Nouvelle baisse du taux des comptes sur carnet à 1,74%

C'est le taux brut qui sera servi au 2ème semestre 2020, contre 1,80% au 1er semestre et 1,83% au 2ème semestre 2019. Net de la retenue à la source fiscale, le nouveau taux descend à 1,22%, soit à peine de quoi préserver l'argent de l'inflation.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/15-07-2020/agences-banque1.jpg-oui
Nouvelle baisse du taux des comptes sur carnet à 1,74%

Le 15 juillet 2020 à 11:51

Modifié le 15 juillet 2020 à 11:51

Le taux des comptes sur carnet est sur une tendance baissière depuis plusieurs années, d'après les statistiques de Bank Al-Maghrib. Il a franchi à la baisse la barre des 2% en 2016 et celle des 3% (structurellement) en 2014.

Un léger redressement était constaté entre 2017 et 2019, avant que le taux ne replonge de nouveaux. En cause, la baisse des taux des bons du Trésor suite à la maitrise du déficit budgétaire et à l'augmentation continue des besoins de placement des investisseurs.

Il faut savoir en effet que le taux des comptes sur carnet est indexé sur celui des bons du Trésor à 52 semaines au cours du semestre précédent, diminué de 50 points de base.

Malgré cette faible rémunération, qui plus est taxée à 30% (10% pour les non résidents), l'attrait pour les comptes sur carnet ne faiblit pas. L'argent qui y est placé est en augmentation continue, y compris en période de crise, en raison de la simplicité, la sécurité et l'accessibilité de ce produit de placement pour les petits épargnants.

A fin mai, plus de 168 milliards de DH étaient placés en comptes d'épargne. Cet encours a doublé en 10 ans et l'on dénombre près de 9 millions de comptes ouverts auprès des banques. Rappelons qu'ils sont plafonnés à 400.000 DH et qu'une personne ne peut pas détenir plus qu'un compte sur carnet.

Nouvelle baisse du taux des comptes sur carnet à 1,74%

Le 15 juillet 2020 à11:51

Modifié le 15 juillet 2020 à 11:51

C'est le taux brut qui sera servi au 2ème semestre 2020, contre 1,80% au 1er semestre et 1,83% au 2ème semestre 2019. Net de la retenue à la source fiscale, le nouveau taux descend à 1,22%, soit à peine de quoi préserver l'argent de l'inflation.

Le taux des comptes sur carnet est sur une tendance baissière depuis plusieurs années, d'après les statistiques de Bank Al-Maghrib. Il a franchi à la baisse la barre des 2% en 2016 et celle des 3% (structurellement) en 2014.

Un léger redressement était constaté entre 2017 et 2019, avant que le taux ne replonge de nouveaux. En cause, la baisse des taux des bons du Trésor suite à la maitrise du déficit budgétaire et à l'augmentation continue des besoins de placement des investisseurs.

Il faut savoir en effet que le taux des comptes sur carnet est indexé sur celui des bons du Trésor à 52 semaines au cours du semestre précédent, diminué de 50 points de base.

Malgré cette faible rémunération, qui plus est taxée à 30% (10% pour les non résidents), l'attrait pour les comptes sur carnet ne faiblit pas. L'argent qui y est placé est en augmentation continue, y compris en période de crise, en raison de la simplicité, la sécurité et l'accessibilité de ce produit de placement pour les petits épargnants.

A fin mai, plus de 168 milliards de DH étaient placés en comptes d'épargne. Cet encours a doublé en 10 ans et l'on dénombre près de 9 millions de comptes ouverts auprès des banques. Rappelons qu'ils sont plafonnés à 400.000 DH et qu'une personne ne peut pas détenir plus qu'un compte sur carnet.

A lire aussi


Communication financière

Indicateurs trimestriels au 30.06.2020 de la société Afric Industries

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.