Plus de 75% des Marocains possèdent un smartphone

Selon l'ANRT qui a sondé 5.400 ménages, l’équipement des Marocains en smartphones a connu une croissance annuelle moyenne de 26% en 7 ans. La moitié des ménages est équipée en ordinateurs portables et 74% ont accès à internet.

Plus de 75% des Marocains possèdent un Smartphone

Le 16 juillet 2019 à 10:26

Modifié le 16 juillet 2019 à 11:19

Dans le cadre de ses missions de suivi des technologies de l’information et de la communication (TIC) au Maroc, l’ANRT a mené, en collaboration avec plusieurs institutions nationales, l’enquête annuelle de collecte des indicateurs TIC auprès des ménages et des individus au titre de l’année 2018.

A l’instar de l’année dernière, l’enquête au titre de l’année 2018 a adopté une méthode d’échantillonnage probabiliste, arrêtée en concertation avec le HCP et visant à assurer la fiabilité des résultats. Elle a permis de sonder près de 5.400 ménages et individus au niveau nationale.

Le smartphone se généralise parmi les plus jeunes

Il ressort de l'étude que la totalité des ménages est équipée en téléphonie mobile (99,8%), tant en milieu urbain que rural. Le nombre moyen des individus équipés en téléphone mobile dans un même ménage ressort à 3,9. L’équipement en téléphonie mobile concerne 92,4% des individus âgés de plus de 5 ans.

Parmi ces individus, 75,7% possèdent un smartphone, soit un total de 22,5 millions d’individus, enregistrant un accroissement de près de 1,2 million sur une année, moins importante qu’en 2017. Toutefois, l’équipement en smartphones marque, sur 7 ans, une croissance annuelle moyenne de 26%.

La catégorie d’âge de 5 à 39 ans est celle la plus équipée en smartphones avec des taux d’équipement allant de 80% à 88%. Selon l'ANRT, 94,7% des individus équipés en smartphones utilisent des applications mobiles. Cet usage concerne aussi bien les individus résidant en milieu urbain que rural. 

L'équipement en téléphonie fixe reprend

L’équipement en téléphonie fixe reprendrait chez les ménages avec un taux de 21,8%. Cette reprise est observée en milieu urbain. Selon l'enquête, la motivation principale, pour 93% des ménages, pour l'équipement en téléphonie fixe demeure l'accès à Internet.

L'étude montre également que 60,6% (soit près de 4,9 millions) des ménages sont équipés en ordinateurs/tablettes (hors les smartphones), enregistrant, sur 8 ans, un taux de croissance moyen annuel de 7,5%. 50% des ménages seraient équipés en ordinateurs portables.

Par ailleurs, une hausse de 11,5% est enregistrée dans l’équipement en ordinateurs chez les individus, avec un écart observé selon le milieu et selon le genre. Les jeunes de 9 à 24 ans sont les plus équipés en ordinateurs.

Fort engouement pour l’accès à l’Internet mobile

L’équipement des ménages en accès Internet s’élève à 74% (soit près de 6 millions de ménages), soit 8 ménages sur 10 en milieu urbain et 6 ménages sur dix 10 en milieu rural.

L’équipement en Internet mobile domine avec 7 ménages sur 10 qui en sont équipés. Le divertissement (réseaux sociaux et jeux) et l’accès aux actualités représentent les principaux usages.

Selon l'étude, quatre ménages sur dix affirment que leurs enfants âgés de moins de 15 ans utilisent Internet. Au total, 73% des parents déclarent contrôler les usages de leurs enfants sur Internet bien que 64% reconnaissent ne pas être outillés pour orienter les usages de leurs enfants de l’Internet.

Par ailleurs, pour près de six ménages sur dix, l’éducation des enfants à l’usage de l’Internet incomberait à l’école. Deux tiers des ménages estiment que l’Internet aurait un impact positif sur leurs enfants.

Usage intensif de l’Internet sur smartphone

L'enquête de l'ANRT montre que l’utilisation d’Internet est quotidienne pour trois internautes sur quatre. Près de six internautes sur dix passent plus d’une heure sur Internet.

Les réseaux sociaux arrivent toujours en tête des usages, avec 96,4% des internautes qui y accèdent. Une grande partie de la population estime qu’Internet revêt une importance de 1er ordre dans leur quotidien.

Les perceptions et attitudes des internautes vis-à-vis d’Internet sont considérées positives pour "les liens sociaux et les apprentissages" et négatives en raison des "risques de désinformation, de violence et d’atteinte aux données personnelles".

Par ailleurs, l’augmentation continue des usages prédispose différents segments et marchés à une adoption aisée de la digitalisation par les individus.

WhatsApp en tête des réseaux sociaux utilisés

Selon l'enquête, 20,1 millions d’individus participent aux réseaux sociaux. Cette utilisation est généralisée, indépendamment de l’âge et du genre. WhatsApp arriverait en tête des réseaux sociaux utilisés.

