Météo: C’est pour quand l’automne au Maroc?

Nous sommes le 10 octobre et les températures au Maroc se font toujours un peu estivales, surtout en journée. Des températures normales ou bien c’est l’été qui se fait de plus en plus long? Le point sur la météo.

Météo : C’est pour quand l’automne ?

Le 10 octobre 2019 à 14:40

Modifié le 11 octobre 2019 à 10:08

Le premier jour de l’automne était bel et bien le 23 septembre. Toutefois, les récentes températures enregistrées au Maroc semblent trop élevées pour la saison.

Depuis quelques années, les Marocains ont l’impression que les changements de saison tardent un peu: un octobre presque aussi chaud qu’un mois de juillet et un mai aussi frais qu’un mois de mars…

Comment expliquer ce phénomène? Changement ou caprice du climat?

Du côté de la Météorologie nationale, rien n’est alarmant, nous répond-on. Au contraire, "la situation est normale". "Ce phénomène est visible au Maroc depuis quelques années. En 2005 par exemple, nous avions enregistré des températures un peu chaudes durant le mois d’octobre. Cette situation n’est pas alarmante", nous affirme El Houceine Youabed, porte-parole de la direction de la Météorologie nationale.

"Actuellement, nous sommes dans une période d’intersaison, un peu entre l’été et l’automne. Les températures vont commencer à baisser petit à petit, quoiqu’au sud et à l’intérieur du pays le temps reste un peu chaud par rapport aux régions côtières par exemple."

Un ciel de plus en plus gris mais pas de pluie à l’horizon

Les températures ne vont pas tarder à baisser, indique la Météo. Depuis les deux derniers jours, le ciel est de plus en plus nuageux. Les températures de saison devront à peine se faire ressentir. Selon notre source, une légère baisse des températures a été observée mercredi 9 octobre. Elle devrait se poursuivre dans les jours qui viennent avec des nuages bas et formations brumeuses assez fréquentes.  

Les températures maximales ont été de l’ordre de 22/28°C sur les reliefs et près des côtes, de 27/33°C sur l’Oriental, le Saiss et le nord-ouest des provinces sud et de 33/37°C sur Rehamna, Tensift, l’intérieur du Souss.

Les conditions météorologiques sont presque les mêmes pour ce jeudi et demain, vendredi: formations brumeuses, nuages bas sur la rive méditerranéenne et des passages nuageux assez denses sur l’extrême sud avec quelques faibles ondées éparses…

Les températures maximales seront de l’ordre de 22°C sur les reliefs et les côtes, de 25°C sur l’Oriental, de 23°C sur les plaines nord et centre, les plateaux et de 34°C sur l’intérieur des provinces du sud.

Septembre 2018, un mois pluvieux

Si le ciel se fait plus gris, le temps est relativement stable y compris pour les jours qui viennent, précise la même source. La pluie n’est pas au rendez-vous. Dans tous les cas, pas prochainement.

Pour rappel, le 8 octobre a eu lieu le lancement de la campagne agricole 2019-2020. Et les espoirs sont tournés vers la pluviométrie.

En effet, la campagne agricole précédente a été caractérisée par une mauvaise répartition temporelle des précipitations. Plus des 2/3 de la pluviométrie cumulée ont été enregistrés dans les trois premiers mois (septembre, octobre et novembre) avec une absence de pluies durant les mois qui ont suivi. Le déficit pluviométrique a engendré un retard de croissance des cultures, notamment les céréales, et une baisse des rendements plus ou moins importante selon les régions.

Au 10 octobre, le taux de remplissage des barrages se situe à 46,4 % contre 58% en 2018, à la même date.

Lire aussi: Croissance économique: pour 2020, on parie sur la pluie

Tags : météo

Météo: C’est pour quand l’automne au Maroc?

Le 10 octobre 2019 à14:40

Modifié le 11 octobre 2019 à 10:08

Nous sommes le 10 octobre et les températures au Maroc se font toujours un peu estivales, surtout en journée. Des températures normales ou bien c’est l’été qui se fait de plus en plus long? Le point sur la météo.

Le premier jour de l’automne était bel et bien le 23 septembre. Toutefois, les récentes températures enregistrées au Maroc semblent trop élevées pour la saison.

Depuis quelques années, les Marocains ont l’impression que les changements de saison tardent un peu: un octobre presque aussi chaud qu’un mois de juillet et un mai aussi frais qu’un mois de mars…

Comment expliquer ce phénomène? Changement ou caprice du climat?

Du côté de la Météorologie nationale, rien n’est alarmant, nous répond-on. Au contraire, "la situation est normale". "Ce phénomène est visible au Maroc depuis quelques années. En 2005 par exemple, nous avions enregistré des températures un peu chaudes durant le mois d’octobre. Cette situation n’est pas alarmante", nous affirme El Houceine Youabed, porte-parole de la direction de la Météorologie nationale.

"Actuellement, nous sommes dans une période d’intersaison, un peu entre l’été et l’automne. Les températures vont commencer à baisser petit à petit, quoiqu’au sud et à l’intérieur du pays le temps reste un peu chaud par rapport aux régions côtières par exemple."

Un ciel de plus en plus gris mais pas de pluie à l’horizon

Les températures ne vont pas tarder à baisser, indique la Météo. Depuis les deux derniers jours, le ciel est de plus en plus nuageux. Les températures de saison devront à peine se faire ressentir. Selon notre source, une légère baisse des températures a été observée mercredi 9 octobre. Elle devrait se poursuivre dans les jours qui viennent avec des nuages bas et formations brumeuses assez fréquentes.  

Les températures maximales ont été de l’ordre de 22/28°C sur les reliefs et près des côtes, de 27/33°C sur l’Oriental, le Saiss et le nord-ouest des provinces sud et de 33/37°C sur Rehamna, Tensift, l’intérieur du Souss.

Les conditions météorologiques sont presque les mêmes pour ce jeudi et demain, vendredi: formations brumeuses, nuages bas sur la rive méditerranéenne et des passages nuageux assez denses sur l’extrême sud avec quelques faibles ondées éparses…

Les températures maximales seront de l’ordre de 22°C sur les reliefs et les côtes, de 25°C sur l’Oriental, de 23°C sur les plaines nord et centre, les plateaux et de 34°C sur l’intérieur des provinces du sud.

Septembre 2018, un mois pluvieux

Si le ciel se fait plus gris, le temps est relativement stable y compris pour les jours qui viennent, précise la même source. La pluie n’est pas au rendez-vous. Dans tous les cas, pas prochainement.

Pour rappel, le 8 octobre a eu lieu le lancement de la campagne agricole 2019-2020. Et les espoirs sont tournés vers la pluviométrie.

En effet, la campagne agricole précédente a été caractérisée par une mauvaise répartition temporelle des précipitations. Plus des 2/3 de la pluviométrie cumulée ont été enregistrés dans les trois premiers mois (septembre, octobre et novembre) avec une absence de pluies durant les mois qui ont suivi. Le déficit pluviométrique a engendré un retard de croissance des cultures, notamment les céréales, et une baisse des rendements plus ou moins importante selon les régions.

Au 10 octobre, le taux de remplissage des barrages se situe à 46,4 % contre 58% en 2018, à la même date.

Lire aussi: Croissance économique: pour 2020, on parie sur la pluie

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.