Ouverture à Marrakech de la conférence ministérielle sur le Sahara marocain

Quelque 37 pays participent ce lundi 25 mars à la Conférence ministérielle africaine sur l'appui de l’Union africaine au processus politique des Nations unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain.

Ouverture à Marrakech de la conférence ministérielle sur le Sahara marocain

Le 25 mars 2019 à 12:12

Modifié le 25 mars 2019 à 16:09

Cette conférence, tenue à Marrakech, vise à exprimer le soutien à la Décision Assembly/AU/Dec.693 (XXXI), adoptée lors du 31e sommet de l’UA, tenu les 1 et 2 juillet 2018 à Nouakchott. Une décision qui réaffirme "l’exclusivité des Nations unies dans l’examen du différend régional au sujet du Sahara marocain".

La Décision 693 sur le rapport du président de la commission sur la question du Sahara a "établi un mécanisme africain comprenant la Troïka de l’Union africaine à savoir les présidents sortant, en exercice et entrant de l’UA, ainsi que le président de la commission, pour apporter un soutien efficace aux efforts conduits par les Nations unies". Elle a consacré la primauté du processus onusien dans la gestion de la question du Sahara, en excluant tout processus parallèle.

Cette conférence ministérielle africaine sera aussi l’occasion de réaffirmer le consensus africain autour de la Décision 693, et de témoigner activement de l’appui africain au processus politique en cours dans le cadre des Nations unies en vue d’une solution politique "réaliste, pragmatique et durable" à la question du Sahara, qui repose sur le compromis.

L’objectif du Maroc est de rassembler et d’unir autour du respect de l’esprit et de la lettre de la décision de Nouakchott.

Ouverture à Marrakech de la conférence ministérielle sur le Sahara marocain

Le 25 mars 2019 à12:40

Modifié le 25 mars 2019 à 16:09

Quelque 37 pays participent ce lundi 25 mars à la Conférence ministérielle africaine sur l'appui de l’Union africaine au processus politique des Nations unies sur le différend régional au sujet du Sahara marocain.

Cette conférence, tenue à Marrakech, vise à exprimer le soutien à la Décision Assembly/AU/Dec.693 (XXXI), adoptée lors du 31e sommet de l’UA, tenu les 1 et 2 juillet 2018 à Nouakchott. Une décision qui réaffirme "l’exclusivité des Nations unies dans l’examen du différend régional au sujet du Sahara marocain".

La Décision 693 sur le rapport du président de la commission sur la question du Sahara a "établi un mécanisme africain comprenant la Troïka de l’Union africaine à savoir les présidents sortant, en exercice et entrant de l’UA, ainsi que le président de la commission, pour apporter un soutien efficace aux efforts conduits par les Nations unies". Elle a consacré la primauté du processus onusien dans la gestion de la question du Sahara, en excluant tout processus parallèle.

Cette conférence ministérielle africaine sera aussi l’occasion de réaffirmer le consensus africain autour de la Décision 693, et de témoigner activement de l’appui africain au processus politique en cours dans le cadre des Nations unies en vue d’une solution politique "réaliste, pragmatique et durable" à la question du Sahara, qui repose sur le compromis.

L’objectif du Maroc est de rassembler et d’unir autour du respect de l’esprit et de la lettre de la décision de Nouakchott.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.