Port du masque : le ministère de l'Intérieur durcira le contrôle

Le port des masques est obligatoire pour toute personne lors de son déplacement en dehors de son domicile, rappelle le ministère de l'Intérieur samedi dans un communiqué.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/25-07-2020/kissariatepicesMeknes1.jpg-oui
Port du masque : le ministère de l'Intérieur durcira le contrôle (Photo AFP)

Le 25 juillet 2020 à 10:13

Modifié le 25 juillet 2020 à 10:22

Le ministère précise que "suite au relâchement de certains individus face au respect des mesures obligatoires fixées à cet effet, les autorités publiques rappellent que le port du masque est obligatoire pour toute personne lors de son déplacement en dehors de son domicile".

"Quiconque enfreint cette disposition est passible des peines prévues dans l'article 4 du décret-loi N°2.20.292 qui prévoit "une peine d'emprisonnement d'un à trois mois et une amende variant entre 300 et 1.300 dirhams, ou l'une des deux peines sans préjudice de la peine pénale la plus sévère", poursuit le communiqué.

A cet égard, "les autorités publiques affirment leur détermination constante à appliquer strictement les mesures obligatoires", ajoute la source, soulignant qu'elles "n'hésiteront pas à appliquer les sanctions prévues par la loi à l'encontre de toute personne ayant enfreint l'obligation du port du masque de protection".

(MAP)

(Photo AFP)

Port du masque : le ministère de l'Intérieur durcira le contrôle

Le 25 juillet 2020 à10:15

Modifié le 25 juillet 2020 à 10:22

Le port des masques est obligatoire pour toute personne lors de son déplacement en dehors de son domicile, rappelle le ministère de l'Intérieur samedi dans un communiqué.

com_redaction-96

Le ministère précise que "suite au relâchement de certains individus face au respect des mesures obligatoires fixées à cet effet, les autorités publiques rappellent que le port du masque est obligatoire pour toute personne lors de son déplacement en dehors de son domicile".

"Quiconque enfreint cette disposition est passible des peines prévues dans l'article 4 du décret-loi N°2.20.292 qui prévoit "une peine d'emprisonnement d'un à trois mois et une amende variant entre 300 et 1.300 dirhams, ou l'une des deux peines sans préjudice de la peine pénale la plus sévère", poursuit le communiqué.

A cet égard, "les autorités publiques affirment leur détermination constante à appliquer strictement les mesures obligatoires", ajoute la source, soulignant qu'elles "n'hésiteront pas à appliquer les sanctions prévues par la loi à l'encontre de toute personne ayant enfreint l'obligation du port du masque de protection".

(MAP)

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Résultat Mutandis au 30 septembre 2020

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.