Pr El Maâroufi : "Les tests antigéniques rapides sont en cours de déploiement"

Leur utilisation à l'échelle nationale dans les établissements de soins publics et privés est imminente. Pr El Maâroufi, directeur de l'Institut Pasteur du Maroc, présente les multiples avantages de ces tests rapides et performants.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/25-11-2020/institutPasteur7-2.jpg-oui
Pr El Maâroufi :

Le 25 novembre 2020 à 14:32

Modifié le 25 novembre 2020 à 20:36

Selon Pr Abderrahmane El Maâroufi, directeur de l'Institut pasteur du Maroc et professeur de santé publique et d'épidémiologie, "le déploiement des tests antigéniques rapides est en cours et le démarrage de leur utilisation à l'échelle nationale est imminent". 

Il s'agit de tests dont les résultats sont communiqués rapidement et qui présentent de nombreux avantages pour renforcer la stratégie nationale de riposte et de gestion de l'épidémie.

Pr El Maâroufi rappelle que "nous sommes en phase de transmission communautaire, la contagion est de plus en plus intense. Pour briser la chaîne de transmission, nous avons donc besoin de renforcer nos capacités et augmenter la détection des cas positifs, des foyers épidémiques et ainsi isoler, tracer et prendre en charge le plus rapidement possible".  

Les tests antigéniques seront effectués dans les établissements de soins publics et privés 

L'Institut Pasteur a effectué des évaluations de ces tests antigéniques dont l'utilisation a été officiellement autorisée par les autorités sanitaires. 

"Aujourd'hui, nous en sommes à la dernière étape qui est le déploiement des tests au niveau des structures de santé", précise Pr El Maâroufi. 

Selon ce dernier, les établissements de soins concernés sont les structures des secteurs public et privé. Sont donc inclus les centres de santé, les hôpitaux de jour ainsi que les laboratoires privés. 

Au niveau des établissements relevant du secteur public, la prestation est prise en charge par le ministère de la Santé, comme c'est le cas pour le test PCR. Par contre, au niveau des établissements de soins privés, la prestation sera à la charge du citoyen, mais le prix n'a pas encore été fixé

"La tarification à mettre en place dans les structures du secteur privé est en cours d'étude au sein du ministère de la Santé", indique la même source. 

Il convient de préciser qu'il ne s'agit pas d'"auto-tests" que les citoyens peuvent acheter et utiliser eux-mêmes, car selon Pr El Maâroufi, "il s'agit de tests médicaux, et leur interprétation nécessite donc une expertise professionnelle. C'est pourquoi ils ne seront pas disponibles en pharmacie".

Pour effectuer un test antigénique il faudra donc se déplacer vers un établissement de soin et ce, avec ou sans symptômes.

En effet, "ces tests sont indiqués d'abord aux personnes symptomatiques afin de s'assurer rapidement s'il s'agit de Covid-19 ou de grippe, mais aussi aux personnes asymptomatiques, surtout celles qui présentent un risque de complication élevé", explique Pr El Maâroufi. 

Ce dernier souligne, par ailleurs, que les personnes symptomatiques qui effectuent un test antigénique rapide, dont le résultat est négatif, doivent le compléter avec un test PCR, à la demande du médecin. D'où l'intérêt de l'expertise professionnelle pour l'interprétation des résultats.

Par ailleurs, qu'en est-il de l'utilisation de ces tests dans les aéroports ? M. El Maaroufi rappelle que la majorité des pays de destination exigent des tests PCR. Mais pour les arrivées, le Maroc peut tout à fait remplacer l'exigence d'un test PCR par un test antigénique aux aéroports marocains pour permettre notamment au tourisme de se relancer. Pour l'instant, aucune information à ce sujet n'est disponible.

Résultats des tests antigéniques rapides obtenus entre 15 et 30 min

"Les tests antigéniques sont moins coûteux que la PCR pour le système de santé, et leurs résultats peuvent être communiqués sur le champ, soit au bout de 15 à 30 minutes au maximum", souligne Pr El Maâroufi qui insiste également sur l'accessibilité de ces tests.

En effet, contrairement à la PCR qui nécessite que le prélèvement soit envoyé au laboratoire, les tests antigéniques sont analysés sur place, au niveau du point of care (site où sera fait le prélèvement).

Aussi, il s'agit de tests performants qui répondent aux critères de l'OMS quant à la sensibilité et la spécificité. Selon Pr El Maâroufi, l'OMS a exigé, comme critère de sensibilité un minimum de 80% et un seuil de 97% pour la spécificité. 

"Ces tests qui ont été validés, respectent ces exigences", insiste la même source.  

