Procès Imlil: peine capitale prononcée contre les 3 principaux accusés

La chambre criminelle près la Cour d'appel de Rabat a rendu son verdict dans l'affaire du double assassinat d'Imlil. Elle a condamné les principaux accusés (Abdessamad El Joud, Younes Ouziad et Rachid Afati) à la peine capitale.

Procès Imlil: peine capitale prononcée contre les 3 principaux accusés

Le 18 juillet 2019 à 15:44

Modifié le 18 juillet 2019 à 18:05

La Cour a en outre condamné Abderrahman Khayali à la réclusion perpétuelle. Les autres accusés, au nombre de vingt, ont écopé de peines allant de 5 ans à 30 ans de réclusion ferme.

Notons que Kévin Zoller Guervos, l'accusé hispano-suisse a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Sur le volet civil, la Cour a déclaré irrecevable la demande de la partie civile tendant à la condamnation de l'Etat à verser des dédommagements aux proches de la victime danoise. Elle a par ailleurs condamné les 4 principaux accusés à verser solidairement 2 MDH aux proches de la victime norvégienne, Maren Ueland, au titre de réparation. 

Concernant les proches de la victime danoise, ils pourront toujours se diriger vers une autre juridiction, notamment administrative, pour réclamer des dédommagements à l'Etat. La Cour a en effet déclaré irrecevable leur demande sans se prononcer sur le fond. 

>>Lire aussi: L'affaire Imlil en délibéré, jugement attendu aujourd'hui

Procès Imlil: peine capitale prononcée contre les 3 principaux accusés

Le 18 juillet 2019 à15:44

Modifié le 18 juillet 2019 à 18:05

La chambre criminelle près la Cour d'appel de Rabat a rendu son verdict dans l'affaire du double assassinat d'Imlil. Elle a condamné les principaux accusés (Abdessamad El Joud, Younes Ouziad et Rachid Afati) à la peine capitale.

La Cour a en outre condamné Abderrahman Khayali à la réclusion perpétuelle. Les autres accusés, au nombre de vingt, ont écopé de peines allant de 5 ans à 30 ans de réclusion ferme.

Notons que Kévin Zoller Guervos, l'accusé hispano-suisse a été condamné à 20 ans de réclusion criminelle.

Sur le volet civil, la Cour a déclaré irrecevable la demande de la partie civile tendant à la condamnation de l'Etat à verser des dédommagements aux proches de la victime danoise. Elle a par ailleurs condamné les 4 principaux accusés à verser solidairement 2 MDH aux proches de la victime norvégienne, Maren Ueland, au titre de réparation. 

Concernant les proches de la victime danoise, ils pourront toujours se diriger vers une autre juridiction, notamment administrative, pour réclamer des dédommagements à l'Etat. La Cour a en effet déclaré irrecevable leur demande sans se prononcer sur le fond. 

>>Lire aussi: L'affaire Imlil en délibéré, jugement attendu aujourd'hui

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.