Marrakech du Rire: une soirée de grand délire avec Jamel Comedy Club

Le Théâtre royal de la cité ocre a vibré, samedi 15 juin, au rythme d'une soirée de folie et de grand délire, œuvre de l’inqualifiable troupe du Jamel Comedy Club, qui a offert au public un spectacle collectif des plus hilares, dans le cadre de la 9e édition du festival Marrakech du Rire (12-16 juin).

Marrakech du Rire: une soirée de grand délire avec Jamel Comedy Club

Le 17 juin 2019 à 14:36

Modifié le 17 juin 2019 à 14:45

Grâce à leur prestation inégalée, ces humoristes talentueux, qui aspirent à percer sur la scène comique française et internationale, ont gratifié les spectateurs, Marocains et étrangers, d’un plateau humoristique des plus drôles.

Considérée comme une véritable pépinière, la troupe du Jamel Comedy Club a réussi au fil des années à révéler et à mettre en lumière les nouvelles stars du stand-up.

Tout au long de ce spectacle, les artistes-comédiens qui se sont succédés sur la scène de cet espace culturel et artistique, ont réussi le temps de cette soirée à dessiner un grand et large sourire sur les visages de tous les spectateurs qui se sont déplacés.

Ce spectacle collectif, de plus d’une heure et demie, a vu défiler 6 artistes des plus comiques, qui se sont donnés à cœur ouvert en enchaînant, tour à tour, sketchs, blagues, vannes et happenings, tout en interagissant et dialoguant, chacun à sa manière et avec son style.

Farid Chamekh, Ines Reg, Lenny M’Bunga, Wahid, Djimo et Franjo ont créé une parfaite complicité avec le public et lui ont exposé leur vision, non sans une touche burlesque, concernant plusieurs thématiques puisées dans le vécu des sociétés d’aujourd’hui.

Ils ont ainsi partagé avec l’assistance quelques problèmes de leur vie personnelle et quotidienne, tout en braquant les projecteurs de temps à autre sur les relations et l’égalité hommes/femmes, la jalousie au sein du couple marié, en passant par des sujets plus engagés et délicats tels que la colonisation, la discrimination raciale, l’extrémisme, le terrorisme, la xénophobie et l’intégration des migrants, avec des messages glissés entre chaque sketch ou vanne désopilante pour détricoter certains clichés et stéréotypes.

(Avec MAP)

Marrakech du Rire: une soirée de grand délire avec Jamel Comedy Club

Le 17 juin 2019 à14:45

Modifié le 17 juin 2019 à 14:45

Le Théâtre royal de la cité ocre a vibré, samedi 15 juin, au rythme d'une soirée de folie et de grand délire, œuvre de l’inqualifiable troupe du Jamel Comedy Club, qui a offert au public un spectacle collectif des plus hilares, dans le cadre de la 9e édition du festival Marrakech du Rire (12-16 juin).

Grâce à leur prestation inégalée, ces humoristes talentueux, qui aspirent à percer sur la scène comique française et internationale, ont gratifié les spectateurs, Marocains et étrangers, d’un plateau humoristique des plus drôles.

Considérée comme une véritable pépinière, la troupe du Jamel Comedy Club a réussi au fil des années à révéler et à mettre en lumière les nouvelles stars du stand-up.

Tout au long de ce spectacle, les artistes-comédiens qui se sont succédés sur la scène de cet espace culturel et artistique, ont réussi le temps de cette soirée à dessiner un grand et large sourire sur les visages de tous les spectateurs qui se sont déplacés.

Ce spectacle collectif, de plus d’une heure et demie, a vu défiler 6 artistes des plus comiques, qui se sont donnés à cœur ouvert en enchaînant, tour à tour, sketchs, blagues, vannes et happenings, tout en interagissant et dialoguant, chacun à sa manière et avec son style.

Farid Chamekh, Ines Reg, Lenny M’Bunga, Wahid, Djimo et Franjo ont créé une parfaite complicité avec le public et lui ont exposé leur vision, non sans une touche burlesque, concernant plusieurs thématiques puisées dans le vécu des sociétés d’aujourd’hui.

Ils ont ainsi partagé avec l’assistance quelques problèmes de leur vie personnelle et quotidienne, tout en braquant les projecteurs de temps à autre sur les relations et l’égalité hommes/femmes, la jalousie au sein du couple marié, en passant par des sujets plus engagés et délicats tels que la colonisation, la discrimination raciale, l’extrémisme, le terrorisme, la xénophobie et l’intégration des migrants, avec des messages glissés entre chaque sketch ou vanne désopilante pour détricoter certains clichés et stéréotypes.

(Avec MAP)

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.