Prochain lancement de la vaccination antigrippale au Maroc: les détails

Le ministère de la Santé se prépare à lancer la campagne de vaccination antigrippale, qui prend un relief particulier cette année en raison de l'épidémie de Covid-19. Une annonce par le ministre de la Santé publique est attendue en début de semaine pour donner entre autres la date de démarrage de la campagne.

0-https://www.medias24.com//photos_articles/big/31-10-2020/Flu_Vaccination_Grippe_5115654021.jpg-oui
Prochain lancement de la vaccination antigrippale au Maroc: les détails

Le 30 octobre 2020 à 15:37

Modifié le 31 octobre 2020 à 08:25

Tous les pays de l'hémisphère nord, confrontés à la flambée du Covid-19, sont concernés par la vaccination anti-grippale. L'OMS la recommande fortement car la grippe saisonnière en plein Covid, poserait d'énormes problèmes de santé publique.

L'OMS conseille d'utiliser soit le vaccin trivalent soit le vaccin tétravalent. Le trivalent, comme son nom l'indique, est administré contre trois souches de virus grippal. Le tétravalent, qui est nouveau, contre 4 souches (deux souches A et deux souches B). Ce dernier réduit donc fortement le risque de grippe.

Cette année, on constate à travers un simple suivi de l'actualité, un engouement international inédit pour le vaccin grippal. La demande est très forte, nettement supérieure aux capacités de production.

Contactée par nos soins, Mme Bouchra Meddah, directrice du médicament et de la pharmacie au ministère de la Santé, nous annonce que le Maroc a opté pour le vaccin tétravalent sans aucune hésitation, malgré son prix plus élevé. Selon la même source, le ministère a anticipé cette campagne de vaccination et la prépare depuis plus d'un mois.

Devant la forte demande internationale, aucun pays n'obtiendra le nombre de doses qu'il demandera. C'est pourquoi il a été décidé d'une part, de prioriser certaines catégories qui seront prises en charge gratuitement par le ministère. D'autre part, d'appeler toutes les autres catégories prioritaires vulnérables ou à risques à se faire vacciner et veiller, à travers certaines dispositions, à éviter leur éviction de la vaccination par des personnes non prioritaires.

Le Dr Abdelkrim Meziane Belfquih, directeur des maladies transmissibles au ministère de la Santé, nous explique que le ministère recommande la vaccination contre la grippe, quel que soit l'âge ou l'état de santé. Cela étant, il appelle particulièrement et d'une manière insistante, les catégories prioritaires à subir la vaccination.

Ces catégories, comme nous l'explique le Dr Meziane Belefquih, sont les suivantes:

>Celles qui seront prises en charge par l'Etat (vaccination gratuite):

*le personnel de santé publique;

*le personne des facultés dentaires, de médecine et de pharmacie, instituts de formation d'infirmiers et de personnel de soins, les résidents, internes;

*les femmes enceintes à partir du 4e mois de gestation, dont la grossesse est suivie dans une structure publique et qui seront vaccinées gratuitement dans ces structures.

*toutes les personnes qui suivent des hémodialyses.

De source sûre, on nous explique que les vaccins gratuits seront délivrés dans des structures publiques qui seront précisées au cours des prochains jours, et administrés sur place aux bénéficiaires. Il ne sera pas question de délivrer des doses de vaccin sans veiller à s'assurer de son administration à la bonne personne.

>Les autres catégories vulnérables ou à risque devront recevoir dans la vaccination dans le circuit privé. Voici ces autres catégories auxquelles la vaccination anti-grippale est fortement recommandée:

*les personnes âgées de plus de 65 ans;

*toute personne porteuse d'une pathologie chronique diminuant son immunité;

*les enfants âgés de 6 mois à 5 ans, auxquels le vaccin sera administré en deux demi-doses, séparées de 28 jours.

L'objectif marocain est de vacciner au moins 60% de ces catégories.

