Maroc Telecom améliore sa marge opérationnelle au 1er trimestre 2019

Malgré la légère baisse de son chiffre d'affaires consolidé à fin mars 2019, l'opérateur arrive à améliorer sa marge d'exploitation. Son résultat opérationnel progresse ainsi de 1,5%, boostant la marge de 0,6 points à 32,5%.

Maroc Telecom améliore sa marge opérationnelle au 1er trimestre 2019 Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom.

Le 22 avril 2019 à 11:57

Modifié le 22 avril 2019 à 12:09

A fin mars 2019, Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 8,9 milliards de DH, en baisse de 0,5% par rapport à la même période de l'année dernière.

A change constant, il est en hausse de 0,8% du fait de la croissance soutenue de la Data mobile au Maroc (+18,5%) et à l’international (+23,9%) qui fait plus que compenser la baisse des revenus entrants, souligne l'opérateur dans sa communication financière.

Le nombre de clients de l’opérateur a atteint près de 62 millions à fin mars 2019, en hausse de 4,8% sur un an, soutenu par la croissance de 5,7% des parcs Mobile des filiales et par celle des parcs Fixe (+5,1%) et Mobile (+2,8%) au Maroc.

Au premier trimestre 2019, le résultat opérationnel (Ebita) ajusté consolidé du groupe s’établit à 2,9 MMDH, en hausse de 1,5% (+2,3% à taux de change constant). La marge d’exploitation ajustée progresse de 0,6 pt pour atteindre 32,5%.

Hors effet IFRS 16, l’Ebita ajusté serait en amélioration de 1% (+1,8% à taux de change constant).

"Malgré le durcissement de l’environnement fiscal et réglementaire au Maroc et à l’international", le RNPG ressort en hausse de 0,5% à taux de change constant", selon le groupe qui précise que l’impact de l’IFRS 16 reste très limité.

Par ailleurs, les Capex hors fréquences et licences s’élèvent à 860 millions de DH à fin mars, en baisse de 42% (-40,9% à taux de change constant). Ils représentent ainsi 9,6% des revenus.

L'engouement pour la Data continue de soutenir l'activité au Maroc

Plus en détails, les activités au Maroc poursuivent leur croissance et affichent un chiffre d’affaires en hausse de 2,4% à 5,4 MMDH, du fait de la hausse conjointe des revenus Mobile et Fixe qui profitent toujours de l’engouement pour la Data, explique le groupe.

Au 31 mars 2019, le parc Mobile s’élève à 19,3 millions de clients, en hausse de 2,8% en un an, tiré par la croissance du parc postpayé (+16%) et prépayé (+1,4%).

Ainsi, le chiffre d’affaires Mobile a enregistré une progression de 3,2% par rapport à la même période en 2018, pour s’établir à 3,5 MMDH.

L’ARPU (revenu moyen par client) mixte pour les trois premiers mois de 2019 ressort à 56,8 DH, en baisse de 1,3% en glissement annuel.

La suite sur Leboursier.ma 

Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom.

Maroc Telecom améliore sa marge opérationnelle au 1er trimestre 2019

Le 22 avril 2019 à12:08

Modifié le 22 avril 2019 à 12:09

Malgré la légère baisse de son chiffre d'affaires consolidé à fin mars 2019, l'opérateur arrive à améliorer sa marge d'exploitation. Son résultat opérationnel progresse ainsi de 1,5%, boostant la marge de 0,6 points à 32,5%.

A fin mars 2019, Maroc Telecom a réalisé un chiffre d’affaires consolidé de 8,9 milliards de DH, en baisse de 0,5% par rapport à la même période de l'année dernière.

A change constant, il est en hausse de 0,8% du fait de la croissance soutenue de la Data mobile au Maroc (+18,5%) et à l’international (+23,9%) qui fait plus que compenser la baisse des revenus entrants, souligne l'opérateur dans sa communication financière.

Le nombre de clients de l’opérateur a atteint près de 62 millions à fin mars 2019, en hausse de 4,8% sur un an, soutenu par la croissance de 5,7% des parcs Mobile des filiales et par celle des parcs Fixe (+5,1%) et Mobile (+2,8%) au Maroc.

Au premier trimestre 2019, le résultat opérationnel (Ebita) ajusté consolidé du groupe s’établit à 2,9 MMDH, en hausse de 1,5% (+2,3% à taux de change constant). La marge d’exploitation ajustée progresse de 0,6 pt pour atteindre 32,5%.

Hors effet IFRS 16, l’Ebita ajusté serait en amélioration de 1% (+1,8% à taux de change constant).

"Malgré le durcissement de l’environnement fiscal et réglementaire au Maroc et à l’international", le RNPG ressort en hausse de 0,5% à taux de change constant", selon le groupe qui précise que l’impact de l’IFRS 16 reste très limité.

Par ailleurs, les Capex hors fréquences et licences s’élèvent à 860 millions de DH à fin mars, en baisse de 42% (-40,9% à taux de change constant). Ils représentent ainsi 9,6% des revenus.

L'engouement pour la Data continue de soutenir l'activité au Maroc

Plus en détails, les activités au Maroc poursuivent leur croissance et affichent un chiffre d’affaires en hausse de 2,4% à 5,4 MMDH, du fait de la hausse conjointe des revenus Mobile et Fixe qui profitent toujours de l’engouement pour la Data, explique le groupe.

Au 31 mars 2019, le parc Mobile s’élève à 19,3 millions de clients, en hausse de 2,8% en un an, tiré par la croissance du parc postpayé (+16%) et prépayé (+1,4%).

Ainsi, le chiffre d’affaires Mobile a enregistré une progression de 3,2% par rapport à la même période en 2018, pour s’établir à 3,5 MMDH.

L’ARPU (revenu moyen par client) mixte pour les trois premiers mois de 2019 ressort à 56,8 DH, en baisse de 1,3% en glissement annuel.

La suite sur Leboursier.ma 

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.