Ramadan: Le gouvernement reconnaît la hausse des prix

Un exposé a été présenté ce jeudi en Conseil de gouvernement, sur la situation de l'approvisionnement du marché national durant la première semaine du Ramadan.

Ramadan: Le gouvernement reconnaît la hausse des prix

Le 16 mai 2019 à 14:20

Modifié le 17 mai 2019 à 09:47

Le gouvernement reconnaît une hausse des prix de certains produits alimentaires. Soulignant une abondance de l'offre par rapport à la demande, le porte-parole du gouvernement, qui citait le ministre délégué à la gouvernance, a fait le point sur l'évolution des prix de certains produits alimentaires durant la première semaine du Ramadan.

Durant les 3 premiers jours du mois de Ramadan, une hausse notable a été enregistrée au niveau des prix de l'oignon: une hausse de 43% pour l'oignon blanc et 100% pour l'oignon rouge. Une baisse de 10% est enregistrée durant les 5e, 6e et 7e jour du Ramadan, a noté le ministre.

Le ministère de l'Agriculture avait expliqué cette hausse par un "déséquilibre entre l’offre et la demande", compte tenu de la fin de la campagne de commercialisation et de stockage de l’oignon sec de la campagne écoulée et le démarrage de sa nouvelle récolte.

Une hausse de 48% a été, par ailleurs, enregistrée au niveau des prix de la tomate. Une baisse de 10% est enregistrée durant ces 3 derniers jours.

Toutefois, des baisses ont été notées au niveau des prix des pois-chiches, des légumineuses, de l'huile d'olive, des oeufs et des fruits, a-t-on tenu à préciser.

Pour le poisson, le ministre a souligné un approvisionnement exceptionnel, pour éviter le scénario de l'année dernière. Les hausses des premiers jours n'ont pas dépassé les 10%, selon la même source. Des baisses sont, par ailleurs, affichées ces derniers jours tout comme pour les viandes rouges.

Pour ce qui est des opérations de contrôle et de protection du consommateur, le numéro de téléphone national 5757 a reçu 1.073 appels durant la première semaine du Ramadan, dont 55% liés à des réclamations.

Les services de l'ONSSA ont saisi 100 tonnes de produits impropres à la consommation ainsi que 3 tonnes de sacs en plastique.

De plus, 2,3 tonnes de produits de contrebande ont été saisies par la Douane, dont des quantités importantes de riz notamment à Nador.

Ramadan: Le gouvernement reconnaît la hausse des prix

Le 16 mai 2019 à15:36

Modifié le 17 mai 2019 à 09:47

Un exposé a été présenté ce jeudi en Conseil de gouvernement, sur la situation de l'approvisionnement du marché national durant la première semaine du Ramadan.

Le gouvernement reconnaît une hausse des prix de certains produits alimentaires. Soulignant une abondance de l'offre par rapport à la demande, le porte-parole du gouvernement, qui citait le ministre délégué à la gouvernance, a fait le point sur l'évolution des prix de certains produits alimentaires durant la première semaine du Ramadan.

Durant les 3 premiers jours du mois de Ramadan, une hausse notable a été enregistrée au niveau des prix de l'oignon: une hausse de 43% pour l'oignon blanc et 100% pour l'oignon rouge. Une baisse de 10% est enregistrée durant les 5e, 6e et 7e jour du Ramadan, a noté le ministre.

Le ministère de l'Agriculture avait expliqué cette hausse par un "déséquilibre entre l’offre et la demande", compte tenu de la fin de la campagne de commercialisation et de stockage de l’oignon sec de la campagne écoulée et le démarrage de sa nouvelle récolte.

Une hausse de 48% a été, par ailleurs, enregistrée au niveau des prix de la tomate. Une baisse de 10% est enregistrée durant ces 3 derniers jours.

Toutefois, des baisses ont été notées au niveau des prix des pois-chiches, des légumineuses, de l'huile d'olive, des oeufs et des fruits, a-t-on tenu à préciser.

Pour le poisson, le ministre a souligné un approvisionnement exceptionnel, pour éviter le scénario de l'année dernière. Les hausses des premiers jours n'ont pas dépassé les 10%, selon la même source. Des baisses sont, par ailleurs, affichées ces derniers jours tout comme pour les viandes rouges.

Pour ce qui est des opérations de contrôle et de protection du consommateur, le numéro de téléphone national 5757 a reçu 1.073 appels durant la première semaine du Ramadan, dont 55% liés à des réclamations.

Les services de l'ONSSA ont saisi 100 tonnes de produits impropres à la consommation ainsi que 3 tonnes de sacs en plastique.

De plus, 2,3 tonnes de produits de contrebande ont été saisies par la Douane, dont des quantités importantes de riz notamment à Nador.

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.