Puissance militaire. Le Maroc perd 5 places au classement Global Firepower

Le Maroc se trouve à la 60e position dans le classement annuel des plus grandes puissances militaires. Classé à la 55e position en 2018, le Royaume perd 5 places en 2016.

Puissance militaire. Le Maroc perd 5 places au classement Global Firepower

Le 07 mars 2019 à 18:10

Modifié le 08 mars 2019 à 09:08

Le site spécialisé Global Firepower, a récemment publié son classement annuel 2019 des plus grandes puissances militaires. Le Maroc apparaît à la 60e place sur 137 pays évalués.

Le classement évalue d'habitude la puissance militaire de 136 pays. La Moldavie fait sont entrée à l'édition 2019 du classement.

Avec un budget militaire de 3,4 milliards de dollars, l’armée marocaine est classée 60e dans le monde et 7e au niveau du continent africain.

Les Forces armées royales (FAR) sont classées juste derrière l’armée de Slovaquie (59e) et celle de Singapour (58e). 

Le classement des dix premières armées du monde ne présente pas de surprises. Ce sont les Etats-Unis qui occupent la première place du podium, avec un budget militaire de plus de 716 MM$. Ils sont suivis par la Russie, la Chine, l’Inde, la France, le Japon, la Corée du sud, le Royaume-Uni, la Turquie et l’Allemagne.

Au niveau continental, le Royaume est 7e. C’est l’Egypte qui se trouve à la première place (12e au niveau mondial), suivie de l’Algérie (27e), l’Afrique du sud (32e), le Nigeria (44e), l'Ethiopie (47e) et l’Angola (57e).

La Tunisie (80e), occupe pour sa part la 12e place en Afrique.

L'Algérie et la Tunisie, respectivement 23e et 77e en 2018, ont donc également perdu des places au classement 2019. 

C’est le Bhoutan (Asie du sud) qui ferme le classement au niveau mondial (137e) et le Libéria au niveau africain (34e).

Ce classement repose sur plus de 55 facteurs pour déterminer le score de l’indice de puissance d’un pays donné, dont la taille de la population, la population en âge de travailler, la population en âge d’être mobilisée, le nombre de tanks, d’avions, de navires de guerre, le budget militaire, et la dette extérieure…

Il ne repose pas seulement sur le nombre total d’armes disponibles dans un pays ni sur l'efficacité et la qualité d'une armée de métier, mais se concentre sur la diversité des armes dont ce dernier dispose.

Egalement, la capacité nucléaire n’est pas prise en compte.  

Puissance militaire. Le Maroc perd 5 places au classement Global Firepower

Le 07 mars 2019 à17:27

Modifié le 08 mars 2019 à 09:08

Le Maroc se trouve à la 60e position dans le classement annuel des plus grandes puissances militaires. Classé à la 55e position en 2018, le Royaume perd 5 places en 2016.

Le site spécialisé Global Firepower, a récemment publié son classement annuel 2019 des plus grandes puissances militaires. Le Maroc apparaît à la 60e place sur 137 pays évalués.

Le classement évalue d'habitude la puissance militaire de 136 pays. La Moldavie fait sont entrée à l'édition 2019 du classement.

Avec un budget militaire de 3,4 milliards de dollars, l’armée marocaine est classée 60e dans le monde et 7e au niveau du continent africain.

Les Forces armées royales (FAR) sont classées juste derrière l’armée de Slovaquie (59e) et celle de Singapour (58e). 

Le classement des dix premières armées du monde ne présente pas de surprises. Ce sont les Etats-Unis qui occupent la première place du podium, avec un budget militaire de plus de 716 MM$. Ils sont suivis par la Russie, la Chine, l’Inde, la France, le Japon, la Corée du sud, le Royaume-Uni, la Turquie et l’Allemagne.

Au niveau continental, le Royaume est 7e. C’est l’Egypte qui se trouve à la première place (12e au niveau mondial), suivie de l’Algérie (27e), l’Afrique du sud (32e), le Nigeria (44e), l'Ethiopie (47e) et l’Angola (57e).

La Tunisie (80e), occupe pour sa part la 12e place en Afrique.

L'Algérie et la Tunisie, respectivement 23e et 77e en 2018, ont donc également perdu des places au classement 2019. 

C’est le Bhoutan (Asie du sud) qui ferme le classement au niveau mondial (137e) et le Libéria au niveau africain (34e).

Ce classement repose sur plus de 55 facteurs pour déterminer le score de l’indice de puissance d’un pays donné, dont la taille de la population, la population en âge de travailler, la population en âge d’être mobilisée, le nombre de tanks, d’avions, de navires de guerre, le budget militaire, et la dette extérieure…

Il ne repose pas seulement sur le nombre total d’armes disponibles dans un pays ni sur l'efficacité et la qualité d'une armée de métier, mais se concentre sur la diversité des armes dont ce dernier dispose.

Egalement, la capacité nucléaire n’est pas prise en compte.  

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.