L'Onssa lance une campagne contre la menthe contaminée par les pesticides

Au Maroc, la menthe destinée à la consommation contient un taux élevé de pesticides. C'est en tous les cas ce que relèvent des courriers envoyés par les directeurs de deux régions de l'Onssa aux walis, et dont Médias 24 a vérifié l'authenticité.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/30-05-2019/moroccan-mint-2396530_960_720.jpg-oui
L'Onssa lance une campagne contre la menthe contaminée par les pesticides

Le 30 mai 2019 à 11:00

Modifié le 30 mai 2019 à 13:20

Des courriers envoyés par les directeurs régionaux de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires de Souss-Massa et Tétouan-Tanger-Al Hoceima aux walis annoncent que la menthe marocaine destinée à la consommation est empoisonnée de pesticides. 

Dans le cadre de leur mission de contrôle et de surveillance, la direction régionale de l’Onssa de Souss-Massa et celle de Tétouan-Tanger-Al Hoceima ont mis en place, en 2019, un plan de contrôle et un plan de surveillance des résidus de pesticides sur la menthe au niveau des parcelles de production et au niveau de la distribution (marché de gros), suivi de journées de sensibilisation organisées au profit des producteurs de la menthe au niveau des deux régions.

"Les résultats d’analyse des échantillons prélevés dans le cadre de ces plans ont montré au niveau national, des taux de non-conformité très élevés, dues soit à l’utilisation par les producteurs de produits chimiques non homologués ou à des taux de résidus élevés des produits homologués", lit-on sur l'un des documents.

"Devant cette situation alarmante, constituant un risque imminent sur la santé du consommateur, une série de mesures seront mises en place".

A titre d'exemple, la Direction régionale de l'Onssa de Tétouan-Tanger-Al Hoceima procèdera à des prélèvements chez 5 producteurs dans les provinces de Larache et Fahs-Anjra. Les producteurs utilisant des produits non homologués seront sanctionnés. La direction procèdera également à l'arrache et à l'enfouissement des menthes infectées. 

Par ailleurs, les marchés de gros et les grands marchés doivent à présent obliger les agriculteurs à présenter les résultats d'analyse de leurs produits. 

(Lettre envoyée par la directrice régionale de l'Onssa de Souss-Massa)

(Lettre envoyée par le directreur régionale de l'Onssa de Tétouan-Tanger-Al Hoceima)

L'Onssa lance une campagne contre la menthe contaminée par les pesticides

Le 30 mai 2019 à11:49

Modifié le 30 mai 2019 à 13:20

Au Maroc, la menthe destinée à la consommation contient un taux élevé de pesticides. C'est en tous les cas ce que relèvent des courriers envoyés par les directeurs de deux régions de l'Onssa aux walis, et dont Médias 24 a vérifié l'authenticité.

Des courriers envoyés par les directeurs régionaux de l'Office national de sécurité sanitaire des produits alimentaires de Souss-Massa et Tétouan-Tanger-Al Hoceima aux walis annoncent que la menthe marocaine destinée à la consommation est empoisonnée de pesticides. 

Dans le cadre de leur mission de contrôle et de surveillance, la direction régionale de l’Onssa de Souss-Massa et celle de Tétouan-Tanger-Al Hoceima ont mis en place, en 2019, un plan de contrôle et un plan de surveillance des résidus de pesticides sur la menthe au niveau des parcelles de production et au niveau de la distribution (marché de gros), suivi de journées de sensibilisation organisées au profit des producteurs de la menthe au niveau des deux régions.

"Les résultats d’analyse des échantillons prélevés dans le cadre de ces plans ont montré au niveau national, des taux de non-conformité très élevés, dues soit à l’utilisation par les producteurs de produits chimiques non homologués ou à des taux de résidus élevés des produits homologués", lit-on sur l'un des documents.

"Devant cette situation alarmante, constituant un risque imminent sur la santé du consommateur, une série de mesures seront mises en place".

A titre d'exemple, la Direction régionale de l'Onssa de Tétouan-Tanger-Al Hoceima procèdera à des prélèvements chez 5 producteurs dans les provinces de Larache et Fahs-Anjra. Les producteurs utilisant des produits non homologués seront sanctionnés. La direction procèdera également à l'arrache et à l'enfouissement des menthes infectées. 

Par ailleurs, les marchés de gros et les grands marchés doivent à présent obliger les agriculteurs à présenter les résultats d'analyse de leurs produits. 

(Lettre envoyée par la directrice régionale de l'Onssa de Souss-Massa)

(Lettre envoyée par le directreur régionale de l'Onssa de Tétouan-Tanger-Al Hoceima)

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.