OPV Maroc Telecom: 33 milliards de DH mobilisés en 8 jours !

L’Etat voulait céder 2% du capital de Maroc Telecom à 2,2 milliards de DH. 25.000 souscripteurs ont répondu à l’offre étatique pour un montant 15 fois supérieur. Selon les premières estimations, le taux de satisfaction de la demande se situera entre 10 et 15%.

OPV Maroc Telecom : 33 milliards de dirhams mobilisés en 8 jours !

Le 08 juillet 2019 à 11:48

Modifié le 08 juillet 2019 à 12:42

Une source sûre nous confirmait dimanche le succès de l’OPV Maroc Telecom: 25.000 souscripteurs y ont participé pour un montant 15 fois supérieur à l’offre, soit 33 milliards de DH. Un montant énorme mobilisé en 8 jours, du mercredi 26 juin au vendredi 5 juillet.

Selon une source du marché, ce montant a été mobilisé essentiellement par les investisseurs qualifiés et les OPCVM, mais aussi les personnes physiques et morales et les salariés du groupe qui représentent (en nombre) l’essentiel des 25.000 souscripteurs à l’opération. 

Ce qui renseigne sur deux choses: la capacité du marché casablancais à financer des opérations de grande taille et la soif des investisseurs et des boursicoteurs en papier frais.

Le "collatéral", la technique qui a fait exploser la demande

Il faut dire aussi que le montage de l’opération a facilité cette grande mobilisation, puisque l’apport en cash n’était pas systématiquement exigé. 

Pour donner le maximum de chance de réussite à l’OPV, les arrangeurs de l’opération (Attijari et la BCP) ont prévu pour les personnes disposant déjà d’un portefeuille titres de mettre en collatéral leur portefeuille. 

Un portefeuille actions de 100 millions de DH donnait, à titre d'exemple, droit à une souscription de 80 millions de DH (80% de la valeur du portefeuille). Idem si la garantie présentée est constituée de parts d’OCPVM (hors monétaires) ou d'un dépôt à terme.

La suite sur LeBoursier.ma.

OPV Maroc Telecom: 33 milliards de DH mobilisés en 8 jours !

Le 08 juillet 2019 à11:48

Modifié le 08 juillet 2019 à 12:42

L’Etat voulait céder 2% du capital de Maroc Telecom à 2,2 milliards de DH. 25.000 souscripteurs ont répondu à l’offre étatique pour un montant 15 fois supérieur. Selon les premières estimations, le taux de satisfaction de la demande se situera entre 10 et 15%.

Une source sûre nous confirmait dimanche le succès de l’OPV Maroc Telecom: 25.000 souscripteurs y ont participé pour un montant 15 fois supérieur à l’offre, soit 33 milliards de DH. Un montant énorme mobilisé en 8 jours, du mercredi 26 juin au vendredi 5 juillet.

Selon une source du marché, ce montant a été mobilisé essentiellement par les investisseurs qualifiés et les OPCVM, mais aussi les personnes physiques et morales et les salariés du groupe qui représentent (en nombre) l’essentiel des 25.000 souscripteurs à l’opération. 

Ce qui renseigne sur deux choses: la capacité du marché casablancais à financer des opérations de grande taille et la soif des investisseurs et des boursicoteurs en papier frais.

Le "collatéral", la technique qui a fait exploser la demande

Il faut dire aussi que le montage de l’opération a facilité cette grande mobilisation, puisque l’apport en cash n’était pas systématiquement exigé. 

Pour donner le maximum de chance de réussite à l’OPV, les arrangeurs de l’opération (Attijari et la BCP) ont prévu pour les personnes disposant déjà d’un portefeuille titres de mettre en collatéral leur portefeuille. 

Un portefeuille actions de 100 millions de DH donnait, à titre d'exemple, droit à une souscription de 80 millions de DH (80% de la valeur du portefeuille). Idem si la garantie présentée est constituée de parts d’OCPVM (hors monétaires) ou d'un dépôt à terme.

La suite sur LeBoursier.ma.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.