RAM : Adoption imminente de la nouvelle feuille de route ?

Selon une source sûre du ministère du Tourisme et du transport aérien, le contrat-programme RAM-Etat est en cours d’examen par le cabinet de Mohamed Sajid et devrait être adopté rapidement.

RAM : Adoption imminente de la nouvelle feuille de route ?

Le 10 avril 2019 à 16:42

Modifié le 10 avril 2019 à 17:42

La finalisation de la vision stratégique intervient dans un contexte favorable au président Abdelhamid Addou sachant qu'il a obtenu récemment (de ses pilotes) une paix sociale de 3 ans et qu'il a réussi à dégager un résultat net bénéficiaire pour son 2ème exercice consécutif.

« Sachant que le bilan 2017-2018 a encore permis de dégager un bénéfice supérieur aux 100 MDH prévus, le président a une marge de manœuvre confortable pour faire adopter les recommandations de la feuille de route », déclare notre source qui évoque un accord imminent pour 2019, sans donner plus de précisions.

Déposée en janvier 2017 à la primature, cette feuille de route qui déterminera l’avenir de la compagnie nationale pendant les 5 prochaines années est donc en passe d’être débloquée après plus de deux ans à sommeiller dans les tiroirs de son ministère de tutelle.

Une fois validée, on connaîtra son futur modèle économique (entrée dans son capital d’un partenaire étranger comme Qatar Airways?) et le montant de l’investissement qui sera consenti par l’Etat pour étoffer une flotte qui plafonne toujours à 56 avions alors que Addou avait annoncé, dès sa nomination, son intention de la doubler en prenant comme exemple de réussite la compagnie Turkish Airlines. 

 

RAM : Adoption imminente de la nouvelle feuille de route ?

Le 10 avril 2019 à15:03

Modifié le 10 avril 2019 à 17:42

Selon une source sûre du ministère du Tourisme et du transport aérien, le contrat-programme RAM-Etat est en cours d’examen par le cabinet de Mohamed Sajid et devrait être adopté rapidement.

La finalisation de la vision stratégique intervient dans un contexte favorable au président Abdelhamid Addou sachant qu'il a obtenu récemment (de ses pilotes) une paix sociale de 3 ans et qu'il a réussi à dégager un résultat net bénéficiaire pour son 2ème exercice consécutif.

« Sachant que le bilan 2017-2018 a encore permis de dégager un bénéfice supérieur aux 100 MDH prévus, le président a une marge de manœuvre confortable pour faire adopter les recommandations de la feuille de route », déclare notre source qui évoque un accord imminent pour 2019, sans donner plus de précisions.

Déposée en janvier 2017 à la primature, cette feuille de route qui déterminera l’avenir de la compagnie nationale pendant les 5 prochaines années est donc en passe d’être débloquée après plus de deux ans à sommeiller dans les tiroirs de son ministère de tutelle.

Une fois validée, on connaîtra son futur modèle économique (entrée dans son capital d’un partenaire étranger comme Qatar Airways?) et le montant de l’investissement qui sera consenti par l’Etat pour étoffer une flotte qui plafonne toujours à 56 avions alors que Addou avait annoncé, dès sa nomination, son intention de la doubler en prenant comme exemple de réussite la compagnie Turkish Airlines. 

 

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.