Près de huit internautes sur dix utilisent les réseaux sociaux quotidiennement, et particulièrement, les jeunes âgés entre 12 et 24 ans. Près de la moitié des internautes passent plus d’une heure par jour sur les réseaux sociaux.

Où en sont les achats en ligne au Maroc?

Le e-commerce continue sa progression, en augmentant de près de 21,3% entre 2016 et 2018. Près d’une personne sur cinq recourt au e-commerce dans le milieu urbain.

Près de la moitié des individus ayant effectué des achats en ligne en 2018 l’auraient fait entre deux et cinq fois, pour acheter, principalement, des vêtements (70% des individus ayant acheté en ligne en 2018).

6% des individus ont subi des atteintes liées à leurs données personnelles

Selon l'enquête, trois personnes sur quatre ne mesureraient pas les risques de l’absence de protection sur Internet. L’anti-virus est l’outil de sécurité répandu chez 83% des personnes averties aux risques et menaces sur Internet.

Près de deux individus sur dix déclarent connaitre l’existence d’une réglementation sur la protection des données personnelles et de la CNDP. La connaissance de cette réglementation a été véhiculée par deux principaux supports: Internet (38,3%) et TV (35%). 

Toutefois, 6% des individus déclarent avoir subi des atteintes liées à leurs données personnelles.

Une enquête longitudinale pour 2019/2020

L'ANRT annonce qu'"en complément à l’enquête quantitative auprès des ménages et des individus, une enquête longitudinale sera lancée durant 2019/2020. La 1ère étape de cette étude a consisté en la mise en place, pour la 1ère fois, d’un "panel" dans le secteur, constitué de 2.000 individus."

"Cette enquête sera conduite auprès de ce panel pendant les prochaines années et devrait permettre d’approfondir certains indicateurs et suivre spécifiquement leur évolution annuelle ou celles des pratiques et attitudes des populations concernées."

"Cette enquête devrait permettre de mettre la lumière sur les changements socio-économiques et technologiques qui peuvent affecter le niveau d’équipement et des usages des TIC."

Par ailleurs, une étude qualitative, basée sur la notion de "Focus Group", sera menée durant 2019 sur la base des résultats de l’enquête 2018. Dix groupes ont été retenus à cette fin. L’objectif de cette étude est d’approfondir des points relevés lors de l’enquête et de ressortir les ressentis et les attitudes des participants vis-à-vis des TIC.

Ces Focus Group traiteront chacun d’une thématique précise ("Usage", "Impact", "Identité et protection des données personnelles", "audiovisuel", "Paiement électronique") en adressant une cible (en terme d’âge) préalablement arrêtée.

Tags : ANRT , TIC

Plus de 75% des Marocains possèdent un smartphone

Le 16 juillet 2019 à11:04

Modifié le 16 juillet 2019 à 11:19

Selon l'ANRT qui a sondé 5.400 ménages, l’équipement des Marocains en smartphones a connu une croissance annuelle moyenne de 26% en 7 ans. La moitié des ménages est équipée en ordinateurs portables et 74% ont accès à internet.

Dans le cadre de ses missions de suivi des technologies de l’information et de la communication (TIC) au Maroc, l’ANRT a mené, en collaboration avec plusieurs institutions nationales, l’enquête annuelle de collecte des indicateurs TIC auprès des ménages et des individus au titre de l’année 2018.

A l’instar de l’année dernière, l’enquête au titre de l’année 2018 a adopté une méthode d’échantillonnage probabiliste, arrêtée en concertation avec le HCP et visant à assurer la fiabilité des résultats. Elle a permis de sonder près de 5.400 ménages et individus au niveau nationale.

Le smartphone se généralise parmi les plus jeunes

Il ressort de l'étude que la totalité des ménages est équipée en téléphonie mobile (99,8%), tant en milieu urbain que rural. Le nombre moyen des individus équipés en téléphone mobile dans un même ménage ressort à 3,9. L’équipement en téléphonie mobile concerne 92,4% des individus âgés de plus de 5 ans.

Parmi ces individus, 75,7% possèdent un smartphone, soit un total de 22,5 millions d’individus, enregistrant un accroissement de près de 1,2 million sur une année, moins importante qu’en 2017. Toutefois, l’équipement en smartphones marque, sur 7 ans, une croissance annuelle moyenne de 26%.

La catégorie d’âge de 5 à 39 ans est celle la plus équipée en smartphones avec des taux d’équipement allant de 80% à 88%. Selon l'ANRT, 94,7% des individus équipés en smartphones utilisent des applications mobiles. Cet usage concerne aussi bien les individus résidant en milieu urbain que rural. 

L'équipement en téléphonie fixe reprend

L’équipement en téléphonie fixe reprendrait chez les ménages avec un taux de 21,8%. Cette reprise est observée en milieu urbain. Selon l'enquête, la motivation principale, pour 93% des ménages, pour l'équipement en téléphonie fixe demeure l'accès à Internet.

L'étude montre également que 60,6% (soit près de 4,9 millions) des ménages sont équipés en ordinateurs/tablettes (hors les smartphones), enregistrant, sur 8 ans, un taux de croissance moyen annuel de 7,5%. 50% des ménages seraient équipés en ordinateurs portables.

