ODD: Nezha El Ouafi défend sa stratégie

Le secrétariat chargé du Développement durable a réagi au rapport de la Cour des comptes au sujet de la préparation du Maroc pour la mise en œuvre des Objectifs du développement durable 2015-2030.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/26-09-2019/odd-conseillers.jpg-oui
ODD : Nezha El Ouafi défend sa stratégie

Le 26 septembre 2019 à 13:12

Modifié le 26 septembre 2019 à 14:43

Lors d'une table ronde organisée, le 25 septembre, à la Chambre des conseillers au sujet du rapport thématique de la Cour des comptes sur les ODD, la secrétaire d’Etat chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi a souligné que "les remarques et commentaires émis par la Cour des comptes au sujet de la préparation du Maroc pour la mise en œuvre des ODD (2015-2030) sont importants et objectifs et sont pris en compte dans le processus d’exécution".

Elle a, toutefois, affirmé que "l’enjeu du développement durable et l’opérationnalisation des ODD suppose une mobilisation collective et une veille des instances de contrôle et de gouvernance".

"Les institutions législatives ont un rôle important pour atteindre les ODD en terme de contrôle, de réglementation et d’appropriation par les acteurs en les intégrant dans les politiques publiques", a-t-elle insisté.

En matière de gouvernance et de mise en œuvre des ODD, un nouveau décret a été publié en juillet 2019 relatif à l’organisation de la Commission nationale de développement durable, avec la création de deux comités: le comité chargé du suivi et d'accompagnement de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD), présidé par le secrétariat d’Etat chargé du développement durable, et le comité chargé du suivi et d'accompagnement des ODD 2030, présidé par le chef du gouvernement.

Pour ce qui est de la mutualisation des ODD et la SNDD, Elle a précisé qu’une étude a été lancée par le secrétariat d’Etat chargé du développement durable pour l’analyse des différentes stratégies sectorielles ainsi que la SNDD afin de définir les objectifs prioritaires en matière de mise en œuvre de l’agenda 2030 du développement durable.

D’autre part, Nezha El Ouafi a mis en exergue l’importance de mise en place d’un système de suivi-évaluation de la mise en œuvre de la SNDD.

Elle s'est également arrêtée sur les résultats obtenus: 21 plan d’actions de développement durable sectoriels (PADDs) préparés dont 19 adopté, soit 90%, et l’adoption du plan d’action de l’exemplarité de l’administration.

Dans son rapport sur l’état de préparation du Maroc à la mise en œuvre des objectifs de développement durable 2015-2030, la Cour des comptes a pointé une absence de coordination entre les parties prenantes ainsi qu'une faible implication et réactivité.

ODD: Nezha El Ouafi défend sa stratégie

Le 26 septembre 2019 à14:43

Modifié le 26 septembre 2019 à 14:43

Le secrétariat chargé du Développement durable a réagi au rapport de la Cour des comptes au sujet de la préparation du Maroc pour la mise en œuvre des Objectifs du développement durable 2015-2030.

Lors d'une table ronde organisée, le 25 septembre, à la Chambre des conseillers au sujet du rapport thématique de la Cour des comptes sur les ODD, la secrétaire d’Etat chargée du Développement durable, Nezha El Ouafi a souligné que "les remarques et commentaires émis par la Cour des comptes au sujet de la préparation du Maroc pour la mise en œuvre des ODD (2015-2030) sont importants et objectifs et sont pris en compte dans le processus d’exécution".

Elle a, toutefois, affirmé que "l’enjeu du développement durable et l’opérationnalisation des ODD suppose une mobilisation collective et une veille des instances de contrôle et de gouvernance".

"Les institutions législatives ont un rôle important pour atteindre les ODD en terme de contrôle, de réglementation et d’appropriation par les acteurs en les intégrant dans les politiques publiques", a-t-elle insisté.

En matière de gouvernance et de mise en œuvre des ODD, un nouveau décret a été publié en juillet 2019 relatif à l’organisation de la Commission nationale de développement durable, avec la création de deux comités: le comité chargé du suivi et d'accompagnement de la Stratégie nationale de développement durable (SNDD), présidé par le secrétariat d’Etat chargé du développement durable, et le comité chargé du suivi et d'accompagnement des ODD 2030, présidé par le chef du gouvernement.

Pour ce qui est de la mutualisation des ODD et la SNDD, Elle a précisé qu’une étude a été lancée par le secrétariat d’Etat chargé du développement durable pour l’analyse des différentes stratégies sectorielles ainsi que la SNDD afin de définir les objectifs prioritaires en matière de mise en œuvre de l’agenda 2030 du développement durable.

D’autre part, Nezha El Ouafi a mis en exergue l’importance de mise en place d’un système de suivi-évaluation de la mise en œuvre de la SNDD.

Elle s'est également arrêtée sur les résultats obtenus: 21 plan d’actions de développement durable sectoriels (PADDs) préparés dont 19 adopté, soit 90%, et l’adoption du plan d’action de l’exemplarité de l’administration.

Dans son rapport sur l’état de préparation du Maroc à la mise en œuvre des objectifs de développement durable 2015-2030, la Cour des comptes a pointé une absence de coordination entre les parties prenantes ainsi qu'une faible implication et réactivité.

A lire aussi


Communication financière

Indicateurs trimestriels au 30.06.2020 de la société Afric Industries

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.