Ramadan 2019: L'offensive de Da'ech risque d'être meurtrière

Les attaques de Da’ech durant Ramadan 2019 seront violentes et d'une grande ampleur selon un think tank international. Le groupe terroriste a déjà entamé une campagne mondiale coordonnée malgré sa défaite en Irak et en Syrie. 

Ramadan 2019: L'offensive de Da'ech risque d'être meurtrière (rapport)

Le 06 mai 2019 à 16:01

Modifié le 07 mai 2019 à 08:04

Da’ech a planifié une campagne d’attaques intensifiées à l'occasion du Ramadan, comme chaque année depuis 2012, d’abord en Irak, puis dans le monde.

La portée et l’ampleur de ces campagnes varient d’une année à l’autre. Généralement, il y a une forte augmentation des attaques au cours des semaines précédant le mois de Ramadan. Les attaques sont souvent utilisées pour annoncer des changements stratégiques pour l’organisation.

Selon le dernier rapport de l’Institute for the study of war (ISW), chaque année, les opérations mondiales de l’organisation terroriste montent en puissance, malgré ses pertes territoriales en Iraq et en Syrie. ISW est un think Tank qui suit les zones de guerre dans le monde. Il effectue un suivi détaillé et précis de Da'ech depuis 2014, cartes à l'appui.

"Ce rapport examine le schéma historique des opérations de l’Etat islamique (ndlr, Da’ech) au cours des semaines précédentes. Il analyse également les attaques récentes qui constituent probablement le début de la campagne du Ramadan 2019 de l’EI", note la même source.

La campagne de Da’ech de cette année a commencé fin avril avec les attentats au Ski Lanka, le jour de Pâques, et en Arabie saoudite, précise l’institut américain.

Abou Bakr Al Baghdadi a également diffusé le 29 du même mois un enregistrement vidéo dans le lequel il confirme sa survie et façonne la future trajectoire de son Etat fictif. Il y a accepté les promesses d’allégeance des militants burkinabés et maliens, indiquant une priorité stratégique de s’étendre davantage en Afrique.

Une grosse réserve cependant: les attentats du Sri Lanka ont-ils été organisés ou seulement inspirés par Da'ech? C'est plutôt la seconde hypothèse. Donc, il s'agit moins d'une campagne préparée pour Ramadan que d'initiatives diversifiées dans plusieurs pays et s'inspirant seulement de Da'ech et de osn idéologie meurtrière.

De l’Afrique à l’Asie

Le 18 avril 2019. Au Congo, Da’ech a annoncé la création d’une nouvelle province (wilaya) appelée Wilayat Central en République démocratique du Congo. L’organisation a revendiqué un raid visant une caserne à Bovata, près de la frontière entre le Congo et l’Ouganda. Dans le 179e numéro de son magazine digital "Al-Naba Magazine", Da’ech revendique trois autres attaques contre l’armée congolaise à Butembo le 20 avril 2019. Des attaques confirmées par les médias locaux et des ONG. 

Selon ISW, Da’ech se concentrera "probablement" sur une nouvelle expansion en Afrique durant Ramadan 2019, y perpétrera de nouveaux attentats et annoncera officiellement de nouvelles provinces.

Au Sri Lanka, Da’ech a mené une attaque dévastatrice coordonnée contre les chrétiens et les Occidentaux le 21 avril. Depuis, le pays a découvert un solide réseau de combattants planifiant activement de nouvelles opérations. Les autorités ont identifié plusieurs bombes supplémentaires sur plusieurs autres sites.

ISW estime que Da’ech a également mis en place un réseau en Inde, qui est en relation avec les auteurs des attaques au Sri Lanka.

Les zones d'opération et d'influence de Da'ech en avril 2019 en Irak et en Syrie

De nouvelles attaques contre les chrétiens peuvent avoir lieu durant ce Ramadan, annonce ISW. Fin avril, la Russie a déjoué au moins deux tentatives d’attaque. 

Même scénario pour l’Arabie. Quatre combattants ont percuté une voiture devant une porte située dans un bâtiment de la sécurité dans la ville de Zulfi au nord de Riyad. C’est la première attaque contre le pays depuis juillet 2018. 

Rappelons à ce stade que Da’ech considère l’Arabie saoudite comme un adversaire de la légitimité de son "califat" et cherche à coordonner et à inspirer les attaques contre le pays pour le punir pour son soutien aux opérations contre le terrorisme en Irak et en Syrie.

Le 29 avril, Da’ech attaque le Bangladesh avec une explosion d’un engin piégé ciblant des policiers à Dhaka. Da’ech pourrait déclarer une province officielle dans ce pays pendant le Ramadan. 

Il est a noter que la campagne Ramadan 2018 de Da’ech a été plus limitée, mais comprenait des attentas à la bombe visant les églises et les forces de l’ordre en Indonésie, deux jours avant Ramadan. 

En 2017, le groupe était beaucoup plus actif avec les attentats majeurs et les opérations offensives en Grande-Bretagne, l’Iran et aux Philippines.

Malgré ses revers en Irak et en Syrie, l’organisation terroriste continue chaque année d’étendre ses activités autour du mois sacré. La perte de son terrain principal n’a pas beaucoup altéré sa capacité à concevoir et à exécuter des campagnes au niveau mondial, conclut le rapport américain.

