Partenariats public-privé: voici les amendements du nouveau projet de loi

Le projet de loi 46-18 modifiant et complétant la loi 86.12 relative aux contrats de partenariat public-privé a été adopté, ce jeudi 25 avril, en Conseil de gouvernement. Voici les principaux amendements qu'il propose.

Partenariats public-privé: les amendements du nouveau projet de loi

Le 25 avril 2019 à 14:16

Modifié le 25 avril 2019 à 15:16

Le nouveau projet de loi vise à remédier aux dysfonctionnements relevés par différentes études et analyses auprès des secteurs public et privé, et qui entravent la mise en oeuvre des partenariats public-privé.

Il s'agit notamment de:

- l'incompréhension de ce nouveau mécanise de gestion de la commande publique;

- l'exclusion du champ d’application de la loi de certaines personnes publiques notamment les collectivités locales ;

- l'absence d’une unité centrale chargée de fixer un programme national de partenariats;

- la lenteur de certaines procédures relatives, notamment, à l’offre spontanée et la procédure négociée. 

Pour pallier à ces problématiques, le projet de loi 46-18 apporte les principaux amendements suivants:

- Elargissement du champ d’application aux collectivités territoriales, à leurs groupements et à leurs organismes;

- Création d’une commission nationale chargée du partenariat public-privé auprès du chef du gouvernement, habilitée à élaborer une stratégie nationale et un programme annuel et à définir les conditions et modalités en matière d’évaluation préalable et de procédure négociée;

- Création d’une commission permanente chargée des projets de PPP, dédiée aux collectivités locales, à leurs groupements et organes. Elle sera chargée de l'élaboration d'une stratégie sectorielle;

- Simplification du processus de l’offre spontanée et clarification des conditions de recours à la procédure négociée;

- Assurer la cohérence des dispositions de la loi régissant le partenariat avec celles des lois sectorielles.

Ce projet de loi entrera en vigueur à compter de la date de publication au Bulletin officiel des textes réglementaires pris pour son application.

Partenariats public-privé: voici les amendements du nouveau projet de loi

Le 25 avril 2019 à14:37

Modifié le 25 avril 2019 à 15:16

Le projet de loi 46-18 modifiant et complétant la loi 86.12 relative aux contrats de partenariat public-privé a été adopté, ce jeudi 25 avril, en Conseil de gouvernement. Voici les principaux amendements qu'il propose.

Le nouveau projet de loi vise à remédier aux dysfonctionnements relevés par différentes études et analyses auprès des secteurs public et privé, et qui entravent la mise en oeuvre des partenariats public-privé.

Il s'agit notamment de:

- l'incompréhension de ce nouveau mécanise de gestion de la commande publique;

- l'exclusion du champ d’application de la loi de certaines personnes publiques notamment les collectivités locales ;

- l'absence d’une unité centrale chargée de fixer un programme national de partenariats;

- la lenteur de certaines procédures relatives, notamment, à l’offre spontanée et la procédure négociée. 

Pour pallier à ces problématiques, le projet de loi 46-18 apporte les principaux amendements suivants:

- Elargissement du champ d’application aux collectivités territoriales, à leurs groupements et à leurs organismes;

- Création d’une commission nationale chargée du partenariat public-privé auprès du chef du gouvernement, habilitée à élaborer une stratégie nationale et un programme annuel et à définir les conditions et modalités en matière d’évaluation préalable et de procédure négociée;

- Création d’une commission permanente chargée des projets de PPP, dédiée aux collectivités locales, à leurs groupements et organes. Elle sera chargée de l'élaboration d'une stratégie sectorielle;

- Simplification du processus de l’offre spontanée et clarification des conditions de recours à la procédure négociée;

- Assurer la cohérence des dispositions de la loi régissant le partenariat avec celles des lois sectorielles.

Ce projet de loi entrera en vigueur à compter de la date de publication au Bulletin officiel des textes réglementaires pris pour son application.

A lire aussi


0-1

Communication financière

SCR. Etats financiers au 31.12.2019

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.