Matières scientifiques en langues étrangères: programme de formation lancé

L’Académie régionale de l’éducation et la formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra a organisé, samedi 14 septembre à Rabat, une rencontre de communication autour du programme régional de la formation continue en méthodes d’enseignement en langues étrangères au profit des enseignants des matières scientifiques dans l’enseignement public.

Matières scientifiques en langues étrangères: Programme de formation lancé

Le 15 septembre 2019 à 07:40

Modifié le 16 septembre 2019 à 10:55

Placée sous le thème "La formation continue : pilier du renforcement, de la consolidation et de la promotion des compétences professionnelles des enseignants", cette rencontre marque le lancement officiel du programme de la formation continue en méthodes d’enseignement en langues étrangères au profit des enseignants des matières scientifiques.

Elle s’inscrit dans la poursuite du déploiement des contenus de la Vision Stratégique du conseil supérieur de l’éducation, la formation et la recherche scientifique 2015-2030, l’opérationnalisation des mesures du projet 7 relatif au renforcement de la maîtrise des langues étrangères et l’implémentation des contenus de la loi-cadre 51-17, notamment ses articles 32 et 39.

Cette rencontre a pour objectifs la présentation du bilan relatif à la mise en œuvre des mesures afférentes à l’usage des langues étrangères dans l’enseignement des matières scientifiques depuis le lancement des sections internationales du Baccalauréat marocain en 2013-2014 et la création du parcours international dans le cycle collégial en 2017-2018, la capitalisation et la valorisation des acquis en matière des formations destinées aux enseignants des matières scientifiques, la promotion de la qualité de l’encadrement et de la formation continue et le développement continu de la performance des acteurs pédagogiques de la Région.

Il s’agit également de la consolidation de l’acquisition des compétences linguistiques et professionnelles requises pour l’enseignement en langues étrangères et de la présentation du Plan d’action régional pour la promotion des compétences linguistiques en langues étrangères d’enseignement des matières scientifiques au secondaire collégial et qualifiant.

Intervenant à cette occasion, le directeur de l’Académie régionale Mohamed Aderdour a indiqué que cette rencontre de communication va permettre de partager le bilan de mise en œuvre des mesures concernant l’adoption des langues étrangères pour l’enseignement des mathématiques et des matières scientifiques, précisant que ces mesures ont commencé au niveau de la région depuis l’année scolaire 2014/2015, en parallèle avec l’implémentation des sections internationales du Baccalauréat marocain et le lancement du parcours international du cycle secondaire collégial en 2017.

Cette journée permettra aussi d’estimer le bilan de la consolidation de l’enseignement et de l’apprentissage des langues étrangères dans la région et la valorisation des acquis au niveau des formations au profit des enseignants des mathématiques et des matières scientifiques, et de relever le défi de la qualité de la formation continue et l’encadrement avec le perfectionnement pérennisé de l’action des acteurs pédagogiques dans la région, tout en ciblant l’acquisition des compétences linguistiques et professionnelles nécessaires pour la pratique enseignante en langues étrangères, a souligné M. Aderdour.

"Mesurer l’impact de nos actions et des formations réalisées jusqu'à aujourd’hui, nous amène à être à l’écoute de tous les acteurs et aussi à sonder avec discernement les effets de la formation continue sur les apprentissages, par le biais des pratiques enseignantes, d’où l’importance de la programmation et réalisation des programmes de formation ciblant tous les enseignants des mathématiques et des matières scientifiques dans la Région", a affirmé le responsable.

Selon lui, l’Académie ambitionne d’atteindre, cette année, plus de 6.000 bénéficiaires répartis sur les différentes directions provinciales et les trois cycles scolaires, sous la supervision d’un nombre d’inspecteurs qui ont accumulé des expériences professionnelles probantes.

«Aussi, notre conviction est que cette réussite ne s’accomplira qu’en conjuguant nos efforts avec nos différentes coopérations que nous avons avec les partenaires du ministère d’une part et les partenaires de l’académie d’autre part et à leur tête ; l’Institut Français et le British Council », a-t-il insisté, précisant que « nous allons aussi compter sur les associations professionnelles ainsi que les centres régionaux de formation pour la réalisation de notre plan de formation régional ».

Tenue en présence des représentants de l’ambassade de France à Rabat, de l’Institut Français et du British Council, ainsi que des missions culturelles étrangères au Maroc, cette rencontre était axée sur plusieurs thèmes, à savoir « Enseignement des matières scientifiques en langues étrangères dans la région : bilan et Plan d’action », « Prérequis pour le développement des pratiques professionnelles des enseignants des disciplines non linguistiques » et « L’expérience relative à l’alternance linguistique au cycle primaire à l’AREF Rabat-Salé-Kénitra».

