Recettes fiscales: l’année 2019 démarre bien pour l’Etat

En janvier 2019, les recettes fiscales gérées par la DGI ont augmenté de 6,4% par rapport au même mois de l’année dernière, à 14,7 milliards de DH. La part du budget général de l’Etat a atteint 12,7 milliards, en amélioration de 5,4%.

Recettes fiscales : l’année 2019 démarre bien pour l’Etat

Le 12 février 2019 à 11:36

Modifié le 12 février 2019 à 15:56

L’Exécutif s’attend à une année 2019 difficile sur le plan budgétaire. Il espère un renforcement des recettes fiscales et la réalisation des privatisations prévues (10 milliards de DH dont 5 pour le budget) pour financer les programmes sociaux (santé, éducation…) et limiter le déficit budgétaire à 3,3% du PIB conformément à ses engagements vis-à-vis du FMI.
 
En ce début d’année, l’orientation des recettes fiscales, principales composantes des ressources de l’Etat, s’avère favorable. Il faudra certes attendre les prochains mois (l’échéance de mars est importante) pour confirmer la tendance mais les premiers chiffres sont encourageants, notamment ceux de la Direction Générale des Impôts que Médias24 a pu obtenir.
 
En janvier 2019, les recettes brutes encaissées par la DGI se sont établies à 14,9 milliards de DH, en hausse de 5% par rapport au même mois de l’année dernière. Le taux de réalisation de la prévision annuelle (172,8 MMDH) est de 8,7%.
 
Les remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux ont porté sur un montant de 258 MDH, en baisse de 40%.
 
Les recettes nettes s’élèvent donc à 14,7 milliards de DH, en hausse de 6,4%. Elles représentent 9,2% de la prévision annuelle (159 milliards de DH). Voici le détail des recettes nettes :

-      Impôt sur les sociétés : 1,68 MMDH (+5,5% et 3% de la prévision annuelle).

-      Impôt sur le revenu : 4,74 MMDH (+6,9% et 10% de la prévision annuelle).

-      TVA à l’intérieur : 4,38 MMDH (+10,7% et 15,2% de la prévision annuelle).

-      Droits d’enregistrement et de timbre : 3,76 MMDH (+2,3% et 18,2% de la prévision annuelle).

-      Majorations et autres impôts : 135 MDH (-13,7% et 2% de la prévision annuelle).

Notons que la part du budget général de l’Etat dans les recettes nettes s’est établie à 12,68 milliards de DH, en hausse de 5,4% sur une année. Ce montant représente 9% de l’objectif annuel cible de la loi de finances 2019.

>>Lire aussi: EXCLUSIF. Les recettes fiscales encaissées par la DGI en 2018

Recettes fiscales: l’année 2019 démarre bien pour l’Etat

Le 12 février 2019 à11:36

Modifié le 12 février 2019 à 15:56

En janvier 2019, les recettes fiscales gérées par la DGI ont augmenté de 6,4% par rapport au même mois de l’année dernière, à 14,7 milliards de DH. La part du budget général de l’Etat a atteint 12,7 milliards, en amélioration de 5,4%.

L’Exécutif s’attend à une année 2019 difficile sur le plan budgétaire. Il espère un renforcement des recettes fiscales et la réalisation des privatisations prévues (10 milliards de DH dont 5 pour le budget) pour financer les programmes sociaux (santé, éducation…) et limiter le déficit budgétaire à 3,3% du PIB conformément à ses engagements vis-à-vis du FMI.
 
En ce début d’année, l’orientation des recettes fiscales, principales composantes des ressources de l’Etat, s’avère favorable. Il faudra certes attendre les prochains mois (l’échéance de mars est importante) pour confirmer la tendance mais les premiers chiffres sont encourageants, notamment ceux de la Direction Générale des Impôts que Médias24 a pu obtenir.
 
En janvier 2019, les recettes brutes encaissées par la DGI se sont établies à 14,9 milliards de DH, en hausse de 5% par rapport au même mois de l’année dernière. Le taux de réalisation de la prévision annuelle (172,8 MMDH) est de 8,7%.
 
Les remboursements, dégrèvements et restitutions fiscaux ont porté sur un montant de 258 MDH, en baisse de 40%.
 
Les recettes nettes s’élèvent donc à 14,7 milliards de DH, en hausse de 6,4%. Elles représentent 9,2% de la prévision annuelle (159 milliards de DH). Voici le détail des recettes nettes :

-      Impôt sur les sociétés : 1,68 MMDH (+5,5% et 3% de la prévision annuelle).

-      Impôt sur le revenu : 4,74 MMDH (+6,9% et 10% de la prévision annuelle).

-      TVA à l’intérieur : 4,38 MMDH (+10,7% et 15,2% de la prévision annuelle).

-      Droits d’enregistrement et de timbre : 3,76 MMDH (+2,3% et 18,2% de la prévision annuelle).

-      Majorations et autres impôts : 135 MDH (-13,7% et 2% de la prévision annuelle).

Notons que la part du budget général de l’Etat dans les recettes nettes s’est établie à 12,68 milliards de DH, en hausse de 5,4% sur une année. Ce montant représente 9% de l’objectif annuel cible de la loi de finances 2019.

>>Lire aussi: EXCLUSIF. Les recettes fiscales encaissées par la DGI en 2018

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.