220.000 doses pour le secteur public et 100.000 doses en option

Par le biais de l'Institut Pasteur, le ministère de la Santé a commandé 220.000 doses avec option pour 100.000 doses supplémentaires, nous explique Mme Meddah. Le laboratoire Sanofi Aventis mettra parallèlement sur le marché 350.000 doses, avec en plus la possibilité d'ajouter 100.000 autres doses. En gros, le nombre de vaccins distribués au Maroc dépassera de 40% la quantité de l'année écoulée, ceci sans compter le recours possible aux options. Ces 570.000 doses ou davantage seront introduites au Maroc en deux ou trois arrivages.

Equité territoriale, ne pas évincer les catégories les plus vulnérables

Le ministère de la Santé prépare cette campagne de vaccination anti-grippale depuis plus d'un mois, au niveau des deux directions (épidémiologie d'un côté; médicament et pharmacie de l'autre). La DMP, direction du médicament et de la pharmacie, s'est réunie avec l'Institut Pasteur et le laboratoire Sanofi; les grossistes répartiteurs; et les pharmaciens d'officine, pour s'assurer d'une répartition régionale équitable des doses de vaccin et également pour bien verrouiller le circuit libéral.

L'itinéraire du vaccin partira du laboratoire vers les grossistes répartiteurs puis les officines. Ces dernières ne délivreront pas de vaccin sans ordonnance médicale et ne l'administreront pas. L'acte vaccinal est réservé aux médecins, aux dispensaires, au Croissant rouge et aux infirmeries agréées.

Le laboratoire Sanofi, l'Institut Pasteur et les officines seront invités à assurer les conditions de transport et de stockage optimales entre 2 degrés et 8 degrés.

Pour bien suivre le déroulement de la campagne de vaccination, le ministère de la Santé a créé une plateforme web dont l'adresse sera dévoilée la semaine prochaine: le laboratoire, les grossistes, les pharmaciens devront y déclarer chaque jour tous les flux de vaccin. Ces déclarations seront vérifiées chaque jour par l'Observatoire national de contrôle du médicament qui relève de la DMP.

Selon des sources médicales, le vaccin de la grippe était remboursé l'année dernière par les caisses maladies et devrait l'être cette année. Les personnes couvertes par le Ramed devraient également bénéficier de la prise en charge.

Prochain lancement de la vaccination antigrippale au Maroc: les détails

Le 31 octobre 2020 à08:25

Modifié le 31 octobre 2020 à 08:25

Le ministère de la Santé se prépare à lancer la campagne de vaccination antigrippale, qui prend un relief particulier cette année en raison de l'épidémie de Covid-19. Une annonce par le ministre de la Santé publique est attendue en début de semaine pour donner entre autres la date de démarrage de la campagne.

com_redaction-100

Tous les pays de l'hémisphère nord, confrontés à la flambée du Covid-19, sont concernés par la vaccination anti-grippale. L'OMS la recommande fortement car la grippe saisonnière en plein Covid, poserait d'énormes problèmes de santé publique.

L'OMS conseille d'utiliser soit le vaccin trivalent soit le vaccin tétravalent. Le trivalent, comme son nom l'indique, est administré contre trois souches de virus grippal. Le tétravalent, qui est nouveau, contre 4 souches (deux souches A et deux souches B). Ce dernier réduit donc fortement le risque de grippe.

Cette année, on constate à travers un simple suivi de l'actualité, un engouement international inédit pour le vaccin grippal. La demande est très forte, nettement supérieure aux capacités de production.

Contactée par nos soins, Mme Bouchra Meddah, directrice du médicament et de la pharmacie au ministère de la Santé, nous annonce que le Maroc a opté pour le vaccin tétravalent sans aucune hésitation, malgré son prix plus élevé. Selon la même source, le ministère a anticipé cette campagne de vaccination et la prépare depuis plus d'un mois.

Devant la forte demande internationale, aucun pays n'obtiendra le nombre de doses qu'il demandera. C'est pourquoi il a été décidé d'une part, de prioriser certaines catégories qui seront prises en charge gratuitement par le ministère. D'autre part, d'appeler toutes les autres catégories prioritaires vulnérables ou à risques à se faire vacciner et veiller, à travers certaines dispositions, à éviter leur éviction de la vaccination par des personnes non prioritaires.

