Melilia: près de 50 subsahariens ont réussi à franchir la clôture

Sur 200 migrants subsahariens, près de 50 ont réussi à franchir la clôture de Melilia ce vendredi 19 juillet. Six agents de la Garde civile espagnole et deux migrants ont été blessés.

Melilia : près de 50 subsahariens ont réussi à franchir la clôture

Le 19 juillet 2019 à 12:47

Modifié le 19 juillet 2019 à 13:50

Selon des médias étrangers, cette tentative d'entrée illégale à Melilia a eu lieu à ce vendredi à 7h du matin, dans la zone nord de la frontière. Les migrants ont utilisé des grappins, et ont jeté des pierres sur les agents espagnols. 

Sur 200 migrants d'origine subsaharienne, près de 50 personnes ont réussi à franchir la clôture de Mélilia. Six gardes civiles et deux migrants ont été blessés et ont été évacués dans des ambulances. 

Les migrants ont été détectés alors qu'ils tentaient de s'approcher du périmètre frontalier. La Garde civile a déployé ses agents du côté espagnol et a activé son dispositif pour arrêter les migrants, à l'aide du Groupe de la réserve et de la sécurité (GRS) et d'hélicoptères.

La police marocaine a pour sa part réussi à intercepter environ 70 migrants.

Les migrants qui ont réussi à passer la frontière se sont rendus au Centre de séjour temporaire des migrants (CETI), qui compte déjà 1.150 réfugiés, dépassant ainsi sa capacité d'accueil maximale.

Selon la même source, il s'agit de la plus grande tentative d'entrée illégale dans la zone frontalière de Melilia depuis le 21 octobre 2018, lorsque 209 migrants ont réussi à pénétrer dans la même zone.

Melilia: près de 50 subsahariens ont réussi à franchir la clôture

Le 19 juillet 2019 à13:50

Modifié le 19 juillet 2019 à 13:50

Sur 200 migrants subsahariens, près de 50 ont réussi à franchir la clôture de Melilia ce vendredi 19 juillet. Six agents de la Garde civile espagnole et deux migrants ont été blessés.

Selon des médias étrangers, cette tentative d'entrée illégale à Melilia a eu lieu à ce vendredi à 7h du matin, dans la zone nord de la frontière. Les migrants ont utilisé des grappins, et ont jeté des pierres sur les agents espagnols. 

Sur 200 migrants d'origine subsaharienne, près de 50 personnes ont réussi à franchir la clôture de Mélilia. Six gardes civiles et deux migrants ont été blessés et ont été évacués dans des ambulances. 

Les migrants ont été détectés alors qu'ils tentaient de s'approcher du périmètre frontalier. La Garde civile a déployé ses agents du côté espagnol et a activé son dispositif pour arrêter les migrants, à l'aide du Groupe de la réserve et de la sécurité (GRS) et d'hélicoptères.

La police marocaine a pour sa part réussi à intercepter environ 70 migrants.

Les migrants qui ont réussi à passer la frontière se sont rendus au Centre de séjour temporaire des migrants (CETI), qui compte déjà 1.150 réfugiés, dépassant ainsi sa capacité d'accueil maximale.

Selon la même source, il s'agit de la plus grande tentative d'entrée illégale dans la zone frontalière de Melilia depuis le 21 octobre 2018, lorsque 209 migrants ont réussi à pénétrer dans la même zone.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.