Officialisation de l'Amazigh: adoption finale de la loi organique

Le projet de loi organique sur l'officialisation de la langue amazighe vient d'être adopté, en deuxième lecture, par les députés de la commission de l'enseignement, de l'enseignement de la communication.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/25-07-2019/ParlementAmazigh10.jpg-oui
Officialisation de l'Amazigh: adoption finale de la loi organique Photo de la réunion de la commission de l'enseignement pour l'adoption de la loi organique sur l'Amazigh en première lecture.

Le 25 juillet 2019 à 11:44

Modifié le 25 juillet 2019 à 17:02

La Commission de l’enseignement et des affaires culturelle et sociale à la Chambre des représentants a approuvé à l'unanimité, ce jeudi 25 juillet, les projets de lois organiques mettant en œuvre le caractère officiel de l'amazigh et portant création du Conseil national des langues, en deuxième lecture.

Le premier projet de loi organique définit le processus de mise en œuvre du caractère officiel de l'amazigh, ainsi que les modalités de son intégration dans l'enseignement et dans les domaines prioritaires de la vie publique.

Il permettra ainsi d'officialiser la langue amazighe dans tous les domaines prioritaires de la vie publique et de l'intégrer dans les secteurs de l'enseignement, de la législation et l'action parlementaire, les médias et la communication, ainsi que dans les différents domaines liés à la création artistique et culturelle.

Prévu par l'article 5 de la Constitution de 2011, ce texte avait été adopté en première lecture le 11 juin. Un amendement de taille a été introduit par la majorité et approuvé à l'unanimité : l'adoption du tifinagh comme langue d'écriture de l'amazigh.

Le texte a ensuite été transféré à la Chambre des conseiller où il a été adopté lundi 23 juillet en plénière.

La commission de l'enseignement à la première Chambre a également adopté le projet de loi organique portant création du Conseil des langues et de la culture.

Le Conseil national des langues et des cultures marocaines est une institution constitutionnelle qui sera dotée d’importantes attributions, notamment la proposition des grandes orientations stratégiques censées promouvoir les langues et la culture marocaines.

Le Conseil devra préserver et valoriser le patrimoine marocain, en accordant un intérêt particulier à tous les dialectes et expressions culturelles marocaines.

>>Lire aussi: Les lois organiques sur l'Amazigh et le Conseil des langues promises pour juin

Photo de la réunion de la commission de l'enseignement pour l'adoption de la loi organique sur l'Amazigh en première lecture.

Officialisation de l'Amazigh: adoption finale de la loi organique

Le 25 juillet 2019 à17:02

Modifié le 25 juillet 2019 à 17:02

Le projet de loi organique sur l'officialisation de la langue amazighe vient d'être adopté, en deuxième lecture, par les députés de la commission de l'enseignement, de l'enseignement de la communication.

La Commission de l’enseignement et des affaires culturelle et sociale à la Chambre des représentants a approuvé à l'unanimité, ce jeudi 25 juillet, les projets de lois organiques mettant en œuvre le caractère officiel de l'amazigh et portant création du Conseil national des langues, en deuxième lecture.

Le premier projet de loi organique définit le processus de mise en œuvre du caractère officiel de l'amazigh, ainsi que les modalités de son intégration dans l'enseignement et dans les domaines prioritaires de la vie publique.

Il permettra ainsi d'officialiser la langue amazighe dans tous les domaines prioritaires de la vie publique et de l'intégrer dans les secteurs de l'enseignement, de la législation et l'action parlementaire, les médias et la communication, ainsi que dans les différents domaines liés à la création artistique et culturelle.

Prévu par l'article 5 de la Constitution de 2011, ce texte avait été adopté en première lecture le 11 juin. Un amendement de taille a été introduit par la majorité et approuvé à l'unanimité : l'adoption du tifinagh comme langue d'écriture de l'amazigh.

Le texte a ensuite été transféré à la Chambre des conseiller où il a été adopté lundi 23 juillet en plénière.

La commission de l'enseignement à la première Chambre a également adopté le projet de loi organique portant création du Conseil des langues et de la culture.

Le Conseil national des langues et des cultures marocaines est une institution constitutionnelle qui sera dotée d’importantes attributions, notamment la proposition des grandes orientations stratégiques censées promouvoir les langues et la culture marocaines.

Le Conseil devra préserver et valoriser le patrimoine marocain, en accordant un intérêt particulier à tous les dialectes et expressions culturelles marocaines.

>>Lire aussi: Les lois organiques sur l'Amazigh et le Conseil des langues promises pour juin

A lire aussi


Communication financière

Sonasid: résultats au 30 juin 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.