Palmeraie développement construira 15.000 logements en Côte d'Ivoire

Le groupe marocain Palmeraie développement a signé, mercredi 1er juillet à Abidjan, une convention avec l'Etat de Côte d’Ivoire, portant sur la construction de 15.000 logements au profit d'une mutuelle des enseignants ivoiriens.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/02-07-2020/chantier-de-construction.jpg-oui
Palmeraie développement construira 15.000 logements en Côte d'Ivoire

Le 02 juillet 2020 à 11:35

Modifié le 02 juillet 2020 à 11:40

L'implication du groupe marocain dans ce projet se fera à travers ses deux filiales, "Saada Côte d'ivoire" et Invimo, dans le cadre d’un groupement dit "de développement immobilier", composé également de deux sociétés ivoiriennes.

Dans une déclaration à la MAP, le DG de Saada Côte d’Ivoire (CI), Noureddine Fisli, a indiqué que la filiale marocaine aura la charge, dans le cadre du groupement mis en place pour la circonstance, de piloter la phase technique et d'exécution des travaux, de bout en bout.

Saada CI, a-t-il ajouté, apportera toute l'expertise nécessaire au bon déroulé du projet qui porte sur la construction de 15.000 logements sociaux et économiques, sur la base de contrats individuels de location-vente sur une durée maximale de 25 ans, sans apport initial des souscripteurs.

Le projet, qui nécessitera un investissement d'environ 534 millions d’euros, sera érigé sur 128 ha à Bingerville, commune à l’est d’Abidjan, a précisé M. Fisli.

Quant à Invimo, également chapeautée par M. Fisli, elle assurera l’assistance au maître d’ouvrage, l’Etat ivoirien en l’occurrence, outre la structuration financière du projet qui implique la recherche des levées de fonds et de l'ensemble des financements nécessaires.

La filiale du groupe marocain agira ainsi, a-t-il expliqué, pour mobiliser les ressources nécessaires à la réalisation du projet, sans recourir à une quelconque contribution des enseignants bénéficiaires ou de leur mutuelle.

Outre les deux filiales de Palmeraie développement, le Groupement de développement immobilier est composé des opérateurs ivoiriens "Opes Holding SA" et "Fondscarre Consulting Group".

Le projet est ventilé en 90% d'appartements, dont les loyers mensuels varient entre 45.000 FCFA (1 euro = 656 FCFA) et 165.000 FCFA et de 10% de villas basses, dont les loyers mensuels oscillent entre 190.000 FCFA et 350.000 FCFA.

Palmeraie développement construira 15.000 logements en Côte d'Ivoire

Le 02 juillet 2020 à11:35

Modifié le 02 juillet 2020 à 11:40

Le groupe marocain Palmeraie développement a signé, mercredi 1er juillet à Abidjan, une convention avec l'Etat de Côte d’Ivoire, portant sur la construction de 15.000 logements au profit d'une mutuelle des enseignants ivoiriens.

L'implication du groupe marocain dans ce projet se fera à travers ses deux filiales, "Saada Côte d'ivoire" et Invimo, dans le cadre d’un groupement dit "de développement immobilier", composé également de deux sociétés ivoiriennes.

Dans une déclaration à la MAP, le DG de Saada Côte d’Ivoire (CI), Noureddine Fisli, a indiqué que la filiale marocaine aura la charge, dans le cadre du groupement mis en place pour la circonstance, de piloter la phase technique et d'exécution des travaux, de bout en bout.

Saada CI, a-t-il ajouté, apportera toute l'expertise nécessaire au bon déroulé du projet qui porte sur la construction de 15.000 logements sociaux et économiques, sur la base de contrats individuels de location-vente sur une durée maximale de 25 ans, sans apport initial des souscripteurs.

Le projet, qui nécessitera un investissement d'environ 534 millions d’euros, sera érigé sur 128 ha à Bingerville, commune à l’est d’Abidjan, a précisé M. Fisli.

Quant à Invimo, également chapeautée par M. Fisli, elle assurera l’assistance au maître d’ouvrage, l’Etat ivoirien en l’occurrence, outre la structuration financière du projet qui implique la recherche des levées de fonds et de l'ensemble des financements nécessaires.

La filiale du groupe marocain agira ainsi, a-t-il expliqué, pour mobiliser les ressources nécessaires à la réalisation du projet, sans recourir à une quelconque contribution des enseignants bénéficiaires ou de leur mutuelle.

Outre les deux filiales de Palmeraie développement, le Groupement de développement immobilier est composé des opérateurs ivoiriens "Opes Holding SA" et "Fondscarre Consulting Group".

Le projet est ventilé en 90% d'appartements, dont les loyers mensuels varient entre 45.000 FCFA (1 euro = 656 FCFA) et 165.000 FCFA et de 10% de villas basses, dont les loyers mensuels oscillent entre 190.000 FCFA et 350.000 FCFA.

A lire aussi


Communication financière

SONASID : Effets de la crise sanitaire sur les résultats du 1er semestre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.