Le Dr Abdelkrim Meziane Belfquih, directeur des maladies transmissibles au ministère de la Santé, nous explique que le ministère recommande la vaccination contre la grippe, quel que soit l'âge ou l'état de santé. Cela étant, il appelle particulièrement et d'une manière insistante, les catégories prioritaires à subir la vaccination.

Ces catégories, comme nous l'explique le Dr Meziane Belefquih, sont les suivantes:

>Celles qui seront prises en charge par l'Etat (vaccination gratuite):

*le personnel de santé publique;

*le personne des facultés dentaires, de médecine et de pharmacie, instituts de formation d'infirmiers et de personnel de soins, les résidents, internes;

*les femmes enceintes à partir du 4e mois de gestation, dont la grossesse est suivie dans une structure publique et qui seront vaccinées gratuitement dans ces structures.

*toutes les personnes qui suivent des hémodialyses.

De source sûre, on nous explique que les vaccins gratuits seront délivrés dans des structures publiques qui seront précisées au cours des prochains jours, et administrés sur place aux bénéficiaires. Il ne sera pas question de délivrer des doses de vaccin sans veiller à s'assurer de son administration à la bonne personne.

>Les autres catégories vulnérables ou à risque devront recevoir dans la vaccination dans le circuit privé. Voici ces autres catégories auxquelles la vaccination anti-grippale est fortement recommandée:

*les personnes âgées de plus de 65 ans;

*toute personne porteuse d'une pathologie chronique diminuant son immunité;

*les enfants âgés de 6 mois à 5 ans, auxquels le vaccin sera administré en deux demi-doses, séparées de 28 jours.

L'objectif marocain est de vacciner au moins 60% de ces catégories.

220.000 doses pour le secteur public et 100.000 doses en option

Par le biais de l'Institut Pasteur, le ministère de la Santé a commandé 220.000 doses avec option pour 100.000 doses supplémentaires, nous explique Mme Meddah. Le laboratoire Sanofi Aventis mettra parallèlement sur le marché 350.000 doses, avec en plus la possibilité d'ajouter 100.000 autres doses. En gros, le nombre de vaccins distribués au Maroc dépassera de 40% la quantité de l'année écoulée, ceci sans compter le recours possible aux options. Ces 570.000 doses ou davantage seront introduites au Maroc en deux ou trois arrivages.

Equité territoriale, ne pas évincer les catégories les plus vulnérables

Le ministère de la Santé prépare cette campagne de vaccination anti-grippale depuis plus d'un mois, au niveau des deux directions (épidémiologie d'un côté; médicament et pharmacie de l'autre). La DMP, direction du médicament et de la pharmacie, s'est réunie avec l'Institut Pasteur et le laboratoire Sanofi; les grossistes répartiteurs; et les pharmaciens d'officine, pour s'assurer d'une répartition régionale équitable des doses de vaccin et également pour bien verrouiller le circuit libéral.

L'itinéraire du vaccin partira du laboratoire vers les grossistes répartiteurs puis les officines. Ces dernières ne délivreront pas de vaccin sans ordonnance médicale et ne l'administreront pas. L'acte vaccinal est réservé aux médecins, aux dispensaires, au Croissant rouge et aux infirmeries agréées.

Le laboratoire Sanofi, l'Institut Pasteur et les officines seront invités à assurer les conditions de transport et de stockage optimales entre 2 degrés et 8 degrés.

Pour bien suivre le déroulement de la campagne de vaccination, le ministère de la Santé a créé une plateforme web dont l'adresse sera dévoilée la semaine prochaine: le laboratoire, les grossistes, les pharmaciens devront y déclarer chaque jour tous les flux de vaccin. Ces déclarations seront vérifiées chaque jour par l'Observatoire national de contrôle du médicament qui relève de la DMP.

Selon des sources médicales, le vaccin de la grippe était remboursé l'année dernière par les caisses maladies et devrait l'être cette année. Les personnes couvertes par le Ramed devraient également bénéficier de la prise en charge.

A lire aussi


6
Les dernières annonces judiciaires
5
Les dernières annonces légales

Communication financière

Communiqué de presse de la société Aluminium du Maroc

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.