Par ailleurs, une hausse de 11,5% est enregistrée dans l’équipement en ordinateurs chez les individus, avec un écart observé selon le milieu et selon le genre. Les jeunes de 9 à 24 ans sont les plus équipés en ordinateurs.

Fort engouement pour l’accès à l’Internet mobile

L’équipement des ménages en accès Internet s’élève à 74% (soit près de 6 millions de ménages), soit 8 ménages sur 10 en milieu urbain et 6 ménages sur dix 10 en milieu rural.

L’équipement en Internet mobile domine avec 7 ménages sur 10 qui en sont équipés. Le divertissement (réseaux sociaux et jeux) et l’accès aux actualités représentent les principaux usages.

Selon l'étude, quatre ménages sur dix affirment que leurs enfants âgés de moins de 15 ans utilisent Internet. Au total, 73% des parents déclarent contrôler les usages de leurs enfants sur Internet bien que 64% reconnaissent ne pas être outillés pour orienter les usages de leurs enfants de l’Internet.

Par ailleurs, pour près de six ménages sur dix, l’éducation des enfants à l’usage de l’Internet incomberait à l’école. Deux tiers des ménages estiment que l’Internet aurait un impact positif sur leurs enfants.

Usage intensif de l’Internet sur smartphone

L'enquête de l'ANRT montre que l’utilisation d’Internet est quotidienne pour trois internautes sur quatre. Près de six internautes sur dix passent plus d’une heure sur Internet.

Les réseaux sociaux arrivent toujours en tête des usages, avec 96,4% des internautes qui y accèdent. Une grande partie de la population estime qu’Internet revêt une importance de 1er ordre dans leur quotidien.

Les perceptions et attitudes des internautes vis-à-vis d’Internet sont considérées positives pour "les liens sociaux et les apprentissages" et négatives en raison des "risques de désinformation, de violence et d’atteinte aux données personnelles".

Par ailleurs, l’augmentation continue des usages prédispose différents segments et marchés à une adoption aisée de la digitalisation par les individus.

WhatsApp en tête des réseaux sociaux utilisés

Selon l'enquête, 20,1 millions d’individus participent aux réseaux sociaux. Cette utilisation est généralisée, indépendamment de l’âge et du genre. WhatsApp arriverait en tête des réseaux sociaux utilisés.

Près de huit internautes sur dix utilisent les réseaux sociaux quotidiennement, et particulièrement, les jeunes âgés entre 12 et 24 ans. Près de la moitié des internautes passent plus d’une heure par jour sur les réseaux sociaux.

Où en sont les achats en ligne au Maroc?

Le e-commerce continue sa progression, en augmentant de près de 21,3% entre 2016 et 2018. Près d’une personne sur cinq recourt au e-commerce dans le milieu urbain.

Près de la moitié des individus ayant effectué des achats en ligne en 2018 l’auraient fait entre deux et cinq fois, pour acheter, principalement, des vêtements (70% des individus ayant acheté en ligne en 2018).

6% des individus ont subi des atteintes liées à leurs données personnelles

Selon l'enquête, trois personnes sur quatre ne mesureraient pas les risques de l’absence de protection sur Internet. L’anti-virus est l’outil de sécurité répandu chez 83% des personnes averties aux risques et menaces sur Internet.

Près de deux individus sur dix déclarent connaitre l’existence d’une réglementation sur la protection des données personnelles et de la CNDP. La connaissance de cette réglementation a été véhiculée par deux principaux supports: Internet (38,3%) et TV (35%). 

Toutefois, 6% des individus déclarent avoir subi des atteintes liées à leurs données personnelles.

Une enquête longitudinale pour 2019/2020

L'ANRT annonce qu'"en complément à l’enquête quantitative auprès des ménages et des individus, une enquête longitudinale sera lancée durant 2019/2020. La 1ère étape de cette étude a consisté en la mise en place, pour la 1ère fois, d’un "panel" dans le secteur, constitué de 2.000 individus."

"Cette enquête sera conduite auprès de ce panel pendant les prochaines années et devrait permettre d’approfondir certains indicateurs et suivre spécifiquement leur évolution annuelle ou celles des pratiques et attitudes des populations concernées."

"Cette enquête devrait permettre de mettre la lumière sur les changements socio-économiques et technologiques qui peuvent affecter le niveau d’équipement et des usages des TIC."

Par ailleurs, une étude qualitative, basée sur la notion de "Focus Group", sera menée durant 2019 sur la base des résultats de l’enquête 2018. Dix groupes ont été retenus à cette fin. L’objectif de cette étude est d’approfondir des points relevés lors de l’enquête et de ressortir les ressentis et les attitudes des participants vis-à-vis des TIC.

Ces Focus Group traiteront chacun d’une thématique précise ("Usage", "Impact", "Identité et protection des données personnelles", "audiovisuel", "Paiement électronique") en adressant une cible (en terme d’âge) préalablement arrêtée.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.