RAM lancera le Casablanca-Pékin le 16 janvier 2020 avec 3 rotations par semaine

Royal Air Maroc confirme qu'elle reliera, dès le 16 janvier 2020, l’aéroport Mohammed V de Casablanca à l’aéroport international de Pékin-Daxing et publie les premiers détails de cette desserte.

RAM lancera le Casablanca-Pékin le 16 janvier 2020 avec 3 rotations par semaine

Le 10 septembre 2019 à 19:32

Modifié le 10 septembre 2019 à 19:57

La compagnie nationale annonce dans un communiqué que la durée des vols directs sera inférieure à 13 heures. Les vols seront opérés par des B787-9 Dreamliner d’une capacité de 302 sièges dont 26 en business.

Trois fréquences par semaine seront proposées. Les vols au départ de Casablanca seront programmés tous les lundi, jeudi et samedi à 17H00 (heure locale) pour une arrivée à Pékin à 11H55 heure locale (j+1). Les vols au départ de Pékin seront programmés tous les mardi, vendredi et dimanche à 13H55 pour une arrivée à Casablanca 19H55.

"Royal Air Maroc est fière d’offrir à ses passagers des possibilités de vols directs entre le Maroc et la Chine. Tant attendue, cette nouvelle route aérienne contribuera, à coup sûr, au développement de la destination Maroc auprès du premier marché émetteur mondial de touristes. Elle nous permettra de répondre à un besoin fort exprimé par les opérateurs économiques des deux pays et participera à renforcer davantage les relations commerciales et économiques entre le Maroc et la Chine", souligne  Hamid Addou, Président Directeur Général de Royal Air Maroc.

Première destination vers la Chine, la nouvelle ligne renforce le réseau de la compagnie en Asie. Royal Air Maroc opère des liaisons aériennes directes entre le Royaume et quatre autres pays du continent asiatique en l’occurrence l’Arabie Saoudite, le Liban, le Qatar et la Jordanie.

Ce communiqué de la RAM confirme les informations publiées la veille par Médias24.

RAM lancera le Casablanca-Pékin le 16 janvier 2020 avec 3 rotations par semaine

Le 10 septembre 2019 à19:57

Modifié le 10 septembre 2019 à 19:57

Royal Air Maroc confirme qu'elle reliera, dès le 16 janvier 2020, l’aéroport Mohammed V de Casablanca à l’aéroport international de Pékin-Daxing et publie les premiers détails de cette desserte.

La compagnie nationale annonce dans un communiqué que la durée des vols directs sera inférieure à 13 heures. Les vols seront opérés par des B787-9 Dreamliner d’une capacité de 302 sièges dont 26 en business.

Trois fréquences par semaine seront proposées. Les vols au départ de Casablanca seront programmés tous les lundi, jeudi et samedi à 17H00 (heure locale) pour une arrivée à Pékin à 11H55 heure locale (j+1). Les vols au départ de Pékin seront programmés tous les mardi, vendredi et dimanche à 13H55 pour une arrivée à Casablanca 19H55.

"Royal Air Maroc est fière d’offrir à ses passagers des possibilités de vols directs entre le Maroc et la Chine. Tant attendue, cette nouvelle route aérienne contribuera, à coup sûr, au développement de la destination Maroc auprès du premier marché émetteur mondial de touristes. Elle nous permettra de répondre à un besoin fort exprimé par les opérateurs économiques des deux pays et participera à renforcer davantage les relations commerciales et économiques entre le Maroc et la Chine", souligne  Hamid Addou, Président Directeur Général de Royal Air Maroc.

Première destination vers la Chine, la nouvelle ligne renforce le réseau de la compagnie en Asie. Royal Air Maroc opère des liaisons aériennes directes entre le Royaume et quatre autres pays du continent asiatique en l’occurrence l’Arabie Saoudite, le Liban, le Qatar et la Jordanie.

Ce communiqué de la RAM confirme les informations publiées la veille par Médias24.

A lire aussi


Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.