Ouverture partielle des frontières : Voici toute l'information disponible (Round-up)

Les informations au sujet de l'opération spéciale d'ouverture des frontières marocaines ont été annoncées par vagues. Voici tous les éléments dont nous disposons de source autorisée.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/12-07-2020/marocains-bloques81100.jpg-oui
Ouverture partielle des frontières : Voici toute l'information disponible (Round-up)

Le 12 juillet 2020 à 13:24

Modifié le 14 juillet 2020 à 21:38

Tout d'abord, il faut savoir qu'il ne s'agit pas d'une ouverture totale des frontières aériennes, maritimes et terrestres mais d'une opération exceptionnelle qui sera lancée le mercredi 15 juillet à 00h00, pour permettre d'accéder au territoire ou le quitter à certaines catégories de personnes.

Accéder au territoire national

Qui est concerné : Les Marocains quelle que soit leur situation (touristes bloqués à l'étranger, étudiants, MRE...) et les étrangers résidant au Maroc et se trouvant à l'étranger pour quelque raison que ce soit, ainsi que leurs familles.

Les conditions : disposer de la nationalité marocaine ou d'une carte de séjour pour les étrangers, présenter un test PCR négatif et un test sérologique de moins de 48h (délai à partir de la date d'obtention des résultats), subir un examen clinique à l'arrivée en cas de symptômes.

Pour les pays, notamment africains, où il n’est absolument pas possible d’effectuer des tests PCR ou sérologiques, des contacts sont en cours avec les autorités de ces pays amis pour trouver, le plus rapidement possible, des solutions appropriées.

Concernant les personnes qui comptent venir au Maroc en voiture, via les ports de Sète (France) et de Gênes (Italie), et dont la validité du test est inférieure au délai du trajet routier, un test PCR supplémentaire sera effectué à bord du bateau.

Les enfants de moins de 11 ans sont dispensés du test PCR.

Selon la circulaire du ministère de la Santé du 6 juillet, les rapatriés ne sont plus tenus d'observer une période de quarantaine dans un établissement dédié, mais doivent se confiner chez eux, signer une déclaration sur l'honneur, télécharger l'application Wiqaytna et refaire un test PCR au bout de 7 jours qui devra s'avérer également négatif.

Les moyens de transport : Cette opération reposera principalement sur le transport aérien qui sera assuré par la RAM et Air Arabia.

La programmation des vols ne concernera pas uniquement les pays traditionnellement desservis par des lignes directes depuis le Maroc. Elle pourrait, également, concerner des pays où il y a une demande des Marocains résidant à l’étranger ou des étrangers résidant au Maroc.

Les compensations entre compagnies aériennes sont rendues impossibles par des considérations juridiques et pratiques. En conséquence, seuls sont valides les billets acquis auprès de la Royal Air Maroc et Air Arabia.

Des bateaux ferrys seront également programmés à cet effet, pour ceux qui doivent regagner le pays en voiture, exclusivement à partir des ports de Sète (en France) et de Gênes (en Italie), à l’exclusion de tout autre port.

La fin de séjour pour certaines catégories : Seuls les Marocains résidant à l’étranger ainsi que les étrangers résidant au Maroc pourront quitter le Royaume, à l’issue de leur séjour, par les mêmes moyens aérien et maritime, a conclu le communiqué.

Quitter le territoire national

Qui est concerné : Les MRE et étrangers non-résidents, bloqués au Maroc, les binationaux, les résidents étrangers au Maroc, les Marocains qui ont un visa de long séjour de type D sans carte de résidence, les personnes ayant bénéficié de visa de regroupement familial, les étudiants se rendant pour la première fois à l'étranger, les personnes voyageant pour des raisons médicales, les hommes d'affaires.

Les conditions : Pour ceux qui quittent le territoire national, aucun test Covid n'est exigé. Cependant, ils doivent s’informer sur les dispositions sanitaires exigées par les pays de leur destination finale et s’y conformer.

Pour les catégories suivantes, une autorisation spéciale est nécessaire, que délivreront les autorités compétentes (à préciser) : les Marocains qui ont un visa de long séjour de type D sans carte de résidence, les personnes ayant bénéficié de visa de regroupement familial, les étudiants se rendant pour la première fois à l'étranger, les personnes voyageant pour des raisons médicales.

Les moyens de transport : Les mêmes avions RAM et Air Arabia que pour ceux qui regagnent le pays (seuls les billets de ces deux compagnies seront acceptés), ainsi que les mêmes bateaux et ferrys qui viendront de Sète et de Gênes.

Pour s'informer

Le centre d’appel (+212.537. 66.33.00) et la cellule de crise (+212.666.89.11.05, +212.662.01.34.36, +212.537.67.6218), au sein du ministère restent à disposition pour répondre aux interrogations du public intéressé.

Les ambassades et consulats du Royaume, ainsi que les représentations de la Royal Air Maroc, sont également mobilisés à cet effet.

>> Lire aussi :

Les frontières s'ouvrent pour les Marocains et résidents au Maroc situés à l'étranger

URGENT. L’ouverture partielle des frontières se fera dans les deux sens

Ouverture partielle des frontières : les précisions de Nasser Bourita

Accès au territoire national : nouvelles précisions de Nasser Bourita

Retour au Maroc : les deux tests PCR et sérologique doivent dater de moins de 48h

C'est confirmé, les binationaux peuvent quitter le territoire national

 

Ouverture partielle des frontières : Voici toute l'information disponible (Round-up)

Le 12 juillet 2020 à13:37

Modifié le 14 juillet 2020 à 21:38

Les informations au sujet de l'opération spéciale d'ouverture des frontières marocaines ont été annoncées par vagues. Voici tous les éléments dont nous disposons de source autorisée.

