OFPPT: Les premières cités des métiers attendues pour 2021

Les premières Cités des Métiers et des Compétences démarreront dès 2021. 12 CMC pour les 12 régions du Royaume. 34.000 stagiaires attendus. 

OFPPT: Les premières cités des métiers attendues pour 2021

Le 16 septembre 2019 à 16:14

Modifié le 16 septembre 2019 à 18:00

Le démarrage des premières Cités des Métiers et des Compétences (CMC) aura lieu à partir de la rentrée 2021. Il s'agit de trois établissements qui seront respectivement basés dans les régions de l’Oriental, Souss-Massa et Laâyoune-Sakia El Hamra.

9 autres CMC suivront en 2022 (Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Rabat-Salé-Kenitra, Draâ-Tafilalet, Beni Mella-Khénifra et Guelmim-Oued Noun) et 2023 (Fès-Meknès, Casablanca-Settat, Dakhla-Oued Ed Dahab et Marrakech-Safi). Les travaux de construction seront entamés dès janvier 2020. Au total, on prévoit la mise en place de 12 cités réparties sur les 12 régions du Royaume.

L’état d’avancement de ce projet a été détaillé le 12 septembre par Loubna Tricha, directrice générale de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). Elle s’exprimait devant le Roi Mohammed VI à l’occasion du lancement de l’année pédagogique 2019-2020.

A terme, l’objectif est d’accueillir un effectif global de 34.000 stagiaires répartis en groupes de 20. Les internats afficheront une capacité de 5.500 lits, soit un taux d’hébergement de 16%. La réalisation de ce projet d’envergure mobilisera une enveloppe de 3,6 MMDH.

L’employabilité des jeunes, la compétitivité des entreprises et la création de valeur au niveau local figurent parmi les objectifs de cette nouvelle génération d’établissements de formation professionnelle.  

Une ingénierie de formation actualisée sera l’un des piliers des CMC. Le concept repose sur de nouvelles méthodes pédagogiques à l’image du travail collaboratif et l’apprentissage par projet. Le digital (E-learning, Digital Factory, logiciels et simulateurs etc.) sera au cœur d’une formation qui consacre 30% de son programme aux langues, aux soft skills (compétences comportementales) et à l’entrepreneuriat.

L’Offre cible nationale sera ainsi caractérisée par une palette de 11 secteurs, offrant 449 filières de formation, dont 29% nouvellement créées et 24% actualisées. 

Les futurs stagiaires évolueront dans des espaces pédagogiques modernes. Ces derniers seront répartis en deux axes : Le premier contiendra des structures communes (centre de langues, Médiathèque, espace d’innovation etc.). Le deuxième, dit pôle spécifique, sera composé de salles de cours, d’ateliers et laboratoires mais aussi de living labs (hôtels pédagogiques, mini-chaînes de production, maison intelligente, ferme pédagogique et entreprise virtuelle).

 

OFPPT: Les premières cités des métiers attendues pour 2021

Le 16 septembre 2019 à16:46

Modifié le 16 septembre 2019 à 18:00

Les premières Cités des Métiers et des Compétences démarreront dès 2021. 12 CMC pour les 12 régions du Royaume. 34.000 stagiaires attendus. 

Le démarrage des premières Cités des Métiers et des Compétences (CMC) aura lieu à partir de la rentrée 2021. Il s'agit de trois établissements qui seront respectivement basés dans les régions de l’Oriental, Souss-Massa et Laâyoune-Sakia El Hamra.

9 autres CMC suivront en 2022 (Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Rabat-Salé-Kenitra, Draâ-Tafilalet, Beni Mella-Khénifra et Guelmim-Oued Noun) et 2023 (Fès-Meknès, Casablanca-Settat, Dakhla-Oued Ed Dahab et Marrakech-Safi). Les travaux de construction seront entamés dès janvier 2020. Au total, on prévoit la mise en place de 12 cités réparties sur les 12 régions du Royaume.

L’état d’avancement de ce projet a été détaillé le 12 septembre par Loubna Tricha, directrice générale de l’Office de la formation professionnelle et de la promotion du travail (OFPPT). Elle s’exprimait devant le Roi Mohammed VI à l’occasion du lancement de l’année pédagogique 2019-2020.

A terme, l’objectif est d’accueillir un effectif global de 34.000 stagiaires répartis en groupes de 20. Les internats afficheront une capacité de 5.500 lits, soit un taux d’hébergement de 16%. La réalisation de ce projet d’envergure mobilisera une enveloppe de 3,6 MMDH.

L’employabilité des jeunes, la compétitivité des entreprises et la création de valeur au niveau local figurent parmi les objectifs de cette nouvelle génération d’établissements de formation professionnelle.  

Une ingénierie de formation actualisée sera l’un des piliers des CMC. Le concept repose sur de nouvelles méthodes pédagogiques à l’image du travail collaboratif et l’apprentissage par projet. Le digital (E-learning, Digital Factory, logiciels et simulateurs etc.) sera au cœur d’une formation qui consacre 30% de son programme aux langues, aux soft skills (compétences comportementales) et à l’entrepreneuriat.

L’Offre cible nationale sera ainsi caractérisée par une palette de 11 secteurs, offrant 449 filières de formation, dont 29% nouvellement créées et 24% actualisées. 

Les futurs stagiaires évolueront dans des espaces pédagogiques modernes. Ces derniers seront répartis en deux axes : Le premier contiendra des structures communes (centre de langues, Médiathèque, espace d’innovation etc.). Le deuxième, dit pôle spécifique, sera composé de salles de cours, d’ateliers et laboratoires mais aussi de living labs (hôtels pédagogiques, mini-chaînes de production, maison intelligente, ferme pédagogique et entreprise virtuelle).

 

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Grâce royale au profit de Hajar Raissouni