101 stations de surveillance de la qualité de l'air à l'horizon 2030

Le nombre de stations de surveillance de la qualité de l'air va atteindre 101 stations à l'horizon 2030 contre 29 actuellement.

Le 18 juin 2019 à 14:44

Modifié le 19 juin 2019 à 15:06

Le secrétariat d'Etat chargé du développement durable a organisé, lundi 17 juin, une rencontre à l'occasion de la Journée mondiale de l’environnement. L'occasion de s'arrêter sur les programmes et les actions entreprises au Maroc en matière de lutte contre la pollution de l'air.

Le nombre de stations de surveillance de la qualité de l'air va atteindre 101 stations à l'horizon 2030 contre 29 actuellement, a indiqué, à cette occasion, la secrétaire d'Etat chargée du développement durable, Nezha El Ouafi.

"Ce renforcement s'inscrit dans le cadre des actions du programme national de l'air (2018-2030) destiné à réduire la pollution générée par les sources fixes et mobiles et à renforcer le cadre réglementaire, précisant que 17 actions prioritaires ont été élaborées et validées", a-t-elle relevé.

Parmi ces actions figurent notamment l'allocation de 10 millions de DH pour l'extension du réseau de surveillance de la qualité de l'air dans des régions prioritaires.

Rappelons l'adoption de la stratégie nationale de développement durable, elle a relevé que 19 plans sectoriels ont été récemment approuvés par les différents départements ministériels en plus d'un plan d'action transversal sur l'administration exemplaire. Ce dernier vise à accompagner l'administration pour qu'elle soit exemplaire dans plusieurs domaines y compris celui de la pollution de l'air à travers la promotion d'un transport durable.

Selon le rapport de 2016 de la Banque mondiale, le coût de dégradation dû à la pollution de l’air est estimé à 1,62% du Produit intérieur brut (PIB).

Lire aussi:

Comment le Maroc veut accélérer la lutte contre la pollution de l'air

Les normes de pollution de l'air peinent à s'installer au Maroc

101 stations de surveillance de la qualité de l'air à l'horizon 2030

Le 19 juin 2019 à12:03

Modifié le 19 juin 2019 à 15:06

Le nombre de stations de surveillance de la qualité de l'air va atteindre 101 stations à l'horizon 2030 contre 29 actuellement.

Le secrétariat d'Etat chargé du développement durable a organisé, lundi 17 juin, une rencontre à l'occasion de la Journée mondiale de l’environnement. L'occasion de s'arrêter sur les programmes et les actions entreprises au Maroc en matière de lutte contre la pollution de l'air.

Le nombre de stations de surveillance de la qualité de l'air va atteindre 101 stations à l'horizon 2030 contre 29 actuellement, a indiqué, à cette occasion, la secrétaire d'Etat chargée du développement durable, Nezha El Ouafi.

"Ce renforcement s'inscrit dans le cadre des actions du programme national de l'air (2018-2030) destiné à réduire la pollution générée par les sources fixes et mobiles et à renforcer le cadre réglementaire, précisant que 17 actions prioritaires ont été élaborées et validées", a-t-elle relevé.

Parmi ces actions figurent notamment l'allocation de 10 millions de DH pour l'extension du réseau de surveillance de la qualité de l'air dans des régions prioritaires.

Rappelons l'adoption de la stratégie nationale de développement durable, elle a relevé que 19 plans sectoriels ont été récemment approuvés par les différents départements ministériels en plus d'un plan d'action transversal sur l'administration exemplaire. Ce dernier vise à accompagner l'administration pour qu'elle soit exemplaire dans plusieurs domaines y compris celui de la pollution de l'air à travers la promotion d'un transport durable.

Selon le rapport de 2016 de la Banque mondiale, le coût de dégradation dû à la pollution de l’air est estimé à 1,62% du Produit intérieur brut (PIB).

Lire aussi:

Comment le Maroc veut accélérer la lutte contre la pollution de l'air

Les normes de pollution de l'air peinent à s'installer au Maroc

A lire aussi


0-0

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.

URGENT Le Roi exonère les locataires des locaux des Habous du paiement des loyers