Pr El Maâroufi : "Les tests antigéniques rapides sont en cours de déploiement"

Le 25 novembre 2020 à14:37

Modifié le 25 novembre 2020 à 20:36

Leur utilisation à l'échelle nationale dans les établissements de soins publics et privés est imminente. Pr El Maâroufi, directeur de l'Institut Pasteur du Maroc, présente les multiples avantages de ces tests rapides et performants.

com_redaction-96

Selon Pr Abderrahmane El Maâroufi, directeur de l'Institut pasteur du Maroc et professeur de santé publique et d'épidémiologie, "le déploiement des tests antigéniques rapides est en cours et le démarrage de leur utilisation à l'échelle nationale est imminent". 

Il s'agit de tests dont les résultats sont communiqués rapidement et qui présentent de nombreux avantages pour renforcer la stratégie nationale de riposte et de gestion de l'épidémie.

Pr El Maâroufi rappelle que "nous sommes en phase de transmission communautaire, la contagion est de plus en plus intense. Pour briser la chaîne de transmission, nous avons donc besoin de renforcer nos capacités et augmenter la détection des cas positifs, des foyers épidémiques et ainsi isoler, tracer et prendre en charge le plus rapidement possible".  

Les tests antigéniques seront effectués dans les établissements de soins publics et privés 

L'Institut Pasteur a effectué des évaluations de ces tests antigéniques dont l'utilisation a été officiellement autorisée par les autorités sanitaires. 

"Aujourd'hui, nous en sommes à la dernière étape qui est le déploiement des tests au niveau des structures de santé", précise Pr El Maâroufi. 

Selon ce dernier, les établissements de soins concernés sont les structures des secteurs public et privé. Sont donc inclus les centres de santé, les hôpitaux de jour ainsi que les laboratoires privés. 

Au niveau des établissements relevant du secteur public, la prestation est prise en charge par le ministère de la Santé, comme c'est le cas pour le test PCR. Par contre, au niveau des établissements de soins privés, la prestation sera à la charge du citoyen, mais le prix n'a pas encore été fixé

"La tarification à mettre en place dans les structures du secteur privé est en cours d'étude au sein du ministère de la Santé", indique la même source. 

Il convient de préciser qu'il ne s'agit pas d'"auto-tests" que les citoyens peuvent acheter et utiliser eux-mêmes, car selon Pr El Maâroufi, "il s'agit de tests médicaux, et leur interprétation nécessite donc une expertise professionnelle. C'est pourquoi ils ne seront pas disponibles en pharmacie".

Pour effectuer un test antigénique il faudra donc se déplacer vers un établissement de soin et ce, avec ou sans symptômes.

En effet, "ces tests sont indiqués d'abord aux personnes symptomatiques afin de s'assurer rapidement s'il s'agit de Covid-19 ou de grippe, mais aussi aux personnes asymptomatiques, surtout celles qui présentent un risque de complication élevé", explique Pr El Maâroufi. 

Ce dernier souligne, par ailleurs, que les personnes symptomatiques qui effectuent un test antigénique rapide, dont le résultat est négatif, doivent le compléter avec un test PCR, à la demande du médecin. D'où l'intérêt de l'expertise professionnelle pour l'interprétation des résultats.

Par ailleurs, qu'en est-il de l'utilisation de ces tests dans les aéroports ? M. El Maaroufi rappelle que la majorité des pays de destination exigent des tests PCR. Mais pour les arrivées, le Maroc peut tout à fait remplacer l'exigence d'un test PCR par un test antigénique aux aéroports marocains pour permettre notamment au tourisme de se relancer. Pour l'instant, aucune information à ce sujet n'est disponible.

Résultats des tests antigéniques rapides obtenus entre 15 et 30 min

"Les tests antigéniques sont moins coûteux que la PCR pour le système de santé, et leurs résultats peuvent être communiqués sur le champ, soit au bout de 15 à 30 minutes au maximum", souligne Pr El Maâroufi qui insiste également sur l'accessibilité de ces tests.

En effet, contrairement à la PCR qui nécessite que le prélèvement soit envoyé au laboratoire, les tests antigéniques sont analysés sur place, au niveau du point of care (site où sera fait le prélèvement).

Aussi, il s'agit de tests performants qui répondent aux critères de l'OMS quant à la sensibilité et la spécificité. Selon Pr El Maâroufi, l'OMS a exigé, comme critère de sensibilité un minimum de 80% et un seuil de 97% pour la spécificité. 

"Ces tests qui ont été validés, respectent ces exigences", insiste la même source.  

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de mise à jour annuelle du dossier d’information relatif au programme d’émission de B.S.F. de Wafabail

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.