Voici les périmètres des ministères dans le nouveau gouvernement Le Maroc renonce à accueillir une assemblée mondiale du tourisme à Marrakech Établissements scolaires : pour le moment, le pass vaccinal n’est pas exigé des élèves Le pass vaccinal de la première dose sera délivré à partir du lundi 25 octobre Pass sanitaire : la CGEM demande des éclaircissements au gouvernement Pass vaccinal: la CNDP tiendra une réunion extraordinaire le 27 octobre Les pluies bloquées par l’anticyclone, les barrages au plus bas niveau  L’Allemagne, les Pays-Bas et le Royaume-Uni passent en liste B Ryad Mezzour : « Nous avons, en perspective, un beau carnet de commandes dans l’aéronautique » Covid-19: Le CHU Avicennes dément le décès d’une étudiante suite à sa vaccination Aucune autre suspension de vols n’a été décidée avec les pays de la liste B comme la France (source autorisée) Covid-19 : le virus s’est durablement installé au sein de la population (experts) Voici les périmètres des ministères dans le nouveau gouvernement Assèchement de la Moulouya : les écologistes dénoncent le pompage, l’ABHM pointe la sécheresse Sahara. Alger refuse officiellement le processus des table-rondes, le processus politique bloqué? Médina de Fès : polémique autour d’une maison où aurait vécu Ibn Khaldoun, l’affiche retirée Covid. 201 nouveaux cas et 6 décès ce dimanche 24 octobre 2021

Ce matin au Maroc

L’actualité autour du projet de loi de finances reprend ses droits.
Ce lundi, c’est le grand oral pour Nadia Fettah Alaoui.
Elle présente au parlement le projet de loi de finances 2022 qu’elle doit défendre les prochaines semaines devant les élus de la nation.
Un exercice d’emblée difficile.
Car après l’euphorie provoquée par un programme gouvernemental jugé ambitieux, volontariste et en phase avec les recommandations du nouveau modèle de développement, le PLF 2022 a suscité quelques déceptions.
Sur le plan fiscal, les mesures proposées sont timides et vont dans le sens de renflouer les caisses de l'Etat sous pression.
Le texte apporte finalement peu de changements et point de révolutions.
Cette semaine sera également marquée par l’actualité relative au dossier du Sahara.
La résolution annuelle du conseil de sécurité est attendue vendredi.
Son contenu sera déterminant pour la reprise du processus politique basé sur les tables rondes avec la participation pleine et entière de l’Algérie. Même si cette dernière cherche à se dérober dans une tentative de torpiller le processus engagé.
Hayat Gharbaoui


L'evenement




















Marchés financiers