Maroc-BM: l'accord de prêt en appui au préscolaire sera lancé le 10 octobre

Signé en juillet 2019, le programme d'appui au secteur de l'éducation au Maroc sera lancé officiellement le 10 octobre. Une enveloppe de 5 milliards de DH (500 millions de dollars) lui a été consacrée par la BM.

Maroc-BM : l'accord de prêt en appui au préscolaire sera lancé le 10 octobre

Le 09 octobre 2019 à 12:45

Modifié le 09 octobre 2019 à 13:24

Ce programme, conçu en appui à l'objectif d'amélioration des résultats éducatifs pour tous, bénéficiera d'un financement de l'institution financière internationale de 500 millions de dollars sous la forme d'un prêt-programme pour les résultats, en vertu duquel le décaissement des fonds est conditionné à l'atteinte de résultats clés.

L'opération vise à favoriser un changement d'approche au profit de principes de gouvernance axés sur les résultats et non plus sur les ressources, dans le but d'améliorer l'apprentissage en classe.

Elle s'articule autour de trois composantes définies en fonction des principaux freins aux progrès du secteur, à savoir l'installation des conditions propices à une éducation "préprimaire" de qualité, l'amélioration de la formation des enseignants et le renforcement des capacités de gestion et la responsabilité au sein du secteur.

"Le programme vise la généralisation de l'éducation des enfants âgés entre 4 et 5 ans à l'horizon 2017, par la mise en place d'un cadre de promotion de la qualité de l'offre d'éducation préprimaire au Maroc", a expliqué Hind Belahbib, ingénieur général chargé de la direction stratégique, des statistiques et de la planification au sein du ministère de l'Education lors d'une conférence de presse.

Le programme sera mis en œuvre par le ministère de l'Education nationale, les académies régionales de l'éducation et de la formation (Aref), les directions provinciales et les établissements scolaires. A l'issue de cinq ans d'accompagnement, le renforcement de la performance et de la responsabilité sera au cœur des missions de la coordination institutionnelle entre les différents échelons administratifs en charge de l'éducation, qui pourront travailler avec des directeurs d'établissements dont les capacités d'initiative et de gestion auront été renforcées.

Lire aussi: 5 milliards de DH pour le préscolaire de la Banque mondiale au Maroc

Maroc-BM: l'accord de prêt en appui au préscolaire sera lancé le 10 octobre

Le 09 octobre 2019 à13:24

Modifié le 09 octobre 2019 à 13:24

Signé en juillet 2019, le programme d'appui au secteur de l'éducation au Maroc sera lancé officiellement le 10 octobre. Une enveloppe de 5 milliards de DH (500 millions de dollars) lui a été consacrée par la BM.

Ce programme, conçu en appui à l'objectif d'amélioration des résultats éducatifs pour tous, bénéficiera d'un financement de l'institution financière internationale de 500 millions de dollars sous la forme d'un prêt-programme pour les résultats, en vertu duquel le décaissement des fonds est conditionné à l'atteinte de résultats clés.

L'opération vise à favoriser un changement d'approche au profit de principes de gouvernance axés sur les résultats et non plus sur les ressources, dans le but d'améliorer l'apprentissage en classe.

Elle s'articule autour de trois composantes définies en fonction des principaux freins aux progrès du secteur, à savoir l'installation des conditions propices à une éducation "préprimaire" de qualité, l'amélioration de la formation des enseignants et le renforcement des capacités de gestion et la responsabilité au sein du secteur.

"Le programme vise la généralisation de l'éducation des enfants âgés entre 4 et 5 ans à l'horizon 2017, par la mise en place d'un cadre de promotion de la qualité de l'offre d'éducation préprimaire au Maroc", a expliqué Hind Belahbib, ingénieur général chargé de la direction stratégique, des statistiques et de la planification au sein du ministère de l'Education lors d'une conférence de presse.

Le programme sera mis en œuvre par le ministère de l'Education nationale, les académies régionales de l'éducation et de la formation (Aref), les directions provinciales et les établissements scolaires. A l'issue de cinq ans d'accompagnement, le renforcement de la performance et de la responsabilité sera au cœur des missions de la coordination institutionnelle entre les différents échelons administratifs en charge de l'éducation, qui pourront travailler avec des directeurs d'établissements dont les capacités d'initiative et de gestion auront été renforcées.

Lire aussi: 5 milliards de DH pour le préscolaire de la Banque mondiale au Maroc

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.