre les villes de Tours et de Marrakech, se félicitant des perspectives qu’ouvrent ces accords.

Les deux responsables ont mis en exergue la forte fréquentation que connait la ligne aérienne Tours-Marrakech qui reflète ces liens, réitérant leur engagement à consolider et étendre cette coopération à l’avenir autour de nombreux projets.

A l'occasion de cette Foire qui se poursuit jusqu'au 13 mai, des exposants ont fait spécialement le déplacement du Maroc pour mettre en valeur leurs produits et promouvoir l'artisanat marocain: damasquinage, tapis Kilim avec les métiers à tisser, maroquinerie (Marrakech), broderie et vêtements traditionnels (broderie Fassie et Rbatie), dinanderie (travail artistique du cuivre et du laiton), poterie (Safi), ciseleur et tourneur sur bois, bijoux berbères...

Des roches ocres du désert aux reflets bleus de la Méditerranée, le Maroc est une destination attachante au patrimoine culturel, historique et naturel riche, soulignent les organisateurs de cette manifestation, faisant savoir que le pavillon du Royaume permet de transporter les visiteurs au cœur de trois villes impériales qui font rêver : Marrakech, capitale touristique avec ses palais, jardins et minarets, Fès avec sa grande médina aux couleurs et aux parfums inoubliables et Meknès réputée pour son passé impérial.

Prestigieuse cité impériale et trait d’union entre l’Atlas et le Sahara, Marrakech abrite un patrimoine culturel colossal, indiquent les mêmes sources, faisant observer que nulle part ailleurs les palais ne sont plus beaux, les jardins plus luxuriants et les souks plus animés. À l’abri derrière de puissants remparts orangés, la médina renferme les vestiges de son histoire, de l’ère almoravide jusqu’au règne des Saadiens. Petite perle du monde arabe, Fès est la capitale culturelle du Maroc, poursuivent les organisateurs, rappelant que la plus ancienne des quatre villes impériales, rayonne grâce à son université coranique et aux trésors de son art arabo-andalou. Ses artisans, de grande renommée et au talent exceptionnel, en font la gardienne des traditions du patrimoine marocain. Immanquables et indissociables sont les deux médinas, Fès El-Bali et Fès El-Jedid. "Dans un décor médiéval haut en couleur, vous serez séduits par tant d’animation : pour leur richesse et leur diversité, les souks de Fès sont inoubliables !", affirment-ils. Le pavillon Maroc permet, par ailleurs, de faire découvrir Meknès et son histoire, notamment l'époque du Sultan Moulay Ismaïl qui décida d’en faire une somptueuse capitale au XVIIème siècle. Une médina du IXème siècle qui n’a rien à envier à ses voisines avec ses souks et ses boutiques authentiques d’artisanat local. Autour de la médina se déploie la kasbah, cité royale démesurée qui abrite, derrière ses puissants remparts, les monuments les plus prestigieux de la ville, et le rêve inachevé du Sultan Moulay Ismaël.

Le Maroc c’est aussi la richesse et la variété de la gastronomie, affirment les mêmes sources, soulignant qu'il s'agit d'une cuisine qui fait partie intégrante de l’héritage de dynasties passées. Des animations folkloriques, des expositions de peinture et de calligraphie arabe, des défilés de tenues traditionnelles et des rencontres autour d'ouvrages d'auteurs marocains seront au programme.

Plus de 700 exposants sont présents cette année à la Foire de Tours invitant les visiteurs à découvrir les innovations, à tester et à comparer de très nombreux produits, et à profiter des leurs conseils et de leurs offres.

(MAP) 

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.