Nouveau-nés: la vitamine K en rupture depuis plus d'an dans les pharmacies

Les ruptures de stocks peuvent être sans conséquences si elles touchent un produit substituable, comme elles peuvent être très graves et générer un véritable problème de santé publique quand elles concernent un médicament vital.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/14-05-2020/bebe.jpg-oui
Nouveau-nés : la vitamine K en rupture depuis plus d'an dans les pharmacies Source: Pixabay

Le 14 mai 2020 à 15:29

Modifié le 14 mai 2020 à 20:08

Les parents des nouveau-nés sont confrontés, depuis plus d’un an, à l’indisponibilité de la vitamine K dans les pharmacies.

Contacté par Médias24, Mohamed Lahbabi, président de la Confédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc, nous confirme l’information.

"Le Konakion pour les nouveau-nés est en rupture depuis plus d’un an sur tout le territoire marocain", nous confie-t-il.

Le Konakion MM Paediatric est administré aux nouveau-nés pour prévenir et traiter les hémorragies sévères. C'est un composant essentiel de la coagulation correcte du sang, et selon M. Lahbabi, "il ne dispose pas de générique".

"Certes, ce n’est pas un médicament vital, mais il prévient une carence en vitamine K, dont souffrent plusieurs nouveau-nés. Une dose est administrée à l'hôpital à la naissance. Le bébé doit ensuite prendre une ampoule toutes les semaines pendant 4 semaines". Notons que le manque de vitamine K peut causer au bébé des hémorragies importantes.

Les pharmacies n’ont pas le droit d’importer des médicaments en rupture de l’étranger. En temps normal, ils conseillent leurs clients de s'en procurer de l'étranger, notamment en Europe. "Mais dans le contexte actuel de pandémie, les parents des nouveau-nés sont livrés à eux-mêmes".

Qu'en est-il du réapprovisionnement ? "Nous n’avons actuellement aucune information sur le sujet", et donc aucune visibilité sur le réapprovisionnement du marché.

Un autre médicament est en pénurie dans les pharmacies depuis des mois. Il s'agit de Sintrom, utilisé par les patients atteints de cardiopathies.

"C'est un médicament vital, qui ne dispose pas de générique. C’est un anticoagulant. Si les personnes concernées ne le prennent pas pendant deux à trois jours, elles peuvent mourir", souligne M. Lahbabi.

"Nous avons envoyé des correspondances à ce sujet au ministre de la Santé mais en vain. Nous n’avons eu aucune réponse", conclut notre interlocuteur.

Source: Pixabay

Nouveau-nés: la vitamine K en rupture depuis plus d'an dans les pharmacies

Le 14 mai 2020 à15:45

Modifié le 14 mai 2020 à 20:08

Les ruptures de stocks peuvent être sans conséquences si elles touchent un produit substituable, comme elles peuvent être très graves et générer un véritable problème de santé publique quand elles concernent un médicament vital.

com_redaction-31

Les parents des nouveau-nés sont confrontés, depuis plus d’un an, à l’indisponibilité de la vitamine K dans les pharmacies.

Contacté par Médias24, Mohamed Lahbabi, président de la Confédération nationale des syndicats des pharmaciens du Maroc, nous confirme l’information.

"Le Konakion pour les nouveau-nés est en rupture depuis plus d’un an sur tout le territoire marocain", nous confie-t-il.

Le Konakion MM Paediatric est administré aux nouveau-nés pour prévenir et traiter les hémorragies sévères. C'est un composant essentiel de la coagulation correcte du sang, et selon M. Lahbabi, "il ne dispose pas de générique".

"Certes, ce n’est pas un médicament vital, mais il prévient une carence en vitamine K, dont souffrent plusieurs nouveau-nés. Une dose est administrée à l'hôpital à la naissance. Le bébé doit ensuite prendre une ampoule toutes les semaines pendant 4 semaines". Notons que le manque de vitamine K peut causer au bébé des hémorragies importantes.

Les pharmacies n’ont pas le droit d’importer des médicaments en rupture de l’étranger. En temps normal, ils conseillent leurs clients de s'en procurer de l'étranger, notamment en Europe. "Mais dans le contexte actuel de pandémie, les parents des nouveau-nés sont livrés à eux-mêmes".

Qu'en est-il du réapprovisionnement ? "Nous n’avons actuellement aucune information sur le sujet", et donc aucune visibilité sur le réapprovisionnement du marché.

Un autre médicament est en pénurie dans les pharmacies depuis des mois. Il s'agit de Sintrom, utilisé par les patients atteints de cardiopathies.

"C'est un médicament vital, qui ne dispose pas de générique. C’est un anticoagulant. Si les personnes concernées ne le prennent pas pendant deux à trois jours, elles peuvent mourir", souligne M. Lahbabi.

"Nous avons envoyé des correspondances à ce sujet au ministre de la Santé mais en vain. Nous n’avons eu aucune réponse", conclut notre interlocuteur.

A lire aussi


Communication financière

SALAFIN: Résultats Semestriels S1-2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.