La Tunisie abrite, du 15 au 17 novembre courant, les premières assises internationales du journalisme avec pour objectif d'échanger les expertises et de mettre en relief les expériences réussies dans ce secteur.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, organisée lundi au siège du Syndicat des journalistes tunisiens (SNJT), le directeur régional Afrique du Nord de Reporters sans frontières (RSF), Souhaib Khayati, a indiqué que le choix de la Tunisie pour cette première édition du forum de la presse s'est basé sur les acquis accomplis dans le pays en matière de liberté d'expression.

A l'ordre du jour de ces assises, figurent notamment l’examen des défis de la démocratie et de la liberté de l'information, ainsi que la situation professionnelle dans le secteur, a-t-il dit, précisant que près de 500 journalistes représentants 30 pays participent à ces premières assises du journalisme.

Pour sa part, le président de l'association "journalisme et citoyenneté" et fondateur des assises internationales du journalisme, Jérôme Bouvier, a souligné que la rencontre sera ouverte à tous les professionnels du secteur pour s'exprimer sur les questions qui intéressent les journalistes, la liberté de la presse et la relation entre les médias et le public.

Plusieurs organismes participent à l'organisation de ces assises, notamment l'association Journalisme et citoyenneté, le SNJT, RSF, l'Union internationale de la presse francophone, l'Agence française de développement médias, l'Agence France Presse et l'UNESCO.

(MAP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Le 22 octobre 2019 à22:38

Modifié le 22 octobre 2019 à 22:38

La Tunisie abrite, du 15 au 17 novembre courant, les premières assises internationales du journalisme avec pour objectif d'échanger les expertises et de mettre en relief les expériences réussies dans ce secteur.

S'exprimant lors d'une conférence de presse, organisée lundi au siège du Syndicat des journalistes tunisiens (SNJT), le directeur régional Afrique du Nord de Reporters sans frontières (RSF), Souhaib Khayati, a indiqué que le choix de la Tunisie pour cette première édition du forum de la presse s'est basé sur les acquis accomplis dans le pays en matière de liberté d'expression.

A l'ordre du jour de ces assises, figurent notamment l’examen des défis de la démocratie et de la liberté de l'information, ainsi que la situation professionnelle dans le secteur, a-t-il dit, précisant que près de 500 journalistes représentants 30 pays participent à ces premières assises du journalisme.

Pour sa part, le président de l'association "journalisme et citoyenneté" et fondateur des assises internationales du journalisme, Jérôme Bouvier, a souligné que la rencontre sera ouverte à tous les professionnels du secteur pour s'exprimer sur les questions qui intéressent les journalistes, la liberté de la presse et la relation entre les médias et le public.

Plusieurs organismes participent à l'organisation de ces assises, notamment l'association Journalisme et citoyenneté, le SNJT, RSF, l'Union internationale de la presse francophone, l'Agence française de développement médias, l'Agence France Presse et l'UNESCO.

(MAP)

  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.