Nouveau modèle de développement: la vision de la CGEM

La Confédération générale des entreprises du Maroc appelle à consolider le rôle du secteur privé et de l'entreprenariat dans le cadre du nouveau modèle de développement.

Nouveau modèle de développement : la vision de la CGEM

Le 12 février 2020 à 11:26

Modifié le 12 février 2020 à 12:56

La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) a poursuivi, mardi 11 février, ses séances d'écoute par une réunion avec la CGEM.

Ainsi, le président de la CGEM, Chakib Alj a appelé à "consolider le rôle du secteur privé et de l'entreprenariat dans le cadre du nouveau modèle de développement".

"Nous vivons aujourd'hui une crise de confiance. En vue de la rétablir, nous avons proposé de consolider le rôle du secteur privé et de l'entreprenariat et de les placer au cœur du nouveau modèle de développement", a-t-il dit dans une déclaration à la presse à l'issue de la réunion.

Le président de la CGEM a mis l'accent sur la nécessité de "marquer une rupture avec le modèle actuel", à travers le renforcement du rôle de l’Etat, l'intégration du secteur informel, l'instauration d'un nouveau modèle de développement axé sur la solidarité, l'efficacité et la transparence, l'intégration des jeunes et de la femme ainsi que le renforcement du rôle de la culture.

La CGEM a élaboré une vision, basée sur une approche participative et inclusive autour du nouveau modèle de développement, afin de "générer plus de richesses au profit de l'ensemble de la société et de créer une société prospère et solidaire axée sur le citoyen et l'entrepreneur", a-t-il précisé.

Outre son président, la CGEM a été représentée, lors de cette réunion, par Mehdi Tazi, Khalid Cheddadi, Mohamed Bachiri, Abdelkrim Mehdi, Hassan Belkhayat et Mia Lahlou.

Nouveau modèle de développement: la vision de la CGEM

Le 12 février 2020 à11:26

Modifié le 12 février 2020 à 12:56

La Confédération générale des entreprises du Maroc appelle à consolider le rôle du secteur privé et de l'entreprenariat dans le cadre du nouveau modèle de développement.

La Commission spéciale sur le modèle de développement (CSMD) a poursuivi, mardi 11 février, ses séances d'écoute par une réunion avec la CGEM.

Ainsi, le président de la CGEM, Chakib Alj a appelé à "consolider le rôle du secteur privé et de l'entreprenariat dans le cadre du nouveau modèle de développement".

"Nous vivons aujourd'hui une crise de confiance. En vue de la rétablir, nous avons proposé de consolider le rôle du secteur privé et de l'entreprenariat et de les placer au cœur du nouveau modèle de développement", a-t-il dit dans une déclaration à la presse à l'issue de la réunion.

Le président de la CGEM a mis l'accent sur la nécessité de "marquer une rupture avec le modèle actuel", à travers le renforcement du rôle de l’Etat, l'intégration du secteur informel, l'instauration d'un nouveau modèle de développement axé sur la solidarité, l'efficacité et la transparence, l'intégration des jeunes et de la femme ainsi que le renforcement du rôle de la culture.

La CGEM a élaboré une vision, basée sur une approche participative et inclusive autour du nouveau modèle de développement, afin de "générer plus de richesses au profit de l'ensemble de la société et de créer une société prospère et solidaire axée sur le citoyen et l'entrepreneur", a-t-il précisé.

Outre son président, la CGEM a été représentée, lors de cette réunion, par Mehdi Tazi, Khalid Cheddadi, Mohamed Bachiri, Abdelkrim Mehdi, Hassan Belkhayat et Mia Lahlou.

A lire aussi


0-1

Communication financière

SCR. Etats financiers au 31.12.2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.