Tout d'abord, il faut savoir qu'il ne s'agit pas d'une ouverture totale des frontières aériennes, maritimes et terrestres mais d'une opération exceptionnelle qui sera lancée le mercredi 15 juillet à 00h00, pour permettre d'accéder au territoire ou le quitter à certaines catégories de personnes.

Accéder au territoire national

Qui est concerné : Les Marocains quelle que soit leur situation (touristes bloqués à l'étranger, étudiants, MRE...) et les étrangers résidant au Maroc et se trouvant à l'étranger pour quelque raison que ce soit, ainsi que leurs familles.

Les conditions : disposer de la nationalité marocaine ou d'une carte de séjour pour les étrangers, présenter un test PCR négatif et un test sérologique de moins de 48h (délai à partir de la date d'obtention des résultats), subir un examen clinique à l'arrivée en cas de symptômes.

Pour les pays, notamment africains, où il n’est absolument pas possible d’effectuer des tests PCR ou sérologiques, des contacts sont en cours avec les autorités de ces pays amis pour trouver, le plus rapidement possible, des solutions appropriées.

Concernant les personnes qui comptent venir au Maroc en voiture, via les ports de Sète (France) et de Gênes (Italie), et dont la validité du test est inférieure au délai du trajet routier, un test PCR supplémentaire sera effectué à bord du bateau.

Les enfants de moins de 11 ans sont dispensés du test PCR.

Selon la circulaire du ministère de la Santé du 6 juillet, les rapatriés ne sont plus tenus d'observer une période de quarantaine dans un établissement dédié, mais doivent se confiner chez eux, signer une déclaration sur l'honneur, télécharger l'application Wiqaytna et refaire un test PCR au bout de 7 jours qui devra s'avérer également négatif.

Les moyens de transport : Cette opération reposera principalement sur le transport aérien qui sera assuré par la RAM et Air Arabia.

La programmation des vols ne concernera pas uniquement les pays traditionnellement desservis par des lignes directes depuis le Maroc. Elle pourrait, également, concerner des pays où il y a une demande des Marocains résidant à l’étranger ou des étrangers résidant au Maroc.

Les compensations entre compagnies aériennes sont rendues impossibles par des considérations juridiques et pratiques. En conséquence, seuls sont valides les billets acquis auprès de la Royal Air Maroc et Air Arabia.

Des bateaux ferrys seront également programmés à cet effet, pour ceux qui doivent regagner le pays en voiture, exclusivement à partir des ports de Sète (en France) et de Gênes (en Italie), à l’exclusion de tout autre port.

La fin de séjour pour certaines catégories : Seuls les Marocains résidant à l’étranger ainsi que les étrangers résidant au Maroc pourront quitter le Royaume, à l’issue de leur séjour, par les mêmes moyens aérien et maritime, a conclu le communiqué.

Quitter le territoire national

Qui est concerné : Les MRE et étrangers non-résidents, bloqués au Maroc, les binationaux, les résidents étrangers au Maroc, les Marocains qui ont un visa de long séjour de type D sans carte de résidence, les personnes ayant bénéficié de visa de regroupement familial, les étudiants se rendant pour la première fois à l'étranger, les personnes voyageant pour des raisons médicales, les hommes d'affaires.

Les conditions : Pour ceux qui quittent le territoire national, aucun test Covid n'est exigé. Cependant, ils doivent s’informer sur les dispositions sanitaires exigées par les pays de leur destination finale et s’y conformer.

Pour les catégories suivantes, une autorisation spéciale est nécessaire, que délivreront les autorités compétentes (à préciser) : les Marocains qui ont un visa de long séjour de type D sans carte de résidence, les personnes ayant bénéficié de visa de regroupement familial, les étudiants se rendant pour la première fois à l'étranger, les personnes voyageant pour des raisons médicales.

Les moyens de transport : Les mêmes avions RAM et Air Arabia que pour ceux qui regagnent le pays (seuls les billets de ces deux compagnies seront acceptés), ainsi que les mêmes bateaux et ferrys qui viendront de Sète et de Gênes.

Pour s'informer

Le centre d’appel (+212.537. 66.33.00) et la cellule de crise (+212.666.89.11.05, +212.662.01.34.36, +212.537.67.6218), au sein du ministère restent à disposition pour répondre aux interrogations du public intéressé.

Les ambassades et consulats du Royaume, ainsi que les représentations de la Royal Air Maroc, sont également mobilisés à cet effet.

>> Lire aussi :

Les frontières s'ouvrent pour les Marocains et résidents au Maroc situés à l'étranger

URGENT. L’ouverture partielle des frontières se fera dans les deux sens

Ouverture partielle des frontières : les précisions de Nasser Bourita

Accès au territoire national : nouvelles précisions de Nasser Bourita

Retour au Maroc : les deux tests PCR et sérologique doivent dater de moins de 48h

C'est confirmé, les binationaux peuvent quitter le territoire national

 

A lire aussi


Communication financière

CFG Bank - Enregistrement note d’information CD

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.