Le RNI tient un congrès de Marocains du monde en Espagne

Samedi 9 mars 2019 à Madrid, 600 Marocains du monde étaient réunis sous la bannière du RNI, dans le cadre d'un congrès des Marocains du monde.

Le RNI tient un congrès de Marocains du monde en Espagne

Le 13 mars 2019 à 15:21

Modifié le 14 mars 2019 à 14:57

600 Marocains du monde environ ont pris part à ce rassemblement animé par Aziz Akhannouch et auquel était présent Jose Ramon Garcia, secrétaire exécutif aux relations internationales et membre du comité exécutif du PP, le parti populaire. Ce parti espagnol a été qualifié de partenaire stratégique par Akhannouch, "dans le cadre de notre partenariat avec le Parti populaire européen", qui rassemble des partis d'inspiration démocrate-chrétienne ou libérale conservatrice.

Jose Ramon Garcia a d'ailleurs tenu au micro (vidéo), des propos extrêmement élogieux sur le Maroc et sur Akhannouch.

Cet événement a été l'occasion de bien comprendre la stratégie du RNI auprès de la communauté marocaine à l'étranger. Celle-ci est forte d'environ 5 millions de personnes, dont les trois-quarts en Europe, et 850.000 dans la seule Espagne.

Le RNI considère qu'il doit les rassembler, les encadrer et les mobiliser. Selon lui, le relations avec les partis européens sont stratégiques car ils apportent du soutien aux causes marocaines telles que les accords agricole ou de pêche; et également comprennent mieux la problématique que rencontrent les Marocains du monde.

C'est Anis Birou, l'ancien ministre en charge des Marocains résidents à l'étrange, qui a été désigné à la tête de la région 13.  Contacté par nos soins, il nous rappelle que le coup d’envoi effectif de la 13e région a été donné le 4 février 2018 avec l’organisation du 1er congrès des Marocains du monde à Paris. "Ils étaient venus des USA, du Canada, de toute l’Europe, des pays arabes, d’Afrique subsaharienne…". Samedi dernier à Madrid, il y en avait qui était venu de Corée (du sud).

La deuxième phase après le congrès de Paris, a été celle des organisations parallèles pour les MRE: organisations des femmes, des jeunes, des enseignants, des médecins, des experts comptables, des avocats marocains du monde.

Samedi, a commencé la troisième phase, annonce M. Birou: organiser un congrès dans chaque pays. Samedi donc, ce fut le congrès espagnol.

La préparation  en Espagne a démarré le 2 décembre 2018. "Nous avons mis en place le bureau. Dans chaque région de chaque pays, une représentation du RNI est créée. En Espagne, nous en sommes à 11 représentations, une dans chaque ville où il y a un consulat. Aux USA, nous sommes présents dans 22 Etats, et en France dans 13 régions".

Le congrès national suivant aura lieu en juin en Allemagne.

Le RNI tient un congrès de Marocains du monde en Espagne

Le 13 mars 2019 à14:47

Modifié le 14 mars 2019 à 14:57

Samedi 9 mars 2019 à Madrid, 600 Marocains du monde étaient réunis sous la bannière du RNI, dans le cadre d'un congrès des Marocains du monde.

600 Marocains du monde environ ont pris part à ce rassemblement animé par Aziz Akhannouch et auquel était présent Jose Ramon Garcia, secrétaire exécutif aux relations internationales et membre du comité exécutif du PP, le parti populaire. Ce parti espagnol a été qualifié de partenaire stratégique par Akhannouch, "dans le cadre de notre partenariat avec le Parti populaire européen", qui rassemble des partis d'inspiration démocrate-chrétienne ou libérale conservatrice.

Jose Ramon Garcia a d'ailleurs tenu au micro (vidéo), des propos extrêmement élogieux sur le Maroc et sur Akhannouch.

Cet événement a été l'occasion de bien comprendre la stratégie du RNI auprès de la communauté marocaine à l'étranger. Celle-ci est forte d'environ 5 millions de personnes, dont les trois-quarts en Europe, et 850.000 dans la seule Espagne.

Le RNI considère qu'il doit les rassembler, les encadrer et les mobiliser. Selon lui, le relations avec les partis européens sont stratégiques car ils apportent du soutien aux causes marocaines telles que les accords agricole ou de pêche; et également comprennent mieux la problématique que rencontrent les Marocains du monde.

C'est Anis Birou, l'ancien ministre en charge des Marocains résidents à l'étrange, qui a été désigné à la tête de la région 13.  Contacté par nos soins, il nous rappelle que le coup d’envoi effectif de la 13e région a été donné le 4 février 2018 avec l’organisation du 1er congrès des Marocains du monde à Paris. "Ils étaient venus des USA, du Canada, de toute l’Europe, des pays arabes, d’Afrique subsaharienne…". Samedi dernier à Madrid, il y en avait qui était venu de Corée (du sud).

La deuxième phase après le congrès de Paris, a été celle des organisations parallèles pour les MRE: organisations des femmes, des jeunes, des enseignants, des médecins, des experts comptables, des avocats marocains du monde.

Samedi, a commencé la troisième phase, annonce M. Birou: organiser un congrès dans chaque pays. Samedi donc, ce fut le congrès espagnol.

La préparation  en Espagne a démarré le 2 décembre 2018. "Nous avons mis en place le bureau. Dans chaque région de chaque pays, une représentation du RNI est créée. En Espagne, nous en sommes à 11 représentations, une dans chaque ville où il y a un consulat. Aux USA, nous sommes présents dans 22 Etats, et en France dans 13 régions".

Le congrès national suivant aura lieu en juin en Allemagne.

A lire aussi


commentaires

Médias24 est un journal économique marocain en ligne qui fournit des informations orientées business, marchés, data et analyses économiques. Retrouvez en direct et en temps réel, en photos et en vidéos, toute l’actualité économique, politique, sociale, et culturelle au Maroc avec Médias24

Notre journal s’engage à vous livrer une information précise, originale et sans parti-pris vis à vis des opérateurs.