La première université d'été en génie aérospatial a été lancée lundi à Fès, à l’initiative du Réseau des compétences marocaines en aéronautique au Canada-AEROMAC. Organisée sous l’égide du ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, cette initiative, qui rassemble des universitaires, spécialistes et experts marocains résidant au Canada, bénéficiera aux enseignants-chercheurs des universités de la région Fès-Meknès, aux élèves ingénieurs et aux étudiants de Master. S’exprimant à cette occasion, Mounia Haoudi Marzak, directrice de la mobilisation des compétences des Marocains résidant à l’étranger au ministère, a souligné que cette université d’été s’inscrit dans un contexte international marqué par ‘’une large globalisation et se caractérise notamment par une forte mobilité liée à la liberté de mouvements des personnes et des activités’’. Le Maroc s’est engagé dans cette dynamique et l’accompagne avec l’ouverture de son économie et la mobilité des ressources humaines, a-t-elle ajouté, notant que ‘’les migrants qualifiés sont aujourd’hui considérés à la fois comme agents de développement dans les pays d’origine et de changements positifs dans les sociétés d’accueil’’. ‘’Le monde a pris conscience que le nombre élevé de migrants et le changement de leur statut économique représentent un potentiel de développement’’, a relevé Mme Haoudi, notant que le Maroc a affiché, ces dernières années, une forte volonté pour mobiliser ses compétences à l’étranger en tant qu’acteurs de développement économique et social et levier d’encouragement de l’investissement, d’expertise et de savoir-faire. Mme Haoudi a aussi mis en valeur la politique intégrée initiée en faveur des Marocains du monde visant la protection de leurs droits, la consolidation des liens culturels avec le Royaume et la mobilisation des compétences pour contribuer aux différents chantiers de développement lancés au Maroc. De son côté, le vice-président de l’AEROMAC, Rachid Moudrik, a donné un aperçu sur le réseau en tant que regroupement apolitique et sans but lucratif. Cette structure, a-t-il dit, vise à mobiliser et promouvoir les compétences marocaines en aéronautique au Canada, dans le but de faciliter l’intégration des ressortissants marocains dans le domaine aéronautique, promouvoir le potentiel d’investissement en aéronautique au Maroc auprès des compagnies canadiennes et à renforcer une veille technologique pour le transfert de connaissances au Maroc, à travers la formation, les échanges avec les centres de formation et les universités marocaines et canadiennes. Mettant l’accent sur le contexte de la transformation industrielle du Maroc, M. Moudrik a noté que la stratégie de développement aéronautique vise à favoriser l’investissement dans le secteur, créer des structures d’accompagnement et mettre en place des formations de qualité. Le doyen de la faculté des sciences et techniques (FST), Mustapha Ijjaali, a quant à lui, rappelé que cette formation tend à renforcer les capacités des étudiants et les mettre en phase avec les dernières avancées technologiques dans le domaine de l’aéronautique. Rappelant que cette édition constitue une occasion pour l’échange et la réflexion sur les possibilités de coopération et de partenariat en matière de formation et de recherche en industrie aéronautique, le doyen de la FST a estimé que la diaspora marocaine constitue un vivier de talents et d’expertises et un levier de développement pour les formations d’ingénierie. Organisée en partenariat avec l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah, cette première édition de l’université d'été en génie aérospatial, qui se poursuivra jusqu'au 5 juillet prochain, porte sur plusieurs thématiques liées au développement de l’aéronautique, comme le design aéronautique, le contrôle de bruit, le management et l’électronique en aéronautique, l’intégrité structurale dans l’aviation et la qualité du management en industrie aéronautique. (MAP)
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?
La première université d'été en génie aérospatial a été lancée lundi à Fès, à l’initiative du Réseau des compétences marocaines en aéronautique au Canada-AEROMAC. Organisée sous l’égide du ministère délégué chargé des Marocains résidant à l’étranger et des affaires de la migration, cette initiative, qui rassemble des universitaires, spécialistes et experts marocains résidant au Canada, bénéficiera aux enseignants-chercheurs des universités de la région Fès-Meknès, aux élèves ingénieurs et aux étudiants de Master. S’exprimant à cette occasion, Mounia Haoudi Marzak, directrice de la mobilisation des compétences des Marocains résidant à l’étranger au ministère, a souligné que cette université d’été s’inscrit dans un contexte international marqué par ‘’une large globalisation et se caractérise notamment par une forte mobilité liée à la liberté de mouvements des personnes et des activités’’. Le Maroc s’est engagé dans cette dynamique et l’accompagne avec l’ouverture de son économie et la mobilité des ressources humaines, a-t-elle ajouté, notant que ‘’les migrants qualifiés sont aujourd’hui considérés à la fois comme agents de développement dans les pays d’origine et de changements positifs dans les sociétés d’accueil’’. ‘’Le monde a pris conscience que le nombre élevé de migrants et le changement de leur statut économique représentent un potentiel de développement’’, a relevé Mme Haoudi, notant que le Maroc a affiché, ces dernières années, une forte volonté pour mobiliser ses compétences à l’étranger en tant qu’acteurs de développement économique et social et levier d’encouragement de l’investissement, d’expertise et de savoir-faire. Mme Haoudi a aussi mis en valeur la politique intégrée initiée en faveur des Marocains du monde visant la protection de leurs droits, la consolidation des liens culturels avec le Royaume et la mobilisation des compétences pour contribuer aux différents chantiers de développement lancés au Maroc. De son côté, le vice-président de l’AEROMAC, Rachid Moudrik, a donné un aperçu sur le réseau en tant que regroupement apolitique et sans but lucratif. Cette structure, a-t-il dit, vise à mobiliser et promouvoir les compétences marocaines en aéronautique au Canada, dans le but de faciliter l’intégration des ressortissants marocains dans le domaine aéronautique, promouvoir le potentiel d’investissement en aéronautique au Maroc auprès des compagnies canadiennes et à renforcer une veille technologique pour le transfert de connaissances au Maroc, à travers la formation, les échanges avec les centres de formation et les universités marocaines et canadiennes. Mettant l’accent sur le contexte de la transformation industrielle du Maroc, M. Moudrik a noté que la stratégie de développement aéronautique vise à favoriser l’investissement dans le secteur, créer des structures d’accompagnement et mettre en place des formations de qualité. Le doyen de la faculté des sciences et techniques (FST), Mustapha Ijjaali, a quant à lui, rappelé que cette formation tend à renforcer les capacités des étudiants et les mettre en phase avec les dernières avancées technologiques dans le domaine de l’aéronautique. Rappelant que cette édition constitue une occasion pour l’échange et la réflexion sur les possibilités de coopération et de partenariat en matière de formation et de recherche en industrie aéronautique, le doyen de la FST a estimé que la diaspora marocaine constitue un vivier de talents et d’expertises et un levier de développement pour les formations d’ingénierie. Organisée en partenariat avec l’université Sidi Mohammed Ben Abdellah, cette première édition de l’université d'été en génie aérospatial, qui se poursuivra jusqu'au 5 juillet prochain, porte sur plusieurs thématiques liées au développement de l’aéronautique, comme le design aéronautique, le contrôle de bruit, le management et l’électronique en aéronautique, l’intégrité structurale dans l’aviation et la qualité du management en industrie aéronautique. (MAP)
  • Newsletter

    Abonnez-vous à nos newsletters et alertes.
Quoi de neuf ?

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.