Mawazine 2019: chaâbi, gnaoua et hip-hop sur la scène de Salé

La 18e édition du festival Mawazine-Rythmes du monde offrira, du 21 au 29 juin, neuf soirées sur la scène de Salé avec la participation de grands noms de la musique chaâbi, amazighe, raï, aïta, gnaoua, fusion, pop, trap et hip-hop.

Mawazine 2019: chaâbi, gnaoua et hip-hop sur la scène de Salé

Le 09 mai 2019 à 11:23

Modifié le 09 mai 2019 à 13:44

Vendredi 21 juin, le public aura rendez-vous avec la chanteuse Zahira Rbatia suivie du chanteur et violoniste casablancais Mustapha Bourgogne, un des artistes les plus adulés de la musique chaâbi.

Samedi 22 juin, la scène de Salé brillera sous les rythmes des chants rifains et de la reggada avec Rabeh Mariwari. 

Le public aura ensuite rendez-vous avec la star montante Zouhair Bahaoui. 

Les organisateurs font savoir également que la soirée du dimanche 23 juin proposera deux grands noms de la chanson marocaine. D’abord avec le chanteur et talentueux guitariste Jbara, qui présentera un riche répertoire mêlant sonorités amazighes, andalouses, raï, gnaoua, reggae, flamenco, rock et soul. Ensuite avec la chanteuse sahraoui Saïda Charaf.

Lundi 24 juin, la scène de Salé présentera la chanteuse Titrit. De son vrai nom Saïda Akil, Titrit est considérée parmi les premières femmes qui ont modernisé, avec beaucoup de succès, la chanson amazighe.

Le public sera ensuite en fête pour le très attendu Reda Taliani. Star du raï, cet artiste algérien aux succès multiples a été révélé en 2004 grâce au tube Joséphine. 

Le mardi 25 juin, c’est la Raissa Aïcha Tachinwit qui offrira au public un spectacle unique en danses et en chants amazighs, suivie du chanteur de raï marocain Youness.

La soirée du mercredi 26 juin sera d’abord animée par deux talents de la musique marocaine actuelle: la jeune chanteuse marrakchie Manal et le rappeur marocain 7ari. Le concert se poursuivra avec les flows du rappeur casablancais Lbenj.

Par ailleurs, les amateurs et inconditionnels de la musique gnaoua retrouveront le spectacle du Mâalem Hamid El Kasri & Guests le jeudi 27 juin. La scène de Salé accueillera ensuite le fameux trio marrakchi Fnaire. 

Vendredi 28 juin, place à la musique chaâbi et l’Aïta, avec la chanteuse Ikram El Abdia en première partie de la soirée, suivie du très populaire violoniste et chanteur Abdellah Daoudi.

Pour la soirée de clôture, le public dansera sur les rythmes raï du chanteur Hamid El Mardi, avant de céder la place à l’une des plus grandes stars du chaâbi marocain Zina Daoudia.

Tags : Mawazine

Mawazine 2019: chaâbi, gnaoua et hip-hop sur la scène de Salé

Le 09 mai 2019 à12:08

Modifié le 09 mai 2019 à 13:44

La 18e édition du festival Mawazine-Rythmes du monde offrira, du 21 au 29 juin, neuf soirées sur la scène de Salé avec la participation de grands noms de la musique chaâbi, amazighe, raï, aïta, gnaoua, fusion, pop, trap et hip-hop.

Vendredi 21 juin, le public aura rendez-vous avec la chanteuse Zahira Rbatia suivie du chanteur et violoniste casablancais Mustapha Bourgogne, un des artistes les plus adulés de la musique chaâbi.

Samedi 22 juin, la scène de Salé brillera sous les rythmes des chants rifains et de la reggada avec Rabeh Mariwari. 

Le public aura ensuite rendez-vous avec la star montante Zouhair Bahaoui. 

Les organisateurs font savoir également que la soirée du dimanche 23 juin proposera deux grands noms de la chanson marocaine. D’abord avec le chanteur et talentueux guitariste Jbara, qui présentera un riche répertoire mêlant sonorités amazighes, andalouses, raï, gnaoua, reggae, flamenco, rock et soul. Ensuite avec la chanteuse sahraoui Saïda Charaf.

Lundi 24 juin, la scène de Salé présentera la chanteuse Titrit. De son vrai nom Saïda Akil, Titrit est considérée parmi les premières femmes qui ont modernisé, avec beaucoup de succès, la chanson amazighe.

Le public sera ensuite en fête pour le très attendu Reda Taliani. Star du raï, cet artiste algérien aux succès multiples a été révélé en 2004 grâce au tube Joséphine. 

Le mardi 25 juin, c’est la Raissa Aïcha Tachinwit qui offrira au public un spectacle unique en danses et en chants amazighs, suivie du chanteur de raï marocain Youness.

La soirée du mercredi 26 juin sera d’abord animée par deux talents de la musique marocaine actuelle: la jeune chanteuse marrakchie Manal et le rappeur marocain 7ari. Le concert se poursuivra avec les flows du rappeur casablancais Lbenj.

Par ailleurs, les amateurs et inconditionnels de la musique gnaoua retrouveront le spectacle du Mâalem Hamid El Kasri & Guests le jeudi 27 juin. La scène de Salé accueillera ensuite le fameux trio marrakchi Fnaire. 

Vendredi 28 juin, place à la musique chaâbi et l’Aïta, avec la chanteuse Ikram El Abdia en première partie de la soirée, suivie du très populaire violoniste et chanteur Abdellah Daoudi.

Pour la soirée de clôture, le public dansera sur les rythmes raï du chanteur Hamid El Mardi, avant de céder la place à l’une des plus grandes stars du chaâbi marocain Zina Daoudia.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.