Ramadan 2019: L'offensive de Da'ech risque d'être meurtrière

Le 06 mai 2019 à16:01

Modifié le 07 mai 2019 à 08:04

Les attaques de Da’ech durant Ramadan 2019 seront violentes et d'une grande ampleur selon un think tank international. Le groupe terroriste a déjà entamé une campagne mondiale coordonnée malgré sa défaite en Irak et en Syrie. 

Da’ech a planifié une campagne d’attaques intensifiées à l'occasion du Ramadan, comme chaque année depuis 2012, d’abord en Irak, puis dans le monde.

La portée et l’ampleur de ces campagnes varient d’une année à l’autre. Généralement, il y a une forte augmentation des attaques au cours des semaines précédant le mois de Ramadan. Les attaques sont souvent utilisées pour annoncer des changements stratégiques pour l’organisation.

Selon le dernier rapport de l’Institute for the study of war (ISW), chaque année, les opérations mondiales de l’organisation terroriste montent en puissance, malgré ses pertes territoriales en Iraq et en Syrie. ISW est un think Tank qui suit les zones de guerre dans le monde. Il effectue un suivi détaillé et précis de Da'ech depuis 2014, cartes à l'appui.

"Ce rapport examine le schéma historique des opérations de l’Etat islamique (ndlr, Da’ech) au cours des semaines précédentes. Il analyse également les attaques récentes qui constituent probablement le début de la campagne du Ramadan 2019 de l’EI", note la même source.

La campagne de Da’ech de cette année a commencé fin avril avec les attentats au Ski Lanka, le jour de Pâques, et en Arabie saoudite, précise l’institut américain.

Abou Bakr Al Baghdadi a également diffusé le 29 du même mois un enregistrement vidéo dans le lequel il confirme sa survie et façonne la future trajectoire de son Etat fictif. Il y a accepté les promesses d’allégeance des militants burkinabés et maliens, indiquant une priorité stratégique de s’étendre davantage en Afrique.

Une grosse réserve cependant: les attentats du Sri Lanka ont-ils été organisés ou seulement inspirés par Da'ech? C'est plutôt la seconde hypothèse. Donc, il s'agit moins d'une campagne préparée pour Ramadan que d'initiatives diversifiées dans plusieurs pays et s'inspirant seulement de Da'ech et de osn idéologie meurtrière.

De l’Afrique à l’Asie

Le 18 avril 2019. Au Congo, Da’ech a annoncé la création d’une nouvelle province (wilaya) appelée Wilayat Central en République démocratique du Congo. L’organisation a revendiqué un raid visant une caserne à Bovata, près de la frontière entre le Congo et l’Ouganda. Dans le 179e numéro de son magazine digital "Al-Naba Magazine", Da’ech revendique trois autres attaques contre l’armée congolaise à Butembo le 20 avril 2019. Des attaques confirmées par les médias locaux et des ONG. 

Selon ISW, Da’ech se concentrera "probablement" sur une nouvelle expansion en Afrique durant Ramadan 2019, y perpétrera de nouveaux attentats et annoncera officiellement de nouvelles provinces.

Au Sri Lanka, Da’ech a mené une attaque dévastatrice coordonnée contre les chrétiens et les Occidentaux le 21 avril. Depuis, le pays a découvert un solide réseau de combattants planifiant activement de nouvelles opérations. Les autorités ont identifié plusieurs bombes supplémentaires sur plusieurs autres sites.

ISW estime que Da’ech a également mis en place un réseau en Inde, qui est en relation avec les auteurs des attaques au Sri Lanka.

Les zones d'opération et d'influence de Da'ech en avril 2019 en Irak et en Syrie

De nouvelles attaques contre les chrétiens peuvent avoir lieu durant ce Ramadan, annonce ISW. Fin avril, la Russie a déjoué au moins deux tentatives d’attaque. 

Même scénario pour l’Arabie. Quatre combattants ont percuté une voiture devant une porte située dans un bâtiment de la sécurité dans la ville de Zulfi au nord de Riyad. C’est la première attaque contre le pays depuis juillet 2018. 

Rappelons à ce stade que Da’ech considère l’Arabie saoudite comme un adversaire de la légitimité de son "califat" et cherche à coordonner et à inspirer les attaques contre le pays pour le punir pour son soutien aux opérations contre le terrorisme en Irak et en Syrie.

Le 29 avril, Da’ech attaque le Bangladesh avec une explosion d’un engin piégé ciblant des policiers à Dhaka. Da’ech pourrait déclarer une province officielle dans ce pays pendant le Ramadan. 

Il est a noter que la campagne Ramadan 2018 de Da’ech a été plus limitée, mais comprenait des attentas à la bombe visant les églises et les forces de l’ordre en Indonésie, deux jours avant Ramadan. 

En 2017, le groupe était beaucoup plus actif avec les attentats majeurs et les opérations offensives en Grande-Bretagne, l’Iran et aux Philippines.

Malgré ses revers en Irak et en Syrie, l’organisation terroriste continue chaque année d’étendre ses activités autour du mois sacré. La perte de son terrain principal n’a pas beaucoup altéré sa capacité à concevoir et à exécuter des campagnes au niveau mondial, conclut le rapport américain.

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.