Propreté à Casablanca: entrée en vigueur progressive des nouveaux contrats

Les nouveaux contrats de gestion déléguée de la collecte des déchets et du nettoiement à Casablanca sont entrés en vigueur, apprend Médias 24 auprès d’une source sûre au sein de la Commune.

Propreté à Casablanca: entrée en vigueur progressive des nouveaux contrats

Le 08 juillet 2019 à 14:37

Modifié le 08 juillet 2019 à 14:37

Averda et Derichebourg ont donc entamé le travail dans le cadre des huit nouveaux contrats signés avec la Commune de Casablanca.

Toutefois, l’application du nouveau cahier des charges se fera progressivement, nous confie notre source. "Les deux sociétés ont un délai de 6 mois pour importer le nouveau matériel et les nouveaux camions requis par les nouveaux contrats".

"Le contrôle et les pénalités seront appliqués une fois ce délai passé", soit au début de l'année 2020.

Rappelons que Derichebourg va gérer, pendant 7 ans, les préfectures d’arrondissements de Casablanca-Anfa, El Fida Mers Sultan, Moulay Rachid et de Ben M’Sick.

Averda va pour sa part gérer les préfectures d’arrondissements de Hay Hassani, Ain Chock, Ain Sebaa-Hay Mohammadi et de Sidi Bernoussi, pendant la même période.

Dans le cadre du nouveau cahier des charges, il a été décidé d’effectuer la collecte des déchets pendant la nuit, entre 22h et 6h du matin, afin d'éviter de créer des embouteillages le matin.

"Cette mesure sera également appliquée de manière progressive", ajoute notre interlocuteur. "Des campagnes de sensibilisation doivent être lancées en parallèle pour inciter les gens à changer de comportement et coopérer".

En effet, les citoyens Casablancais doivent désormais faire sortir leurs déchets le soir et non le matin, pour éviter les odeurs nauséabondes et les débordements des bacs, et faciliter ainsi la tâche aux agents de nettoiement.

Par ailleurs, "un dispositif sécuritaire doit aussi être mis en place dans les quartiers populaires et dangereux (El Massira ou Lissasfa, par exemple) pour assurer la sécurité de ces agents le soir", note notre source. 

Les éboueurs en grève ?

Selon certains médias, le syndicat le plus représentatif des éboueurs (UMT) pourrait observer une grève à compter de cette semaine.

Notre interlocuteur nous assure qu'actuellement il n'y a pas de grève.

"Les éboueurs ont plusieurs revendications, et nous sommes en discussion avec eux pour répondre au mieux à leur dossier revendicatif, dont les principaux points sont la protection de leurs droits et l’augmentation des salaires".

Notons que les anciens éboueurs ont été repris par Averda et Derichebourg. Des réunions seront bientôt tenues entre le syndicat des éboueurs et les responsables des deux sociétés, ainsi que la commune pour régler ce dossier.

Lire aussi: Casablanca: 932 MDH par an pour la nouvelle gestion déléguée de la propreté

Propreté à Casablanca: entrée en vigueur progressive des nouveaux contrats

Le 08 juillet 2019 à14:37

Modifié le 08 juillet 2019 à 14:37

Les nouveaux contrats de gestion déléguée de la collecte des déchets et du nettoiement à Casablanca sont entrés en vigueur, apprend Médias 24 auprès d’une source sûre au sein de la Commune.

Averda et Derichebourg ont donc entamé le travail dans le cadre des huit nouveaux contrats signés avec la Commune de Casablanca.

Toutefois, l’application du nouveau cahier des charges se fera progressivement, nous confie notre source. "Les deux sociétés ont un délai de 6 mois pour importer le nouveau matériel et les nouveaux camions requis par les nouveaux contrats".

"Le contrôle et les pénalités seront appliqués une fois ce délai passé", soit au début de l'année 2020.

Rappelons que Derichebourg va gérer, pendant 7 ans, les préfectures d’arrondissements de Casablanca-Anfa, El Fida Mers Sultan, Moulay Rachid et de Ben M’Sick.

Averda va pour sa part gérer les préfectures d’arrondissements de Hay Hassani, Ain Chock, Ain Sebaa-Hay Mohammadi et de Sidi Bernoussi, pendant la même période.

Dans le cadre du nouveau cahier des charges, il a été décidé d’effectuer la collecte des déchets pendant la nuit, entre 22h et 6h du matin, afin d'éviter de créer des embouteillages le matin.

"Cette mesure sera également appliquée de manière progressive", ajoute notre interlocuteur. "Des campagnes de sensibilisation doivent être lancées en parallèle pour inciter les gens à changer de comportement et coopérer".

En effet, les citoyens Casablancais doivent désormais faire sortir leurs déchets le soir et non le matin, pour éviter les odeurs nauséabondes et les débordements des bacs, et faciliter ainsi la tâche aux agents de nettoiement.

Par ailleurs, "un dispositif sécuritaire doit aussi être mis en place dans les quartiers populaires et dangereux (El Massira ou Lissasfa, par exemple) pour assurer la sécurité de ces agents le soir", note notre source. 

Les éboueurs en grève ?

Selon certains médias, le syndicat le plus représentatif des éboueurs (UMT) pourrait observer une grève à compter de cette semaine.

Notre interlocuteur nous assure qu'actuellement il n'y a pas de grève.

"Les éboueurs ont plusieurs revendications, et nous sommes en discussion avec eux pour répondre au mieux à leur dossier revendicatif, dont les principaux points sont la protection de leurs droits et l’augmentation des salaires".

Notons que les anciens éboueurs ont été repris par Averda et Derichebourg. Des réunions seront bientôt tenues entre le syndicat des éboueurs et les responsables des deux sociétés, ainsi que la commune pour régler ce dossier.

Lire aussi: Casablanca: 932 MDH par an pour la nouvelle gestion déléguée de la propreté

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.