MAP

Matières scientifiques en langues étrangères: programme de formation lancé

Le 15 septembre 2019 à07:47

Modifié le 16 septembre 2019 à 10:55

L’Académie régionale de l’éducation et la formation (AREF) de Rabat-Salé-Kénitra a organisé, samedi 14 septembre à Rabat, une rencontre de communication autour du programme régional de la formation continue en méthodes d’enseignement en langues étrangères au profit des enseignants des matières scientifiques dans l’enseignement public.

Placée sous le thème "La formation continue : pilier du renforcement, de la consolidation et de la promotion des compétences professionnelles des enseignants", cette rencontre marque le lancement officiel du programme de la formation continue en méthodes d’enseignement en langues étrangères au profit des enseignants des matières scientifiques.

Elle s’inscrit dans la poursuite du déploiement des contenus de la Vision Stratégique du conseil supérieur de l’éducation, la formation et la recherche scientifique 2015-2030, l’opérationnalisation des mesures du projet 7 relatif au renforcement de la maîtrise des langues étrangères et l’implémentation des contenus de la loi-cadre 51-17, notamment ses articles 32 et 39.

Cette rencontre a pour objectifs la présentation du bilan relatif à la mise en œuvre des mesures afférentes à l’usage des langues étrangères dans l’enseignement des matières scientifiques depuis le lancement des sections internationales du Baccalauréat marocain en 2013-2014 et la création du parcours international dans le cycle collégial en 2017-2018, la capitalisation et la valorisation des acquis en matière des formations destinées aux enseignants des matières scientifiques, la promotion de la qualité de l’encadrement et de la formation continue et le développement continu de la performance des acteurs pédagogiques de la Région.

Il s’agit également de la consolidation de l’acquisition des compétences linguistiques et professionnelles requises pour l’enseignement en langues étrangères et de la présentation du Plan d’action régional pour la promotion des compétences linguistiques en langues étrangères d’enseignement des matières scientifiques au secondaire collégial et qualifiant.

Intervenant à cette occasion, le directeur de l’Académie régionale Mohamed Aderdour a indiqué que cette rencontre de communication va permettre de partager le bilan de mise en œuvre des mesures concernant l’adoption des langues étrangères pour l’enseignement des mathématiques et des matières scientifiques, précisant que ces mesures ont commencé au niveau de la région depuis l’année scolaire 2014/2015, en parallèle avec l’implémentation des sections internationales du Baccalauréat marocain et le lancement du parcours international du cycle secondaire collégial en 2017.

Cette journée permettra aussi d’estimer le bilan de la consolidation de l’enseignement et de l’apprentissage des langues étrangères dans la région et la valorisation des acquis au niveau des formations au profit des enseignants des mathématiques et des matières scientifiques, et de relever le défi de la qualité de la formation continue et l’encadrement avec le perfectionnement pérennisé de l’action des acteurs pédagogiques dans la région, tout en ciblant l’acquisition des compétences linguistiques et professionnelles nécessaires pour la pratique enseignante en langues étrangères, a souligné M. Aderdour.

"Mesurer l’impact de nos actions et des formations réalisées jusqu'à aujourd’hui, nous amène à être à l’écoute de tous les acteurs et aussi à sonder avec discernement les effets de la formation continue sur les apprentissages, par le biais des pratiques enseignantes, d’où l’importance de la programmation et réalisation des programmes de formation ciblant tous les enseignants des mathématiques et des matières scientifiques dans la Région", a affirmé le responsable.

Selon lui, l’Académie ambitionne d’atteindre, cette année, plus de 6.000 bénéficiaires répartis sur les différentes directions provinciales et les trois cycles scolaires, sous la supervision d’un nombre d’inspecteurs qui ont accumulé des expériences professionnelles probantes.

«Aussi, notre conviction est que cette réussite ne s’accomplira qu’en conjuguant nos efforts avec nos différentes coopérations que nous avons avec les partenaires du ministère d’une part et les partenaires de l’académie d’autre part et à leur tête ; l’Institut Français et le British Council », a-t-il insisté, précisant que « nous allons aussi compter sur les associations professionnelles ainsi que les centres régionaux de formation pour la réalisation de notre plan de formation régional ».

Tenue en présence des représentants de l’ambassade de France à Rabat, de l’Institut Français et du British Council, ainsi que des missions culturelles étrangères au Maroc, cette rencontre était axée sur plusieurs thèmes, à savoir « Enseignement des matières scientifiques en langues étrangères dans la région : bilan et Plan d’action », « Prérequis pour le développement des pratiques professionnelles des enseignants des disciplines non linguistiques » et « L’expérience relative à l’alternance linguistique au cycle primaire à l’AREF Rabat-Salé-Kénitra».

MAP

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Discours du Roi: les banques activeront le dispositif spécial dès janvier 2020