Paiement mobile : des incitations à l'étude pour encourager les commerçants

Ces incitations fiscales et non fiscales, proposées par Bank Al-Maghrib pour encourager l’utilisation du paiement mobile surtout par les petits commerces, devront être validées par différents départements gouvernementaux.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/24-10-2019/smartphone20000.jpg-oui
Paiement mobile : des incitations à l'étude pour encourager les commerçants

Le 24 octobre 2019 à 19:22

Modifié le 24 octobre 2019 à 19:23

Le paiement mobile au Maroc tarde à se déployer. Ce moyen de paiement est encore certes à ses débuts mais il faut dire que pour qu’il arrive à se propager au maximum et à remplir son rôle d'inclusion financière, le segment des commerçants doit y adhérer.

En effet, l’écosystème du paiement mobile ne sera aucunement complet si les commerçants, notamment les plus petits d’entre eux, ne jouent pas le jeu. Alors que des opérateurs commerciaux commencent à s’enrôler auprès de quelques établissements de paiement afin d'accepter le paiement mobile dans leurs transactions, il faut dire que "il n’y a toutefois pas un enrôlement de masse", nous indique une source aguerrie du sujet.

Celle-ci nous apprend que pour tacler les hésitations de ce segment, Bank Al-Maghrib en concertation avec d’autres parties prenantes, a préparé une panoplie de propositions d’incitations fiscales et non fiscales pour encourager l’utilisation des m-wallets par les petits commerces. Des incitations que différents départements gouvernementaux devront valider.

LA SUITE SUR LEBOURSIER.MA.

Paiement mobile : des incitations à l'étude pour encourager les commerçants

Le 24 octobre 2019 à19:23

Modifié le 24 octobre 2019 à 19:23

Ces incitations fiscales et non fiscales, proposées par Bank Al-Maghrib pour encourager l’utilisation du paiement mobile surtout par les petits commerces, devront être validées par différents départements gouvernementaux.

Le paiement mobile au Maroc tarde à se déployer. Ce moyen de paiement est encore certes à ses débuts mais il faut dire que pour qu’il arrive à se propager au maximum et à remplir son rôle d'inclusion financière, le segment des commerçants doit y adhérer.

En effet, l’écosystème du paiement mobile ne sera aucunement complet si les commerçants, notamment les plus petits d’entre eux, ne jouent pas le jeu. Alors que des opérateurs commerciaux commencent à s’enrôler auprès de quelques établissements de paiement afin d'accepter le paiement mobile dans leurs transactions, il faut dire que "il n’y a toutefois pas un enrôlement de masse", nous indique une source aguerrie du sujet.

Celle-ci nous apprend que pour tacler les hésitations de ce segment, Bank Al-Maghrib en concertation avec d’autres parties prenantes, a préparé une panoplie de propositions d’incitations fiscales et non fiscales pour encourager l’utilisation des m-wallets par les petits commerces. Des incitations que différents départements gouvernementaux devront valider.

LA SUITE SUR LEBOURSIER.MA.

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.